Les Peurs de Maman

Je reviens de loin-Dépendance Prontalgine

Bonjour à tous. J’espère que ce début de week-end se passe bien pour vous.

Aujourd’hui, j’ai voulu me dévoiler encore un peu plus et vous révéler mes failles qui, j’espère, pourront vous éviter les problèmes que j’ai vécu.

Addiction Prontalgine

Un jour, une migraine, douloureuse, vraiment très douloureuse, un médicament en libre service, Prontalgine.

Puis un soulagement, non une délivrance et ma descente aux enfers.

C’est assez dur pour moi de revenir sur cette période de ma vie qui a duré 4 ans.

4 ans où à cause de Prontalgine, je suis tombée en dépression, développé un comportement hyperactif et j’ai aussi failli finir bien plus mal.

Mais pourquoi ?

 

addiction prontalgine

Tout d’abord Prontalgine est composé de Paracétamol, codéine et caféine, un parfait mélange décoiffant qui était le seul à vraiment me soulager mes douleurs de migraine.

Un, puis deux, puis trois je suis très rapidement arrivée à 18 par jour.

18 et oui 18, non seulement cela nous crée un gros boost mais en plus vous voyez la vie en rose. Sauf que, quand le médicamenent ne fait plus effet, ça redescend aussi sec et on en reprend un puis deux puis trois et on est, sans s’en rendre compte, embarquée dans un atroce cercle vicieux.

J’ai réussi à le cacher à ma famille un temps, je me voyais courir dépenser mes 5 euros journalier à la pharmacie et pleurer une pharmacie de garde si cela tombait un dimanche.

J’ai développé une hyperactivité et un stress que je n’avais pas avant cette addiction prontalgine.

Dépendance Prontalgine

A l’annonce de ma grossesse, l’hopital m’a fait un electro choc en me disant que si j’en prenais pendant ma grossesse, ma fille devrait, elle aussi, dès sa naissance, faire une cure de désintox pour éliminer le produit et ce n’était même pas envisageable.

J’ai souffert, beaucoup souffert, mais j’ai réussi, j’ai diminué 1 puis 2 puis 3 jusqu’à un arret complet.

Les migraines se sont arrêtées petit à petit puis à l’accouchement toutes les vieilles douleurs sont revenues.

De ce fait, le médecin à monté d’un cran et m’a prescrit du Tradamol, dérivé morphinique.

Une merde qui remplace une autre merde. Car oui c’est le mot, tous ces médicaments créent de réelles dépendance !

J’ai réussi aujourd’hui, après 7 ans de fidélité aux laboratoires pharmaceutiques à me délivrer quasiment de tous ces médicaments.

Je dis quasiment car je prends encore 2 Tradamol par jour.

Je vous fais part de tout cela car cette dépendance a gâché 4 ans de ma vie où j’avais peur des gens, peur de sortir, peur de l’avenir, peur de mon ombre.

Alors le résumé de tout cela c’est faites attention à tout ce que vous avalez.

Manger bio c’est bien, contrôler toutes les saloperies des plats préparés c’est bien aussi mais ne pas avaler n’importe quoi des rayons de la pharmacie c’est vital.

Je ne souhaite à personne de vivre ce que j’ai vécu et ne dites jamais cela ne m’arrivera pas car on ne s’en rend pas compte, on tombe et une fois relevé on regarde le désastre de la chute.

Attention donc à Prontalgine, médicament souvent soldé en boite de deux, sans ordonnance, c’est une drogue !

Et vous, avez-vous déjà eu des soucis avec des médicaments ?

Je vous invite à découvrir les autres articles de mon blog maman par ici.

414 commentaires

  1. Quelle histoire poignante ! comme quoi rien n’est acquit… Merci pour ce partage

  2. GO!!!
    This phrase was said by the first cosmonaut on Earth – Yuri Gagarin. (Yuri Gagarin)
    He was the first astronaut on Earth. He was Russian! …
    Now Russia is becoming a strong country, gas pipelines, a vaccine against COVID-19, an army.
    Is this very reminiscent of the communist Soviet Union?
    How do you think?
    Now we have total control in our country. I am interested in the opinion of foreigners.

    Албонумисматико

    ПОЕХАЛИ!!

  3. GO!!!
    This phrase was said by the first cosmonaut on Earth – Yuri Gagarin. (Yuri Gagarin)
    He was the first astronaut on Earth. He was Russian! …
    Now Russia is becoming a strong country, gas pipelines, a vaccine against COVID-19, an army.
    Is this very reminiscent of the communist Soviet Union?
    How do you think?
    Now we have total control in our country. I am interested in the opinion of foreigners.

    Албонумисматико

    ПОЕХАЛИ!!

  4. Coucou je prend prontalgine avant sans ordonnance mais maintenant obligé de voir le médecin pour l avoir compliqué. J ai souvent des migraines ou que je peux rien faire de la journée comme samedi j en ai pris 1 et j’allais beaucoup mieux je pouvais faire plus de choses sans rester au lit à ne pas supporter la lumière…. perso j an prend au réveille des fois car mal de tête j en prend que 1 et ça me soulage toute la journée des fois j en prend 3 jours de suite mais sans dépasse 1 comprimés et des fois je passe des jours sans en prendre ça me fait rien perso je suis pas accros heureusement mais sa soulage vraiment une journée car c’est insupportable sinon je peur rien faire. Merci pour l article .

  5. Nicolas a dit :

    Et beh y’en a du monde qui ont été piégés par cette drogue !!!
    Moi ça fait dix ans que j’en prends entre 6 et 8 par jour et j’en peux plus !!!!
    Je vais tenter d’arreter (Comme j’ai essayé plusieurs fois) mais je pense que notre corps est vicieux. Nos migraines viennent quand on ressent le manque de Prontalgîne…
    Peut être souffrir une bonne fois pour toute ? Je pense en effet que ce cocktails a des effets néfastes sur notre corps et notre comportement et j’ai peur de l’etat de mon foi.
    Une idée pour un antidouleur plus doux pour éviter un sevrage trop hard ? Tout ce qui est doliprane etc est assez critiquer en ce moment… tout ça fait peur 🙁

    1. Pour l’autrice de l’article, vous en êtes vous sortie depuis et si oui qu’avez vous fait pour cela?
      Merci pour votre témoignage.

      1. Moi ça fait plus de 2 ans que j’ai arrêté. Ma seule solution a été le sevrage total (dû à l’arrêt de vente libre). Ça a été très dur 2 semaines.. Bon courage

  6. Thibault a dit :

    C est a cause d abrutie comme la plupars sur se site que les anti douleeur sont aujourd hui interdis pour les malades.migreneux depuis mes 12 ans je n ai jamais dépasser les doses 6 maximum par jours ,les personnes qui les dépasses sont juste completement con et pénalise les veritables. Malade .

    1. Thibaut,
      De quel droit vous permettez vous d insulté les gens de la sorte ?
      Pour qui vous prenez vous ?
      Pour autant que je sache il y as des traitements spécifique et beaucoup plus efficace contre les migraines.
      La codéine est une droge comme le tabac ou l alcool ….
      Les personnes présente ici sont la pour ce soutenir et non s insulté

    2. Anita a dit :

      Où est le problème Thibault, si vous êtes malade migraineux, votre médecin vous fait sûrement des ordonnances qui vous permettent d’obtenir vos médicaments de plus la codéine entretien le mal, et comme le dit Lili, il existe des traitements beaucoup plus efficaces contre la migraine. Quant à savoir lequel de vous ou de nous est un abruti….. Franchement prendre le temps de venir insulter des personnes qui sont sur site pour se s’entraider et se soutenir, faut vraiment que vous n’ayez pas grand chose à faire…

    3. Il n’y a pas d’abrutis sur ce site. Il n’y a que des personnes, “malades” comme vous, migraineuses comme vous. Prendre des anti-douleurs à vie ne règle rien. Vous devez être encore jeune à moins que je ne me trompe. Comme la plupart des personnes ici, dans quelques années, vous augmenterez vos doses si vous ne trouvez pas de médecin compétant. Et si ce médicament a été interdit, c’est parce que des jeunes se sont tués en mélangeant à l’alcool, dans l’unique but de se shooter. Donc ici, vous trouverez que des personnes en souffrances et énormément de migraineux. Et n’oubliez pas qu’il existe plusieurs seuil de douleurs. Certains auront des douleurs modérés et d’autres très intenses. Et si vous êtes en colère, je peux le comprendre, mais cela ressemble déjà à une forme de dépendance… Personne sur ce site ne métrite d’être insulté.
      J’espère que vous réglerez vos douleurs à l’avenir.

    4. Fournier a dit :

      Je pense comme Thibault
      Bypassee il n’y a que prontalgine qui me soulage… mais jamais je ne dépasse la dose

      1. Pareil que Fournier 1 comprimés par jour c’est tout . Et moi aussi y a que ça qui soulage surtout quand c est insupportable . Je ne bois pas d alcool en tout cas et encore moins avec ,Nico pour ma part .

  7. daniel gustin a dit :

    hello,j’avais parlé par le passé d’aller en cure et faire un sevrage,et bien non,j’ai diminué par moi même,10 comprimé par jour de dafalgan codéine au lieu de 30!,je me sens assez anxieux,mais c’est gérable,je me fait des jus de fruits/légumes avec mon extracteur,un peu d’activité physique,et beaucoup de développement personnel,complément neuro – transmetteur,et la salle de gym 2x semaine (interrompu pour lumbago),reprise mardi… bonne journée a toutes et tous

  8. Hello, la prontalgine n est plus en acces libre. Il faut une ordonnance depuis le moi de juillet 2017.
    Je suis accro complètement dépendante de ce médicament. 2 comprimés le matin au réveil 2 vers 11h 2 vers 12 2 vers 16h et ma dose depend de beaucoup de chose. Si je sors, si je reste à la maison …je suis obligé d’aller chez le médecin pour faire une ordonnance. Mon plus grand souhait est d arrêter . Je suis devenu depressive, hyperactive et très stressé sans parler de mon côté extrêmement lunatique. Cest un enfer.

    1. Bonjour

      Tout comme toi accro j’ en prend 10 par jour depuis 7 ans. Maintenant que c’est sur ordonnance ça devient encore plus cher d’assurer ma consommations car il faut jongler entre les medecins et les pharmacies… comment tu fais-toi aujourd’hui ?

  9. Bonjour,
    Une première pour moi je suis tombée sur ce blog par hasard.
    Je suis également dépendante aux prontalgines depuis mes 17 ans (j’en ai 23 aujourd’hui )
    Tout à commencer par un pharmacien qui ma conseiller ces comprimer car j’avais mal à la tête 24h sur 24 et au fur et à mesure du temps ça a été une total addiction.
    J’en était entre 10 et 18 comprimé par jour. Depuis l’interdiction de vente libre j’en suis à 6/j.
    Mais après avoir lu vos témoignages j’ai vraiment envie d’arrêter.
    Surtout que mon ami et moi avons pour projet plus ou moins proche d’avoir un enfant ce qui me motive d’avantage pour arrêter définitivement cette cochonnerie car ce ne sera pas envisageable temps que j’en prendrais encore.
    Mais j’ai vraiment très peur des effets du manque.
    J’ai pris un prontalgine a 11h et j’espère vraiment que ce sera le dernier (la première fois que je l’envisage sérieusement)
    Merci pour vos témoignages qui m’ont beaucoup motiver dans cette démarche car deux heures plus tôt je n’était pas du tout dans cet démarches.

    1. motosso a dit :

      Coucou, tu n’es pas obligé de t’arrêter d’un coup. Tu peux diminuer la dose petit à petit. 6/jours puis 5 pendant quelques jours puis 4 etc. Pour moi, ça a été plus facile et moins angoissant comme ça. Tu verras quand tu seras a 1 comprimé que ce n’est pas si dur que ça. Par contre, pour les migraines qui vont peut-être se manifester, il faudra prendre du nurofen ou autres anti inflammatoires. Tu es jeune et lorsque tu sauras que tu as un petit bébé dans ton ventre, ton sevrage sera déjà bien avancé ou même terminé et ce bébé sera la meilleure des motivations! Surtout si tu n’es plus qu’à un ou deux. N’oublie pas que tu peux aussi les couper en deux pour diminuer encore plus en douceur. Je t’assure qu’un jour, tu t’apercevras que tu n’es plus angoissée a l’idée de ne pas en avoir dans ton sac ou que tu vas tomber en rade alors qu’on est dimanche… Maintenant, certains ont arrêté d’un coup et j’admire leur courage. Tu as du lire leurs témoignages. C’est a toi de voir . Je te souhaite bon courage et tiens nous au courant.

      1. Bonjour.
        Merci de votre réponse.
        Alors du coup un sevrage sec me faisais trop peur donc je suis descendu à 3/j.
        Les douleurs sont asser importante je prend du nurofen mais rien n’y fait.
        J’ai rendez vous avec un neurologue demain mais j’imagine qu’il ne me donnera pas plus de solution que tous ses confrère que j’ai pu aller voir en dix ans.
        Donc je vais rester à 3 pendant 2 ou 3 semaine et ensuite je passerais a deux.
        A bientôt

        1. motosso a dit :

          Certains ont pris un café avec leur nurofen pour combler le manque de caféine présente dans la Prontalgine et apparemment c’était assez efficace. Tu peux essayer. En tout cas, félicitation pour être descendu a 3! C’est super. Continue, tu es sur la bonne voie . Si tu peux te procurer facilement la Prontalgine, tu peux diminuer plus lentement, genre 1 en moins par semaine ou passer a 2,5 puis 2 puis 1,5 etc…
          Tiens nous au courant

          1. Laure a dit :

            Je suis finalement descendu le jour de mon commentaire à deux prontalgine jours.
            Aujourd’hui j’ai été voir un super neurologue a l’écoute et compréhensif.
            Il m’as dit d’arrêter tout de suite la prontalgine.
            En contre partie il m’a trouver un traitement de fond pour la migraine ,pour le sevrage des goutes pour la douleur pendant six jour a prendre le soir pour dormir qui nettoie en même temps les produit chimique du prontalgine dans le cerveau. Je n’ai pas les noms car ma pharmacie n’avais pas les médicaments ils ont garder l’ordonnances je récupère tout ça demain matin.
            Il m’as aussi prescrit des paracétamol a la caféine, des anti inflammatoires 3x plus puissance que le nurofen pour mes grosse crise de migraine (a ne prend qu’en cas de très forte douleur donc pas tout les jours)
            Et un autre dont j’ai oublier les composant.
            Tout ça compatible avec une probable grossesse future.
            Bref de bonne nouvelle.
            Merci de vos réponses elles m’apporte énormément de courage et de soutiens.
            A bientôt.

    2. Coucou as tu réussi ton sevrage ? J’espère que tu n’en souffre pas trop 🙁

  10. Caroline a dit :

    Bonsoir à tous,
    Je viens de réaliser que cela fait plus de 4 mois que je n’ai pas pris de prontalgine. Ce blog m’a beaucoup aidé durant mon sevrage qui n’est pas une partie de plaisir. J’espère que tout va bien poir ceux et celles qui ont eu la même expérience que moi. Je vous remercie, car sans la lecture de vos post je ne sais pas comment j’aurais fait. Bonne continuation à vous tous.

    1. Ophélie a dit :

      Hello !

      Pareil ici , un peu plus de 4 mois. Il l’arrive encore d’y penser mais c’est très rare.
      Le plus flagrant est l’irritabilité qui a disparu !! Je me sens mieux sans avec le recul …même si la dose journalière était minime.

      En effet, ce blog a été une vraie aide

      Bonne soirée à tous

    2. Bonjour,
      Tout est une question de doses raisonnables. Moi qui suis une vraie migraineuse depuis l’âge de 14 ans, je me demande comment c’est possible de prendre de 10 à 18 prontalgine par jour ! Pas étonnant d’avoir ensuite des problèmes…Il est de plus bien spécifié sur la notice d’en prendre pas plus que 6 par jour. Personnellement un seul comprimé par prise me fait rien. Il me faut 2 comprimés par prise pour que la migraine passe. Lorsque j’ai vraiment une grosse crise, 2 comprimés par jour pris à trois reprises dans la journée me suffisent, et généralement sur deux trois jours consécutifs au maximum. En dépassant 6 comprimés par jour je serais shootée mais surtout en prendre plus engendre encore plus de migraines…il y a vraiment dépendance et un cercle vicieux qui s’installe. Enfin, j’alterne avec le ZOMIGORO (sur ordonnance) en cas de migraines, qu’il faut également prendre raisonnablement avec prudence. Les comprimés ne sont que de deux à trois par semaine seulement et à éviter de prendre toutes les semaines. Aussi, suivant la migraine, j’ai l’habitude de juger lequel médicament va me calmer (zomigoro ou prontalgine) sans avoir besoin d’en prendre trop en étant vraiment migraineuse. Si gros mal de crâne genre sinusite je prends prontalgine qui est le seul et unique médicament pouvant me calmer. Si migraine (mal à une des tempes), ce sera généralement le zomigoro et lui seul à me calmer. Celui qui a inventé ce médicament je l’en remercie car par le passé j’ai énormément souffert et au travail devant mon ordinateur c’était intenable. De vraies migraines accompagnées de nausées…Voilà, j’espère que j’aurais pu aider quelqu’un par mon témoignage.

      1. J’ajoute qu’une vraie migraine se reconnaît (mal à une des tempes d’où le terme « MI » soit moitié). Parfois une crise de sinusite peut se transformer en migraine…

  11. sylvain a dit :

    Bonjour,

    Je mes suis levé à 13 h et j’ai pris 15 prontalgines, il est actuellement 5h du matin.. je me suis demandé si je n’allais pas faire une overdose façon Maryline. Vos témoignages m’ont beaucoup rassuré car j’ai lu que certains allaient jusqu’à 18.. sans en être mort, dieu merci!!! Je souffre de dépression clinique et j’ai développé une addiction à la codéine lorsque j’ai habité au états unis il y a 10 ans. je suis également également addict au cannabis et je prends du lexomil et du xeroquel tout les jours depuis mes 17 ans. tout avait commencé avec une crise d’angoisse mais voilà que ma compagne il y a Huit mois m’a annoncé l’arrivée d’une petite fille. j’ai donc décidé d’arrêter le cannabis dans un premier temps, 8 joints par jour et 1 paquet et demi de clope + prontalgine + anti anxyolitique je vous raconte pas le cocktail.. mais voilà je prenais de la codéine régulièrement mais pas autant que ces dernier temps pour moi sortir à l’extérieur de chez moi n’est pas possible sans codéine. Je vois un psychiatre avec lequel j’essaye de me débarrasser petit à petit de mes addictions, mais parfois en arrêter une c’est rendre plus forte l’autre. on fout des vendeurs de chit de 17 piges en prisons parce qu’ils vendent de la merde pour s’acheter une paire de Nike. Mais pour moi l’industrie pharmaceutique m’a gâche l’existence depuis 15 ans. c’est tellement difficile de vivre en se disant qu’on dépend d’une pilule pour ne pas exploser.. je millimètre ma vie en fonction de ces pilules et leurs effets. J’ai perdu mon corps et quand j’arrête une saloperie, une autre la remplace.. Il me reste 1 mois avant l’arrivée de ma fille, je donnerais tout pour l’accueillir sans substance. Je pense à tous ceux qui vivent ce genre de problème avec une profonde affection surtout car la plupart du temps le regard des autres renforce le sentiment de solitude, cercle vicieux car j’ai l’impression que les personnes qui témoignent avec courage sur cette page savent quel automatisme nous vient dans ces moments.. ce putain de monde manque de douceur..
    encore merci pour vos témoignages

    1. motosso a dit :

      Sylvain, sérieusement, il faut faire une cure de désintoxication et vite. Vous lirez plus bas dans d’autres commentaires comment certaines personnes ont procédé. Votre vie est suspendue à un fils alors que l’amour de votre vie va pointer le bout de son nez! Courage Sylvain, ne perdez pas espoir et bon courage pour vos sevrages mais tout seul (ou avec votre psychiatre) vous n’y arriverez pas. Il vous faut une équipe de choc pour vous aider et vous soutenir. Tenez nous au courant…

      1. Caroline a dit :

        Bonsoir sylvain,
        Je comprend votre désarroi, mais je pense effectivement qu’il faut que vous soyez réellement entouré de professionnel pour vos aider. Votre vie est en danger et votre petite fille va pointer le bout de son nez. Il faut vraiment vous faire aider votre vie sera tellement plus agréable après je vous l’assure. Tenez nous au courant de l’évolution des choses. Je vous souhaite bon courage et surtout dites vous que vous êtes capable de le faire ayez confiance en vous.

    2. Bonjour Sylvain,
      j’étais à 8 prontalgine par jour depuis une quinzaine d’année lorsqu’est tombée l’interdiction de la vente libre des produits codéïnés en juillet dernier. Grosse panique ! en même temps ça fait des années que je me disais qu’il fallait que j’arrête, mais d’abord j’avais honte, du coup je n’en avais jamais parlé à mon médecin, et puis surtout je ne savais pas vers qui me tourner. J’ai pris le taureau par les cornes, et en août, j’ai réussi à avoir un rendez-vous dans un Centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (CSAPA), c’est une structure financée par la CPAM qui regroupe une équipe de professionnels de santé, et des éducateurs, et qui est totalement gratuite. Là bas, j’ai rencontré des gens formidables, qui m’ont aidé, non seulement à mettre en place un sevrage progressif, mais qui m’ont aussi pris en charge psychologiquement. Je suis sous traitement de substitution depuis septembre, et je revis. Fini la tournée des pharmacies, fini de planifier l’achat des médocs avant le week end ou les vacances, terminé l’angoisse de tomber en panne de médicament. Je me sens beaucoup mieux, je suis moins fatiguée qu’avant et je retrouve petit à petit une vie normale. Il doit sûrement y avoir un tel centre près de chez toi, ce serait peut être une bonne idée de les contacter. Je te souhaite plein de courage Sylvain, tiens nous au courant.

  12. sylvain a dit :

    Bonjour,

    Je mes suis levé à 13 h et j’ai pris 15 prontalgines, il est actuellement 5h du matin.. je me suis demandé si je n’allais pas faire une overdose façon Maryline. Vos témoignages m’ont beaucoup rassuré car j’ai lu que certains allaient jusqu’à 18.. sans en être mort, dieu merci!!! Je souffre de dépression clinique et j’ai développé une addiction à la codéine lorsque j’ai habité au états unis il y a 10 ans. je suis également également addict au cannabis et je prends du lexomil et du xeroquel tout les jours depuis mes 17 ans. tout avait commencé avec une crise d’angoisse mais voilà que ma compagne il y a Huit mois m’a annoncé l’arrivée d’une petite fille. j’ai donc décidé d’arrêter le cannabis dans un premier temps, 8 joints par jour et 1 paquet et demi de clope + prontalgine + anti anxyolitique je vous raconte pas le cocktail.. mais voilà je prenais de la codéine régulièrement mais pas autant que ces dernier temps pour moi sortir à l’extérieur de chez moi n’est pas possible sans codéine. Je vois un psychiatre avec lequel j’essaye de me débarrasser petit à petit de mes addictions, mais parfois en arrêter une c’est rendre plus forte l’autre. on fout des vendeurs de de 17 piges en prisons parce qu’ils vent du chit pour s’acheter une paire de Nike. Mais pour moi m’industrie pharmaceutique m’a gâche l’existence depuis 15 ans. c’est tellement difficile de vivre en se disant qu’on dépend d’une pilule pour ne pas exploser.. je millimètre ma vie en fonction de ces pilules et leurs effets. J’ai perdu mon corps et quand j’arrête une saloperie, une autre la remplace.. Il me reste 1 mois avant l’arrivée de ma fille, je donnerais tout pour l’accueillir sans substance. Je pense à tous ceux qui vivent ce genre de problème avec une profonde affection surtout car la plupart du temps le regard des autres renforce le sentiment de solitude, cercle vicieux car j’ai l’impression que les personnes qui témoignent avec courage sur cette page savent quel automatisme nous vient dans ces moments.. ce putain de monde manque de douceur..
    encore merci pour vos témoignages

  13. motosso a dit :

    Ps: Si j’ai bien compris vous êtes de nouveau enceinte! Félicitations ! Cette fois, vous allez aborder cette grossesse plus sereinement! Alors, surtout, profitez bien de chaque instant…

  14. motosso a dit :

    Coucou Sandra, avez-vous été interwievée par la journaliste? Va t’il y avoir une émission sur ce problème et si oui, savez-vous quand? Peut être est-ce déjà passé d’ailleurs! Merci de me dire qq chose

  15. daniel gustin a dit :

    hello,pour dire que je rentre en cure debut decembre pour mon addiction a la codeine,je vous tiens au courant,bonne journée 😉

    1. Tenez bon… et lancez-vous dans un univers qui vous passionne ou que vous aveź à découvrir…les relations humaines, la lecture, les films, les arts, la musique, la nature… il y a un univers qui vous attend, qui vous tend les bras… un univers visible et un univers invisible…
      Bon courage

      1. daniel gustin a dit :

        bonjour,merci pour vos encouragements!,j’ai prevu différentes activités apres mon sevrage,je sait que le plus dur commence apres…j’ai deja fait une cure,et j’étais sorti sans plan..chose importante que j’ai retenu!,etre en action!

    2. motosso a dit :

      C’est super pour vous mais avant le mois de décembre, vous faites comment pour gérer?

      1. daniel gustin a dit :

        hello,je suis encore avec des prescriptions de mon médecin(et ceci depuis des années!)…ici en belgique,c’est sur ordonnance,encore un bon mois…

        1. motosso a dit :

          Et bien je vous souhaite bonne chance, vous allez vivre une nouvelle vie très bientôt… Courage pour votre cure, avec de l’aide, on arrive à réussir beaucoup de choses!

  16. Caroline a dit :

    Bonsoir à tous, je viens également donner des nouvelles : plus de prontalgine depuis le 18 juillet. Je revis, je me sens encore fatigué mais je vais beaucoup mieux. Mon corps reprend ses droits et ça c’est super. Les journées ne sont plus rythmées par la prise de médicaments, je ne perd plus de temps à me rendre dans les pharmacies, et je fais des économies ! Alors pour ceux qui sont en plein sevrage, courage, tenez bon, c’est un mauvais cap à passer mais ça vous rend la liberté.

    1. motosso a dit :

      Bravo a vous, la vie est sûrement plus agréable!

    2. Bravo Caroline ce sont de super nouvelles ! Tu as raison, ne plus avoir besoin de courir les pharmacies, ne plus avoir à vérifier si on en a assez, ne plus avoir besoin de penser à se faire un stock avant le week end ou avant de partir en vacances…c’est la liberté retrouvée. Moi aussi je me sens beaucoup moins fatiguée, l’énergie que je croyais disparue est revenue, je refais du sport, yoga et natation et ça fait un bien fou. Bonne continuation

    3. Bravo Caroline ! Je vous rejoins lorsque vous parlez d’économie.
      Je tiens toujours sans prontalgine. Mon seul soucis reste les douleurs de nevralgie. Pour l’instant je prends du paracétamol et caféine. Ca peut soulager parfois. Et depuis l’arrêt de protalgine, j’ai repris 6kg et surtout, je me sens moins déprimé.

      Bon courage à celles et ceux qui ont encore des difficultés à lâcher.

  17. Bonjour à toutes et à tous,

    Je reviens vers vous après plusieurs semaines d’absence. Prontalgine est maintenant derrière moi. J’ai eu beaucoup de chance d’avoir rencontré des professionnels compétents au centre de prévention en addiction. Ils m’ont très bien suivi et soutenu. En parallèle, je vois un kiné, un ostéo et je fais un peu de sport pour calmer mes douleurs. Le paracétamol seul ou l’ibuprofène arrivent à me soulager un peu.
    Un grand merci pour tous vos soutiens ainsi qu’à l’administratrice de ce blog sans quoi, je n’aurais pas osé échanger.
    Prenez bien soin de vous et bon courage à ceux qui traversent des difficultés à arrêter la codéine. N’oubliez jamais que la seule véritable clé est la volonté !
    Amitiés

    1. Bonjour Nico,
      Je suis ravie que les choses avancent dans le bon sens pour toi, et que tu parviennes à te sortir de cette dépendance. Je te remercie parce que c’est grâce à tes conseils que j’ai pris mon courage à deux mains pour appeler le CSAPA de ma ville et entamer ce sevrage. J’ai eu la chance de tomber sur une équipe de professionnels vraiment compétents et très humains,ils m’aident énormément, et pas que dans le sevrage. J’ai grâce à leur écoute pris conscience de plein de choses et je suis en train de remettre petit à petit de l’ordre dans ma vie. Bonne continuation Nico, donne de tes nouvelles de temps en temps. Et tu as raison de remercie l’administratrice de ce blog, sans lequel je serais certainement restée murée dans le silence.
      Bon courage à vous tous

      1. Bonjour Anita,
        Merci pour ton gentil message. Je te souhaite également une très bonne continuation. Très bien,je donnerai des nouvelles de temps en temps 🙂
        Amitiés

    2. Caroline2 a dit :

      Bonsoir à tous,
      Je reviens donner de mes nouvelles..Je vais bien! J’ai arrêté Prontalgine depuis le 26 juillet. Je continue Euphytose et gouttes de Bach. Je me suis fait extraire une dent de sagesse le 11 août et j’ai géré cela avec des dolipranes, avec succès, alors que le dentiste voulait me prescrire….des efferalgans codéinés!!! J’ai refusé tout net..J’appréhendais la reprise du travail ( Le soir je souffrais de maux de tête) mais là encore je gère.
      Il est vrai que l’arrêt total était la meilleure chose à faire, très dur les deux premières semaines. Il m’arrive certes encore d’y penser parfois mais la semaine de sevrage a tellement était éprouvante pour moi que je ne veux plus revivre ça.
      Bon courage à ceux qui sont sur le chemin et bonne continuation aux autres. Prenez soin de vous!

      1. Caroline2 a dit :

        J’ai fait une grosse faute..pas grave, je suis fatiguée!..Et au fait, maintenant je dors beaucoup mieux!!!

  18. daniel gustin a dit :

    hello,je suis accro a la codéine depuis maintenant une quinzaine d’année!,ca va de 20 comprimés a 30 comprimés par jour!,ca a commencé avec des Meaux de tète…,je cherche un centre de désintox,j’habite en belgique,la codeine est vraiment une drogue!,j’y aie laissé ma femme,et mon commerce…,et j’ai toujours cette dépendance…prescription a la légére des médecins…dafalgan codeine!

    1. nikkko a dit :

      Salut. La seule solution, que beaucoup d’entre nous ici avons testée et réussie, c’est l’abstinence totale. J’ai pris entre 6 et 8 comprimés pendant 20ans (!) et ça fait huit semaines que je n’en ai plus repris. Les deux premières semaines sont terribles mais ensuite ça passe. Alors, je te souhaite beaucoup de courage mais ça vaut le coup d’essayer. Tiens nous au courant..

      1. daniel gustin a dit :

        hello,merci pour ton commentaire,je pense aussi que l’arrêt total est la meilleure solution,j’ai déjà essayer de diminuer,ça ne dure jamais qu’un temps…

    2. Bonjour Daniel, j’ai été accroc à la Codéine pendant plus de dix ans, je tournais à huit cachets de prontalgine par jour, puis l’interdiction de la vente libre de ces médicaments en France en juillet dernier m’a décidé à arrêter. je suis suivie dans un centre anti addiction, C’est difficile d’arrêter seule et sans rien, d’abord parce que les symptômes de manques sont assez terribles et donc m’auraient obligée à prendre un arrêt maladie, ce que je ne pouvais pas faire. J’apprécie ce centre parce que les prises en charges sont pluridisciplinaires, psy, kiné etc… Cette dépendance est souvent “l’arbre qui cache la forêt”, et cache bien d’autres choses. J’ai trouvé ce centre grâce à drogue info service (ils ont un tchat sur internet). Je vous envoie plein de courages

      1. daniel gustin a dit :

        bonjour anita,merci pour ton commentaire,peut tu me dire ou se situe ce centre?,j’habite en belgique mais je suis pret a suivre une désintoxication meme dans un pays voisin,peut tu me donner son nom?,j’ai deja suivi une cure,mais j’ai replongé apres,tres peu d’activités a faire,et tout tournait beaucoup autour de l’alcool dans ce centre…,merci pour tes encouragements 🙂

        1. Daniel, mon centre est vraiment très loin de la Belgique.
          J’ai trouvé celui-ci sur Internet, qui est à Bruxelles
          CENTRE MEDICAL ENADEN

          Ils ont l’air de traiter toutes les addictions, mais je pense que tu peux en trouver d’autres sur le site “drogue info service”, tu as la possibilité de tchater avec eux anonymement, ils sauront t’orienter vers un centre. Je suis sous traitement depuis presque un mois, et je revis. Bon courage Daniel, je sais que c’est pas évident mais ça vaut vraiment le coup d’essayer.

          1. daniel gustin a dit :

            grand merci anita,je vais deja téléphoner a ce centre,peut tu me donner quand meme le nom du centre ou tu es?,sinon,je respecte ta décision de ne pas donner cette information…j’avais dans l’idée de me rendre au quebec (j’ai une amie la bas),donc les km ne me font pas peur lol

  19. Bonjour,
    Je suis également addict à la codéïne depuis septembre 2015. J’ai commencé à prendre ça pour une douleur d’hernie discale non soulagée par les anti inflammatoires et infiltrations. Je prenais 7 cachets en une prise par jour toujours à la même heure. Je suis actuellement suivie par le csapa. J’en suis à 3 cachets maintenant, ça commence à devenir dur. De plus, je suis en dépression post partum, ma fille a 2 mois. Donc gérer la dépression + sevrage + bébé, euh… J’ai beaucoup de mal !!!! Je ne vois pas le bout du tunnel…

    1. mootelle a dit :

      Courage, votre situation n’est pas évidente, mais il faut s’accrocher. Il m’a bien fallu un mois pour que tout les symptômes passent. Et quelques semaines de plus pour constater le bienfait d’avoir arrêter. Chacun guéri à sa manière et se réconforte comme il peut. Parlez en à d’autres médecin ou à d’autres personnes mais surtout ne baissez pas les bras vous êtes sur la bonne voie.
      COurage Enigma !

      1. Bonjour à toutes alors ou en êtes vous aujourd’hui ? Moi pas d’arrêt pour l’instant pas réussi ,

        1. Ophélie a dit :

          Bonjour !
          Ici aucun cachet depuis le 13 juillet.

          J’y pense encore parfois ..mais pas de manque , plus de migraine, juste qlqs maux de tête qui passent avec inbuprofene et surtout je bois bcp plus d’eau ! Ça aide.

          Je remarque que je suis bien moins irritable aussi.

          Bref , que du bon !

          1. motosso a dit :

            Moi non plus j’ai pas réussi complètement. Je peux rester 3/4 jours sans en prendre et puis j’en prend un ou deux, pas plus, puis de nouveau rien pendant qq jours etc… Ce qui est bien, c’est quand même que je n’ai plus l’angoisse de ne pas en avoir. Et quand je n’en ai plus justement, je cherche des astuces pour en avoir une boîte ou 2. Bon, c’est pas folichon mais c’est quand même mieux qu’avant…

  20. melanie a dit :

    Bonjour Sandra,

    je travaille pour la nouvelle émission de témoignages qui arrive sur France 2, lundi à 14h, présentée par Faustine Bollaert.

    Nous préparons une émission sur les nouvelles drogues et nous allons évoquer la codéine.

    Peut-on parler ensemble de votre histoire ? Un appel téléphonique n’engage en rien et me permettrait de mieux comprendre les effets et l’addiction de la codéine.

    Merci beaucoup
    Mélanie : 06.74.09.18.00 / 01.53.84.29.67

    1. motosso a dit :

      Oui, c’est une bonne idée. Je me suis souvent demandée pourquoi on en parlait jamais, ce qui me confortait dans mon idée que ce ne devait pas être si grave de prendre ce médicament…pratique pour continuer à en prendre l’air de rien. Bon maintenant c’est un peu tard, vu qu’on ne peut plus en acheter sans ordonnance

      1. Pouey a dit :

        Bonjour !

        Si vous voulez échanger avec moi n’hésitez pas. 06 74 09 18 00

        Mélanie

      2. pareil! je me disait la même chose…

    2. Pourquoi pas !? je vous appelle Lundi
      Bon weekend !

  21. Sandra a dit :

    Bonjour à tous ! !

    je reviens faire un petit tour sur ce site car ça va faire maintenant 3 semaines que j’ai fini cette saloperie… !!!
    ça n’a pas été facile, et encore aujourd’hui j’ai des petites rechutes, et j’y pense..

    En tout cas, c’est plus facile aujourd’hui, (en revanche, j’ai du me mettre au sport, je cours tous les jours 1h…) car je suis devenue bcp plus nerveuse, alors j’ai besoin de me défouler. Et ça me permet de mieux dormir le soir.

    Les nuits commencent à être plus longues, et ce qui est IMPRESSIONNANT, c’est qu’en fait, je n’ai quasiment plus mal à la tête … alors que je souffre de migraines depuis 8 ans et que je prend du prontalgine pour calmer.
    (Irm, et autres examens ne revelait rien… alors je continuait le PRONTALGINE)

    Maintenant avec du recul, je comprend que dans le prontalgine, une subtance était faite pour nous provoquer la future migraine, et ainsi devenir dépendant de cette merde. 8 ans.. à 40€ par semaine, soit (40€ * (52sem*8)
    = 16 640€ voila voila… choquant mais réaliste … (et je n’était qu’a 6 cachets par jour – (8 en fonction des jours)

    Encore une fois, courage à tous! ne baissez pas les bras, ça parait insurmontable, mais ça ne l’est pas. et pour tous ceux qui ont réussi avant moi, merci pour vos commentaires, qui m’ont donné de la force. (c’est pour ça que j’écris aussi aujourd’hui)
    Courage à tous et Bonne journée ! ☼ ♫♪

    1. Lilik a dit :

      Bonjour et bravo à toi sandra

    2. nikkko a dit :

      Je n’ose calculer ce que j’ai dû dépenser en 15ans…

      1. motosso a dit :

        Et moi en 20!!! Remarquez que certaines pharmacies en vendaient 3 boites pour 10€…salopards

        1. motosso a dit :

          Ahh, je l’ai déjà dit ça! Tant pis , je me répète parce que plus j’y pense, plus ça me rend furieuse (même si je trouvais ça bien cool a l’époque!)

  22. Caroline02 a dit :

    Bonsoir. Cela fait 3 semaines que je lis vos commentaires et j’ai dû, moi aussi, arrêter Prontalgine brutalement. Je dois avouer que ce que chacune d’entre vous vivait, me faisait stresser comme jamais. J’ai arrêté Prontalgine il y a 2 semaines et demi avec cette peur de vivre le manque. Je prenais environ 8 cachets par jour depuis 9 ans. Depuis mon arrêt, je n’ai jamais ressenti de manque physique, au contraire, très rapidement, j’ai eu moins de maux de tête et surtout, moins de sensation de ballonement intestinal. Au début, c’était surtout un manque psychologique, à me dire “Mais qu’ est ce que je vais faire si je ressens le manque?” avec cette peur d’être désemparée si j’avais besoin de Prontalgine. Et ce besoin… je ne l’ai jamais ressenti! Je me suis rendu compte qu’il me restait 4 cachets dans un sac à main…. et bien, je ne les touche pas! mais je ne les ai pas non plus jetés! Aujourd’hui, tout va bien et j’ai le sentiment de revivre sans être à l’affût d’une pharmacie pour faire mon stock. Courage à celles pour qui le sevrage est plus difficile.

  23. saint-jalmes a dit :

    bonjour je suis dépendante aux médicament a cause des médecin qui ne trouve pas ce que j’ai a ma tête j’en souffre depuis l’âge de 7 ans je ne sais si sa va s’arrêter un jour je ne sais ce que c’est de ne pas avoir mal a ma tête.
    j’en souffre la lumiére me fait trés mal aux yeux j’ai pris plusieurs médicament pour soulaver et rien ne fait

  24. Caroline a dit :

    Bonjour à tous
    Cela fait maintenant 4 semaine que j’ai arrêté la codéine brutalement. La 1ère semaine a été très difficile : insomnie, angoisse, désagréments intestinal,… la 2ème semaine a été moins difficile j’ai commencé à retrouver le sommeil, mais j’étais épuisée. Aujourd’hui, tout est rentré dans l’ordre, malgré encore un peu de fatigue, je pense que c’est normal, vu ce que j’ai fait subir à mon organisme pendant 8 ans. Je voulais laisser ce petit témoignage pour donner de l’espoir à tous ceux qui débutent leur sevrage. Tenez bon c’est un moment très difficile mais je vous assure que cela passe. Je revis, je ne suis plus en permanence stressé, angoisse, à l’affût d’une pharmacie ouverte ! L’interdiction de la vente libre de la codeine est tout de même une aubaine, moi cela m’a permis de prendre mon addiction à bras le corps, je pense que je n’aurais pas été capable de le faire sans cela. Courage à tous

    1. motosso a dit :

      Oui tu as parfaitement raison, je pense que c’est un mal pour un bien. On devrait mettre aussi tout l’argent journalier qu’on a dépensé de coté pour se payer un beau cadeau!!

      1. Sandra a dit :

        oh c’est vrai! top idée!!!! 🙂

  25. Lilik a dit :

    Bonjour
    Passons au bonne nouvelle
    en moyenne la boîtes nous coûté 6€50,ont est bien d’accord après avoir fait le tours de toutes les pharmacie de votre entourage quelque soit les villes ce qui nous fait
    6,50 x 7jrs = 45,50
    45,50 x 4 semaines = 182€ d’économie !!!!!
    Alors double félicitations…

    1. motosso a dit :

      Autour de chez moi, il y avait 2 pharmacies qui proposaient les 3 boites pour 10€…salopards!

      1. Sandra a dit :

        😮 !!!! moi la mienne c’était 2 pour 10€
        mais c’est fini

  26. nikkko a dit :

    Bonjour à tous.
    Petit compte rendu de mon expérience. Ça fait 12 jours que je suis en sevrage total.
    Les 10 premiers jours ont été très durs, surtout les nuits épouvantables
    Mais depuis deux jours, c’est le top. Je fais des nuits complètes, je me réveille sans mal de tête, ni la journée d’ailleurs (ce qui ne m’était pas arrivé une seule fois en quinze ans) .
    Petits conseils pour ceux qui en bavent encore,(enfin des trucs qui ont fonctionné pour moi) si vous prenez de l’advil le matin, prenez le avec du café (j’ai eu l’impression que ça faisait effet plus vite) et enfin je prenez (et encore maintenant) un café vers 15h…je pense que le manque de caféine avait un rôle aussi.
    Alors je ne sais pas si je vous aide mais je vous souhaite bcp bcp de courage, vous allez y arriver…
    Nicolas

    1. Lilik a dit :

      Bonjour nikkko
      Super félicitations à toi!!!
      Oui effectivement le café noir ma aussi aidé , alors qu’à la base je n’en buvez jamais…maintenant je boit 3 café par jours en même temps ça va
      Et plus rien niveau migraine c’est quand même hallucinant..

      1. Caroline2 a dit :

        Idem pour moi…merci!! Je renoue avec le café! Moi ça va aussi très bien!!

  27. Sandra a dit :

    Bon courage à toutes et tous!!

  28. Sandra a dit :

    5EME JOUR.. dur dur… je suis revenue de vacances de l’étranger… (javais emporté 10 boites soit 120 comprimés soit 4 à 6 par jour… pour 3 semaines… pile poil) Mais manque de pot je suis restée bloquée 3 jours au pays, et sans Prontalgine ! je me rassurait en me disant que rentrait bientôt à Paris…
    en revenant (hier) j’ai posé ma valise et je suis vite partie à la pharmacie acheter cette drogue! (que je souhaite arrêter depuis 1 an)… mon foie commence à être abimé…
    et la je découvre qu’il a été retiré de la vente libre… une deception, mais un soulagement et un signe du destin qu’il faut que j’arrete cette merde.
    (j’ai qd mm pensé à prendre rdv chez le medecin… pr qu’on me le prescrive mais je résiste)
    comment soulagez vous vos maux de tête?
    bises

    1. nikkko a dit :

      Bonjour. Moi, je prends advil 400. Bon courage

      1. Sandra a dit :

        Merci beaucoup, je vais faire ça!
        vous avez arrêté recement?
        c’est fou de lire tous ces témoignages, j’ai l’impression de les avoirs écrit moi même !!!
        Du coup, maintenant je me sent vide mais si légère en même temps… c’est très étrange comme sentiment…
        j’espère tenir le coup.. au boulot parfois ça me faisait tenir..

        bon couraqe aussi !

        1. nikkko a dit :

          J’ai arrêté il y a une semaine et un jour. Maintenant je prends 2 advil 200 le matin et je passe la journée. Par contre que j’en prenne ou pas le soir, je dors très mal, réveillé à 4-5 heures du matin avec gros gros mal au crâne.. Mais c’est quand même mieux qu’au début

          1. Sandea a dit :

            Oh la la moi 1h10 je dort pas
            J’ai la bougeotte … c horrible le soir !
            J’ai l’impression d’etre compressee au niveau de la poitrine…
            Je me rend compte de l’emprise sur notre corps quand mm!
            Que c’est dur en tout cas…

          2. Caroline2 a dit :

            J’ai également ressenti cette sensation, j’ai commencé Euphytose il y a 2 semaines, je pense que ça me fait du bien..courage!

        2. nikkko a dit :

          Euphytose est en vente libre ? Pas de problème de dépendance ? (il ne manquerait plus que ça ;-)). Merci en tout cas pour tous ces conseils.. Car même après 1,5 semaine de sevrage, c’est toujours très très dur à partir de 4h du matin..

          1. Caroline2 a dit :

            Bah oui!! L’Euphytose est en vente libre…Ce sont des plantes non..ou il y a autre chose que j’ignore…tu me fais peur nikkko..

    2. Caroline2 a dit :

      Idem …la journée ça va..la nuit un peu moins : maux de tête mais plus modérés ( je prends un efferalgan 500) et je dors beaucoup moins..mais je suis en forme la journée…donc on verra pour l instant je me sens bien Courage à toi!

  29. Bonjour,
    Comme la plupart, moi aussi ça fait plus de 3 semaines, et ça y est c’est déjà un vieux cauchemar. ouf…plus de désagrément physique et surtout plus de dépendance psychologique.
    Toujours un peu mal au crane mais pas de migraine.
    Mais la liberté, ça n’a pas de prix…
    Ne plus avoir à gérer les pharmacies, les commandes… quel bonheur…
    alors, vous qui commencez, tenez bon !!!
    la première semaine est difficile mais après ça va de mieux en mieux.

    1. Lilik a dit :

      Bonsoir id44
      Tout d’abord FE-lI-CI-TA-TION ….Moi vendredi 11 08 2017 ca fera 3 semaines hourra…PAR CONTRE es ce que tu à des problèmes d’eternument ???

      1. Ophelie a dit :

        Ouiii !!! Moi ! Je l’ai écrit plus haut …plus de 3 semaines d’arrêt et les éternuements commencent à se calmer.
        Je pensais être la seule mais non.

        Bizarre …

        1. nikkko a dit :

          Hello. Quand tu dis encore un peu mal au crâne? Sur une échelle de 1 à 10 ce serait combien ? Et à quels moments as tu encore mal ?
          Car pour ma part, ça ne fait qu’une semaine de sevrage, mais la journée ça va mieux par contre la nuit à partir de 4h du mat c’est encore l’enfer (genre niveau 9 à 10)..

        2. Lilik a dit :

          Bonsoir ophelie
          Merci pour ta réponse bon c’est pas grave mais toute la journée c’est pas très drôle…
          Bravo à toi pour tes 3 semaines..
          Bon j’ai quelque maux de tête mais rien de très gênant bizarrement plus de migraine et hop un café noir et nickel et dafalgan 1g des fois…
          Et aussi après l’es 7 jrs fatigué mais après tout normal puisque les 7jrs précédent était difficile la nuit….
          Encore bravo et COURAGE COURAGE à ce qui ce batte aujourd’hui vous y arriveraient❤❤

    2. Caroline2 a dit :

      Bravo…moi aussi de mieux en mieux …sauf la nuit, legers maux de tête et surtout moins mais beaucoup moins d heures de sommeil: je dormais environ 6 heures maintenant c est plutôt 3 ou 4 heures , bon on verra….

      1. rachid a dit :

        salut moi c’est rachid pourquoi prendre de ces medicament si vous netes pas malade?

    3. Caroline02 a dit :

      Je ressens exactement la même chose!!! Je me dis que finalement c’est une très bonne chose de delivrer cette cochonerie uniquement sur ordonnance. Aujourd’hui, on a un sentiment de liberté et je crois que l’on s’en rend toutes compte. Nous pouvons être fières de nous !!

  30. motosso a dit :

    Re coucou, a toutes celles qui cherchent la cause de leur migraine, sans parler des migraines dues au sevrage, je peux vous dire que depuis que je suis ménopausée (depuis 1 an), je n’ai plus jamais eu de migraine á vous faire exploser la tête. Parfois, vieillir a du bon!

    1. Naelle a dit :

      Bonjour,

      En effet quand j’ai été voir le neurologue il y a quelques années, elle m’avait dit que mes migraines étaient hormonal, et quand je serai ménopausée les migraines disparaitrons, j’ai encore plus de 15 ans à tenir ! Mais tu confirme ce qu’elle m’avait dit. A toi la liberté !

      1. motosso a dit :

        Merci! Et bon courage à toi, 15 ans, ça passe vite…

  31. nikkko a dit :

    Bonjour à tous
    A mon tour de témoigner mais je vais pas vous apprendre grand chose puisque je vis la même histoire que vous.
    Prontalgine depuis quinze ans (entre 6 et 10 par jour sur les dernières années).
    Mardi dernier, je tente de commander des prontalgines sur mes 2 pharmacies en ligne ( pharmacies qui me permettaient d’en commander 6 boites d’un coup)et là, cata, impossible… Je me renseigne un peu et apprends que la vente libre c’est terminé. Grosse panique. Je décide alors d’arrêter complètement (pourtant il me reste qques boites), c’est le “bon moment” puisque étant prof, je suis donc en vacances..
    Seulement voilà, depuis mardi, à part une nuit, je dors très mal, j’ai de terribles maux de tête (peut être aussi des impatiences aux jambes mais c’est rien à côté des maux de tête)..
    Je prends tous les jours de l’advil ( 6 comprimés de 200mg), ça me soulage un peu et prends parfois du paracétamol (mais là j’ai l’impression que ça ne me fait rien)…
    Dire qu’il y a presque 2 ans, quand j’ai repris la cigarette, je ne prenais quasiment plus de prontalgine (j’imagine que la nicotine remplaçait un peu la codéine), peut-être aurais-je pu arrêter à cette époque la prontalgine…
    Bref, en ce moment c’est très dur..
    En tout cas, bon courage à tous
    Nicolas

    1. Lilik a dit :

      Bonsoir nicolas
      Je t’assure l’es 7 nuits sont l’es plus dure tous en allant dans l’amélioration comme ta pu le constater en lisant tout les com…t’es pas tout seule ont es tous là!!!!! COURAGE à toi
      Bizzzz

    2. Caroline2 a dit :

      Bonsoir nikkko, nous avons des points en communs,bon la prontalgine en premier, la profession et la nicotine. Pour le premier: suis à presque 2 semaines sans, mais je prends euphytose jour ( 6 comprimés) plus 1 euphytose nuit plus magneB6, je pensais que c’était placebo mais je commence à en ressentir les bienfaits ( comme on te l’a dit precedemment les 7 premiers jours sont les plus difficiles).Pour le second point commun,on verra à la rentrée, mais je ne veux plus de traitement avec risque de dépendance, donc peut être sophrologie ou méditation.Pour le troisieme point commun, je vapote depuis 3 ans mais toujours avec un taux de nicotinebah oui mais j aime bien…Bref t es pas tout seul, je te souhaite beaucoup de courage

      1. nikkko a dit :

        Merci Caroline. Faut qu’on tienne, de toute façon on n’a pas le choix…

  32. Alice a dit :

    Bjr a tous ! 3 semaines de sevrage brutal ! Ça y est débarrassée et HEUREUSE! Mon corp s’est enfin remis et mon moral est au TOp!!!!
    Heureuse de passer devant une pharmacie et ne plus être dépendante de cette ••••• qui rythmait mon quotidien depuis 6 ans !!!! Aucunes migraines et plus de constipation! Comme quoi à part faire croire aux autres qu’on a une bonne grippe ! 10 jours Attroce mais qui en valent tellement la peine !!! Merci à ce blog et à Tout vos témoignages ! Que Ca fait du bien de vous lire ! Je viens souvent voir vos histoires et croyez en vous!
    Je vous embrasse affecteusement,
    Je pars demain 15 jours au soleil ! Je crois que ce sera mes plus belles vacances depuis longtemps !
    Plus besoin de gérer mes doses en avances pour cacher cette addiction !
    A.

    1. Caroline2 a dit :

      Bonnes vacances Alice! Tu les a mérité et comme tu dis : terminer les visites des x pharmacies pour s’en procurer et faire son stock…c’est dingue! Je pensais être la seule à faire ça!En tous cas profite bien!! Bizz

      1. motosso a dit :

        Moi aussi. J’ai l’impression de voir des clones de moi dans tous les témoignages!

        1. Sandra a dit :

          c’est claire !!! impressionnant ! ! ! !

    2. Sandra a dit :

      j’ai l’impression de me lire … c’est fou

  33. Ophelie a dit :

    Bonjour tout le monde !

    Un peu plus de 3 semaines d’arrêt maintenant. Tout va bien !
    Même si j’y pense parfois , mais rien d’obsessionnel.
    Ma “période” mensuelle vient de se terminer et vous savez quoi ???! Aucune migraine. Rien.

    J’ai aussi remarqué que je ne suis plus constipée et fini le ventre gonflé. Je pense qu’il y a un rapport avec l’arrêt de prontalgine. Avez-vous remarqué cela chez vous ??

    Encore bon courage à vous 🙂

    Bonne journée

    1. Thomas a dit :

      Bonjour Ophélie.
      Oui la codéine ça constipe !
      Moi dès que j’ai arrêté mon transit intestinal s’est remis en route normalement (même un peu trop vite).
      Cordialement.

    2. Caroline2 a dit :

      Exact…plus de constipation ce qui est bien appréciable..Bon il me faut gérer la semaine prochaine l’extraction d’une dent de sagesse…mais bon…j’y crois

  34. Caroline2 a dit :

    Bonsoir,
    Jour 8 sans prontalgine…j’ai enfin passé une bonne nuit ( 5 heures ) et je ne ressens presque plus les symptômes physiques…reste le mental parfois…stress avec douleurs au cou et boule dans la gorge et difficultés à respirer…je continue euphytose jour plus nuit et magneb6, mais je ne prends plus qu’un efferalgan 500 par jour. Plus 4 gouttes de fleur de Bach avant d aller me coucher…Bref je suis contente…j’espère que ça ira…Bon courage à vous!

    1. Catherine a dit :

      Bravo roinebBonjour je suis allé hier voir mon médecin traitant je lui ai détaillé mon souci avec les prontalgine j’étais très mal à l’aise mais bon je lui ai expliqué en prendre 15 environ par jour quand il était donner son ordonnance mercredi et jeudi je n’en ai pris que 6 il m’a dit avoir baissé beaucoup trop vite que mon corps n’était pas prêt à l’accepter pour les impatience dans les jambes et ainsi aussi pour le cœur donc nous en avons conclu que c’était mon mari qui aller gérer mes médicaments aujourd’hui il m’en aller si vite avec des heures fixes apprendre j’ai aussi eu par le médecin du Laroxyl qui m’ont permis de dormir sans impatience dans les jambes ce matin je me sens pas trop mal j’attends 9h leur noter pas mon mari je pense être capable de réussir je pense que nous en sommes tous capable j’ai pris un rendez-vous au centre médicaux psychologique mais je pense même pas en avoir besoin si tout va bien j’annulerai le rendez-vous prévu lundi voilà les petites nouvelles je continuerai à vous dire vous m’avez beaucoup aidée et si besoin je suis là aussi la

      1. Caroline2 a dit :

        Super Catherine! Mais tu sais à ta place j’irai à ce rendez-vous, en parler en direct ( si la personne est compréhensive) fait un bien fou..

  35. Lilik a dit :

    Bonsoir a tous et toute
    Je vient aussi pour la 1er fois poster un com….j’ai arrêter la prontalgine de M….
    Le 21 juillet 2017 comme bcp pour la même cause plus le choix.
    Je l’es consommé pendant 9ans pour mes migraine bref l’es 7 nuits qui on suivi l’arrêt mal dans les jambes mal au dos des nuits a transpirer en faite c’est état grippaux et gastro en même temps mais tout en diminuant au file des 7 jrs mais bizarrement mais migraine on disparu aujourd’hui je me sens revivre vraiment…..
    Alors vraiment COURAGE à vous et surtout parlé à quelqu’un ça aide bcp

    1. Caroline2 a dit :

      Courage Lilik! Tu es sur la même voie que beaucoup d entre nous….les symptômes d apręs sevrage…mais aprés on se surprend beaucoup en bien…N’hésite pas à prendre un traitement (naturel…hein) de fond, plantes, tisanes, homéopathie,euphytose, huiles essentielles…bref à poursuivre même si tu ne sens pas un effet immédiat, tu le sentiras après quelques temps bizz et courage

      1. Lilik a dit :

        Merci beaucoup caroline

  36. Naelle a dit :

    Bonjour,

    Depuis le début je lis tous vos commentaires, sans m’exprimer car c’est difficile d’avouer une addiction. J’ai du comme beaucoup de monde faire un arrêt brutal de prontalgine.
    Je suis très migraineuse depuis l’âge de mes douze ans ! et Prontalgine m’a aidé à passé beaucoup de migraine, mais on tombe vite dans la cercle vicieux de un on passe à deux etc etc. Bref j’en prenais 6 par jours tous les jours depuis presque 6 ans !
    J’ai commencé le relpax en 2011 qui m’aide beaucoup pour les grosses migraine et je prenais prontalgine lors des début des maux de tête souvent cela soulageait la migraine quand ce n’étais pas assez fort je passais au relpax.
    Depuis l’arrêt brutal, j’ai eu des sueurs nocturnes, douleurs dans les jambes et beaucoup de maux de tête qui s’est transformé en migraine, du coup la boite de Relpax elle a pris une sacré claque mais là cela fait 4 jours que je ne prend plus de médocs! Les maux sont partis !! enfin j’espère ! L’envie me prend parfois de me dire “tiens je prendrai un prontalgine ” mais j’oublie très vite.
    J’ai essayé comme beaucoup de prendre doliprane, ibuprofène, aspirine pendant se sevrage mais à chaque fois cela m’a déclanché une migraine plus forte, alors je me suis forcée à ne plus rien prendre sauf relpax évidemment si la crise arrive.
    Je tiens à vous remercier pour vos témoignage car cela m’a beaucoup aidée, et ce commentaire pour soutenir les personnes qui en ont besoin.
    Le chemin n’est pas facile mais il n’est pas insurmontable.

    1. Catherine a dit :

      Bonjour je suis allé hier voir mon médecin traitant je lui ai détaillé mon souci avec les prontalgine j’étais très mal à l’aise mais bon je lui ai expliqué en prendre 15 environ par jour quand il était donner son ordonnance mercredi et jeudi je n’en ai pris que 6 il m’a dit avoir baissé beaucoup trop vite que mon corps n’était pas prêt à l’accepter pour les impatience dans les jambes et ainsi aussi pour le cœur donc nous en avons conclu que c’était mon mari qui aller gérer mes médicaments aujourd’hui il m’en aller si vite avec des heures fixes apprendre j’ai aussi eu par le médecin du Laroxyl qui m’ont permis de dormir sans impatience dans les jambes ce matin je me sens pas trop mal j’attends 9h leur noter pas mon mari je pense être capable de réussir je pense que nous en sommes tous capable j’ai pris un rendez-vous au centre médicaux psychologique mais je pense même pas en avoir besoin si tout va bien j’annulerai le rendez-vous prévu lundi voilà les petites nouvelles je continuerai à vous dire vous m’avez beaucoup aidée et si besoin je suis là aussi la

  37. Melanie a dit :

    Bonjour bonjou . Hier ducoup quand je suis partie bocé vers 14h45j’ai laissé mes prontalgine chez moi et quand je suis rentré le soir je n’ai rien pris . Ce matin j’ai reussi a tenir et ne pas en prendre mais la je commence sentir ma tête qui tape un mal de tête qui arrive et je ne sais pas quoi faire je reboce cette après midi donc pas possible d’aller me couché j’ai envie d’aller chercher ma boite dans ma table de nuit

    1. Bonjour.
      Je suis a 9 jours sans prontalgine en arrêt direct. Les premiers jours très dur mal a la tête dans les jambes diarrhées. ..
      Au final je me rends compte que avec les prontalgine j avais mal a la tete du matin au soir. Aujourd’hui ça va beaucoup mieux beaucoup moins de douleurs voir plus du tout. Je prends du magnésium le matin et doliprane si douleur. L envie est encore la pour le coté booste qu ils me procuré mais je tiens bon. Courage a toutes et tous. A noté si votre médecin ne prends pas le problème au sérieux allez en voir un autre

  38. Catherine a dit :

    Bonjour à tous alors ce matin c’est pas le top pas dormi de la nuit douleur atroce dans les jambes dans le dos et à la tête j’ai pris de prontalgine ce matin pour les migraines depuis des années j’ai du zomigoro c’est efficace mais c’est pénible car ça fatigue beaucoup et c’est super fort hier j’ai réussi à baisser à 6 donc – 3 je t’ai assez contente je vais essayer de diminuer encore aujourd’hui et je vois le médecin demain je sens que j’ai besoin de lui car je ne pense pas y arriver toute seule bravo à toutes celles qui évolue dans le bon sens bien sûr à bientôt de vous lire Catherine

  39. Melanie a dit :

    Bon bin voila je suis aller à une pharmacir qui me connait bien et le pharmacien a accepté de me dépanner d’une boite . Ce matin il men resté 2 et javais une migraine depuis 2 jours donc j’avais pris les deux ce matin à mon réveil et la ducoup il me reste une boite . Je ne veux pas me gavé de prontalgine dans la journée mais essayer d’utiliser cette boite comme une chance dr me sevré mais je ne sais pas comment m’y prendre sachant que jai chez moi du claradol cafeine paracetamol 500mg et de nurofene flash , ibuprofene en 400mg . Pouvez vous m’aider s’il vous plait

    1. Bonjour ,je pense que tu devrais diminué la a 3 par jours pendant 2 jours et après 2 jusqu’à a arrêt complèt, relpax marche bien pour les migraines

      1. Catherine a dit :

        Coucou Carole juste pour te prévenir que ce matin je n’ai pris que 2 prontalgine pour le moment alors qu’en temps normal j’en aurais pris au moins 5 je sens pas de stress mais j’y pense quand même je suis assez fière de moi je vais quand même en prendre deux à midi aussi et je verrai pour le restant de la journée je vois le médecin jeudi matin je vous tiendrai au courant de ce qui m’a dit bon courage à vous tous Allez Ola ça va le faire Catherine

      2. Melanie a dit :

        Oui j’ai le relpax mais le probleme cest que je travaille en boulangerie et quand je le prend il m’assome quand meme donc pour le boulo pas pratique

      3. Catherine a dit :

        Coucou Mélanie je viens de lire ton message c’est vrai que certaines formation des livres encore moi je n’ai pas envie d’essayer ce matin j’en ai pris deux d’habitude à cette heure-ci j’en ai déjà avalé 5 donc je suis assez fière de moi le fait de n’avoir ne doit pas t’insulter en prendre mais te servir en cas de gros manque si tu t’en sens capable perso je vais voir le médecin jeudi pour m’aider à me sevrer je pense que c’est la meilleure solution pour ne pas te donner d’abord pour notre famille et pour nous aussi voilà si besoin tu peux toujours discuter avec moi il est agréable de savoir qu’il y a des mots et des gens qui vous comprenne je te souhaite beaucoup de courage tu y arriveras bisous Catherine

        1. Melanie a dit :

          Merci beaucoup c’est dur je ne peux pas en parler avec mon entourage ils ne comprendrait pas et je me sens tellement seul et nul au fait d’être accro a ces médoc je les cache toujours dans une piche de mon sac à main !!! La jen ai pris 2 ya 30 min . Pour aller bocé je vais laisser la boite chez moi pour éviter le craquage

          1. Catherine a dit :

            Bonjour Mélanie c’est vrai qu’il est pas facile d’en parler à son entourage moi j’en ai parlé avec mon mari il me soutient le plus qu’il peut alors un conseil pas un à quelqu’un si tu veux et si tu peux pas vois ton médecin où dirige-toi vers un CMP centre médico-psychologique ils m’ont aidée il y a 9 ans quand j’ai sombré à l’arrêt du propofol chez moi ils sont très à l’écoute là je ne veux pas aller le voir je préfère voir avec mon médecin pour le moment je te souhaite beaucoup de courage et je serai toujours à l’écoute ainsi que nos camarades prontalgine pour te remonter le moral et t’aider le plus possible nous sommes tous dans la même galère l’entraide est importante à bientôt

  40. Melanie a dit :

    Je me permet de venir t’écrire meme si je ne sais pas si tu verra mon commentaire. Je m’apelle melanaie j’ai 28 ans . Et malheureusement je connais un peux trop prontalgine a cause de meq migraine cela fait environ 6 ans quej’en prend et je me sens comme tu la décrit vraiment délivré et bien quand j’en prend je me sens en pleine forme j’ai une fille de 3 ans . Pendant ma grossesse je n’en ai pas pris car aucune migraine ( merci la grossesse) mais apres l’allaitement donc 1 mois apres l’accouchement… rebelote je retourne au prontalgine et la hier je vais a la pharmacie comme à mon habitude pour mes prontalgine …. mais on m’annonce que c’est retireé de la vente libre et que c’est que sur ordonnance j’ai juste envie de pleuré depuis hier et jai limpression Ue je vais avoir mes migraine en continu la je regarde sur internet quel medicament serait équivalent a prontalgine mais je me sens complètement piégé par ce médicament

    1. Catherine a dit :

      Bonjour Mélanie merci pour votre commentaire comme beaucoup d’entre nous nous sommes rentrés dans l’engrenage du prontalgine médicament délivré sans ordonnance c’est tellement facile pour ma part j’en prenais environ 9 par jour il va falloir se résoudre à tout arrêter je préfère consulter mon médecin j’ai très peur impatience dans les jambes plus qu’à l’arrêt du médicament je vous souhaite bon courage je serai toujours là pour discuter avec les personnes qui comme moi 100 dépendant de ce médicament à bientôt de vous lire et je vous tiendrai au courant dès que j’aurai vu mon médecin et de la l’évolution de l’arrêt de Mais prontalgine aujourd’hui je me sens envahie par le stress Doumont l’idée de consulter le plus vite possible bon courage à tous et toutes nous allons vivre des moments difficiles mais nous allons y arriver

      1. Melanie a dit :

        Cela fait maintenant 2 jours que j’ai une grosse migraine j’ai pourtant un traitement contre la migraine mais rien n’y fait elle ne pars pas j’ai retourné ma maison en esperant trouver une derniere boite de prontalgine mais rien j’ai l’impression que sans ce médicament sa ne passera jamais !!!! Je ne sais plus quoi faire ni quoi prendre pour cette forte migraine.dans une poche de mon sac il me reste qu’une seul et dernière prise de prontalgine donc 2 cachet car je l’ai prend 2 par 2 . Mais si je prend ces dernier se sera terminer finit plus rien !!! La apres j’ai que le claradol patacetamol cafeine mais meme lui n’a aucun effet

    2. Catherine a dit :

      c’est encore moi pour celles qui ont pris du tramadol qu’est-ce que ce médicament s’il vous plaît quel effet cela vous fait-il est-il C5 allemand est-ce pour les douleurs pour les jambes pour les impatiences comment et vous gérez celle-ci avez-vous un traitement merci pour vos réponses

  41. Catherine a dit :

    Bonjour merci les filles pour tous vos commentaires après une nuit blanche j’ai décidé d’appeler mon médecin et de lui en parler il va m’en vouloir m’ayant aider déjà à arrêter le Propofan il y a quelques années les douleurs aux jambes type impatience me fait énormément souffrir donc je vais lui demander de l’aide immédiatement afin de ne pas finir comme l’autre fois en hôpital psychiatrique ou je ne te juge pas à ma place je vous tiendrai au courant ce matin j’en ai pris deux j’ai pas la volonté de ne pas en prendre je sais très bien que je n’y arriverai pas seul je n’ai pas la volonté que certaines d’entre vous ont réussi à trouver merci à vous et je continuerai à vous lire bonne journée Catherine

    1. Carole a dit :

      Ne culpabilise pas ! Ta démarche est bonne. Moi aussi j’ai vu le doc. Il m’avait prescrit un anxiolytiques que je n’ai finalement pas pris. L’important c’est de comprendre pourquoi tu prends ces médicaments. Bon courage tu vas y arriver !!

  42. Catherine a dit :

    Bonjour je viens d apprendre hier que prontalgine était plus délivré sans ordonnance.horreur!!!!j’ai peur j en prends depuis 10 ans environ 10 par jour il me reste un peu j ai peur de péter un câble.je vous ai ou beaucoup sont courageux.moi j’ai très peur je dépendante et je le sais..aidez .moi svp merci

    1. Tu vas y arriver ! On y est tous arrivé. Moi aussi une dizaine par jour pdt 10 ans…une première semaine terrible : d’abord une grosse migraine puis beaucoup de maux aux dos, derrière les yeux, l’impression d’avoir mal à la tête, diahree….mais ça ne dure pas, qq jours. Aujourd’hui ça fait 2 semaines que je n’en prends plus et j’ai même oublié que j’en ai pris un jour. Parfois je me dis : mais comment était-ce possible ?? Ce qui est fou c’est que je n’ai plus mal à la tête !! Accroche toi. Munis toi de decontractyl, de patchs chauffants aux huiles essentielles pour les douleurs musculaires, éventuellement un anti douleur “classique” et tu verras ça va aller bien

      1. Catherine a dit :

        Merci merci pour vos réponses rapides bien sûr que je vais essayer de tenir le coup il faudra il y a pas le choix mais ça me fait très peur je vais faire comme vous m’aviez conseillé je vais essayer de diminuer à compter de demain je vous communiquerai régulièrement où j’en suis en espérant et des d’autres personnes dépendantes comme nous je me sens moins seule désormais merci à vous tous et merci pour vos réponse aussi rapide à bientôt de vous lire

    2. Caroline2 a dit :

      Bonjour Catherine, il te reste combien de comprimés? Tu peux les diviser en 2 voire en 4 pour y aller progressivement. Tu peux prendre rdv dès demain chez ton médecin, s’il est compréhensif cela sera plus aisé. Tu peux aussi prendre rdv sans tarder dans un centre addictologie le plus proche de chez toi ( généralement il y en a un rattaché à l’hôpital) .Tu peux aussi passer à la pharmacie dès demain et demander quelque chose contre l’anxiété. Pour moi c’est jour 4 et les symptômes physiques sont moins présents reste à gérer le plan psychologique. Je prends 3 efferalgans 500 par jour, plus des magneB6vie et un comprimé d’euphytose nuit . Je te souhaite beaucoup de courage et surtout dis toi que c’est possible.

      1. Catherine a dit :

        Bonjour Caroline il me reste environ une vingtaine je vais diminuer essayer de passer à 6 demain puis cinq je pense que c’est la sensation de manque qui me pèse le plus je suis assistante maternelle j’ai peur de ne pas réussir à gérer les enfants j’ai peur de la fatigue j’ai peur de la de l’impatience dans les jambes je consulterai si je sens que ça ne va pas j’ai déjà vécu ça avec une hospitalisation en hôpital psychiatrique une semaine je prenais du Propofan je prenais beaucoup d’autres médicaments trop toujours trop et j’ai replongé avec ce médicament que l’on donne sans ordonnance j’ai de l’atarax j’ai des médicaments pour dormir j’espère qu’il m’aiderait à tenir le coup voilà ça va pas être facile mais je vous lirai ça m’aidera beaucoup à bientôt Catherine

        1. motosso a dit :

          Bonjour, tu peux même passer a 3 ou 4 et ensuite 2 assez rapidement. Je suis passée de 9 a 1 en très peu de jours. J’ai ressenti principalement de la fatigue, des difficultés de concentration et un peu de migraine que je faisais passer avec du nurofen mais au bout de 4/5 jours, je me suis vraiment senti mieux même si je n’arrive pas à me passer de mon unique cachet. En fait, c’est comme une gourmandise. J’attends midi avec impatience tous les jours pour prendre ma gourmandise! Aussi je te conseille d’aller voir ton médecin pour qu’il te fasse une ordonnance pour ralentir petit à petit, c’est vraiment moins dur et moins angoissant….

    3. Bonsoir en n’a tu parle à ton médecin de ta dépendance ?il peut t’aider à te sevré

    4. merianne a dit :

      bsr je pense que ca va aller moi aussi j ai eu peur et finalemnt ca c bien passe je prenais une boite par jour par peur des migraine des que je sentais ma tet lourde j en prenais mais c etait ce medicament la dependance qui me creait les douleurs
      je suis passee de 18 a 2 prises par jour soit la moitie d un coup et j ai diminuee chaque jour de 1/4 a ce jour j en suis a 2 comp par jour le pire c est que je n ai casiment plus mal a la tete
      les premiers jours mal au ventre diarhee le matin douleur partout dos bras ensuite durant 3 ou 4 jours des impatiences terrible dans les jambes impossible de trouver le sommeil
      maintenant c est fini je ne ressens pas le besoin d en prendre et si un leger maux de tete arrive il passe avec un spedifen ( chose qui n arrivait pas avant )
      moi aussi quand j ai su qu il n etait plus en vente libre j ai eu peur comment allais je tenir avec mes douleurs sans mais tout ce passe bien bon courage

  43. Bonjour, bonsoir à tous. J’ai pris mon dernier prontalgine le lundi 24 juillet 2017 au matin et à l’heure qu’il est je me sent déja beaucoup mieux. Comme bon nombre d’entre vous j’ai été pris de court et forcé d’arréter. Ça s’est passé le 13 juillet j’étais en vacances et me rendait en pharma du village. Et la boum stupéfaction “on ne délivre que sur ordonnance depuis aujourd’hui monsieur”. Migraine instantanée. Avec 3 prontalgines en poche il me fallait gérer un sevrage rapide. Par chance j’avais commencé à diminuer depuis quelques mois (merci mon instinct) passant de 8 à 10 par jours à 4 à 6. Cela faisait 8 ans que je prenais cette merde. J’ai quand même décidé après trois jours de calvaire à savoir diarrhées, inconfort intestinal, maux de tête, douleurs derrière l’oeil droit, mal de dos, impatiences dans les jambes, insomnies, de retenter dans une autre pharmacie. Je suis tombé sur une personne pas très regardante et qui à mon avis voulait écoulé son stock…je lui ai pris 5 boites. Joie et honte se mêlait en moi. La raison à pris le dessus, muni de mon peu de courage j’en ai pris 2 par jours pendant 3 jours puis 1 pendant 2 jours, tout en faisant semblant d’être heureux et de profiter de mes vacances…Immodium m’a aidé au début ainsi que Spedifen. Aujourd’hui je ne prend plus rien, je me sens revivre, je suis plus performant dans mon sport et j’ai perdu cette flemme qui me faisait passé à coté de tant de chose. Vos témoignage à tous m’ont beaucoup mais alors vraiment beaucoup aidé car autour de moi les gens ne connaissent pas mon problème et tout le soutient dont j’avais besoin je l’ai trouvé ici…. Merci à tous du fond du coeur. Désolé d’avoir été si long mais j’ai pas vu beaucoup d’homme témoigner alors je compense !
    Peace and Love.

    1. Tout simplement bravo ! Pour ton parcours et aussi pour témoigner. C’est clair que peu d’hommmes ont témoigné

  44. Caroline a dit :

    Bonjour à tous,
    Voilà 11 jours que j’ai arrêté la codéine. Je voulais apporter mon témoignage à ceux qui commence tout juste leur sevrage : tenez bon, c’est un mauvais moment à passer mais cela ne dure pas. Au bout de 11 jours tous les symptômes ont disparu, mise à part un peu de fatigue, mais je pense que c’est normal vu ce que j’ai fait subir à mon organisme ( 6 prontalgine ou autre par jour pendant de nombreuses années ). Ce blog m’a beaucoup aidé dans les moments les plus difficiles, là où on a l’impression qu’on ne va jamais y arriver ! Et pourtant, je me dis j’ai réussi à passer un cap je ne dis pas que je suis totalement guéri mais je suis en bonne voie. Quel plaisir de ne plus à avoir à penser à la codéine qui rythmait ma journée , quel plaisir de ne plus perdre mon temps à faire le tour des pharmacies ! Quel plaisir de se sentir à nouveau libre et mieux dans son corps. Alors battez vous tant que vous pouvez, ne lâchez rien, on y arrive, ce n’est vraiment qu’un sal moment à passer. Bon courage à tous et merci de m’avoir aidé à travers vos commentaires. Je vous souhaite tout le courage dont vous avez besoin.

    1. Félicitations à toi 11jours,c’est un grand pas , tu a arrêté tout antalgiques ? Ou tu prend autre chose ? MOI toujours à 3 ,4 prontalgine par jour j’avais arrêté 5 jours mais j ai pas tenu ,trop de maux de tête et de fatigue m’ont faire reprendre

    2. Caroline2 a dit :

      Bravo!! Tiens le coup..super!Comment as tu tenu le coup ?

      1. Caroline a dit :

        Merci. Je me suis décidé à en parler à mon médecin qui a été génial. Il m’a prise au sérieux et en même temps à beaucoup dédramatiser. Il m’a donné du stresam pour m’aider de mon sevraie pour 15 jours. Je prends également du magnésium. J’ai encore des nuits un peu agitées mais rien d’insurmontable. Ma vie reprend

      2. Caroline a dit :

        Merci. Je me suis décidé à en parler à mon médecin qui a été génial. Il m’a prise au sérieux et en même temps à beaucoup dédramatiser. Il m’a donné du stresam pour m’aider de mon sevraie pour 15 jours. Je prends également du magnésium. J’ai encore des nuits un peu agitées mais rien d’insurmontable. Ma vie reprend doucement ses droits et ça fait du bien. Bon courage à toi

      3. Caroline a dit :

        Bonjour
        J’ai tenu le coup parce que j’en ai parlé à mon médecin qui a été très compréhensif et qui m’a fait comprendre que c’était un mauvais moment à passer mais rien.d’insurmontable. Il m’a précisé que je pouvais l’appeler à tout moment si les symptômes de sevrage était trop difficile à supporter. J’ai longtemps hésité à aller le consulter pour cette dépendance, mais avec cette loi sur la codéine, tout c’est précipiter et temps mieux. Il m’a prescrit du stresam pendant 15 jours pour passer mes angoisses et je prends du magnésium. Je t’avoue que j’étais en congés, sinon je pense que l’arrêt maladie aurait été obligatoire. Je te souhaite beaucoup de courage dans ce moment de la vie. Amitiés

    3. J’ai arrêté en même temps que toi Caroline.
      Ce que j apprécie le plus c est de ne plus penser aux pharmacies, et à “est-ce qu’on va pas me repérer ”
      Quel bonheur!!!
      Je n arrive juste pas à me passer du 1/2 efferlgan du soir car j’ai mal au dos et des céphalées de tension.
      Ceci dit, passer de 2 à 2,5g de paracétamol+ codéine à 0,250g de paracetamol uniquement quel exploit.
      Mes vacances dans 15 jours vont peut être m aider pour un sevrage total.
      On peut tous être fiers de nous. Même ceux qui n ont pour le moment que diminué la dose. C est la route vers la liberté.
      Comme tout le monde j appréhende la migraine, mais pour le moment, ça va.
      Belle journée à tous

      1. Caroline a dit :

        Bravo à toi aussi id44, c’est génial ! Ah oui le tour des pharmacies pour ne pas se faire repérer, quel plaisir que ce ne soit plus necessaire! Le stress permanent d’avoir peur d’en manquer. Les cachotteries à ses proches pour ne pas qu’ils soient au courant. Et la santé, j’ai l’impression d’être moins fatigué, malgré mes nuits encore un peu agitées. C’est une vraie délivrance. Je te félicite, le plus mauvais est sûrement passé pour nous, continuons sur notre lancée. Amitiés

  45. Caroline2 a dit :

    Bonjour à tous,
    Allez..jour 2 et demi sans Prontalgine! On y croit! En remplacement, aux mêmes heures, je prends un Efferalgan 500 et un magne B6 , plus un roller aux huiles essentielles ( avec du ylang ylang dedans et d’autres). Hier soir, j’ai pris une tisane Bonne Nuit et un comprimé de Euphytose nuit. Bah j’ai pas trop dormi: fourmillements dans les mollets et la tête, crampes,sensation de soif, chaud et froid comme de la fièvre en fait.Et aujourd’hui..et bien diarrhées à répétition..J’ai perdu un kilo.Mais bon à lire les commentaires je pense que c’est un peu normal et c’est ce qui me fait tenir!! Allez courage!!

  46. motosso a dit :

    Bonjour, je suis passée de 9 comprimés a 1 seul par jour mais bon sang je n’arrive pas à m’en passer. Chaque jour, je me dis, allez aujourd’hui tu ne le prends pas, mais non, c’est plus fort que moi. En même temps je me dis que 1 seul comprimé, c’est pas grand chose surtout que je n’ai pas eu vraiment de symptômes de sevrage, mal au crâne les 2 premiers jours et impatiences dans les jambes. En tout cas je suis trop angoissée a l’idée de ne plus en avoir a la maison pour l’instant. Espérons que j’arrive enfin à le supprimer. Je vais passer a 1/2. Voila, courage a toutes

    1. Bonjour,
      8 en moins, c est ça qui est super. Tu imagines déjà le bénéfice pour le corps.
      Pour le dernier (qui va devenir 1/2) ce n est qu une question de jours.
      Bonne journée

      1. motosso a dit :

        Merci beaucoup

    2. Caroline a dit :

      Bravo à toi, tu es sur la.bonne voie c’est sûr ! Courage tu vas y arriver.

  47. Ophelie a dit :

    Coucou tout le monde !!

    Encore un petit message d’encouragement 🙂
    14 eme jour pour moi , arrêt brutal. Mais, à vous lire je pense avoir été chanceuse ? Je n’ai pas eu de vrais symptômes physiques…
    Il me reste plusieurs éternuement par jour , 2 ou 3 maux de tête en 14 j (gérés avec ibuprofène) mais rien d’autre.

    Courage !!

    Bonne soirée

    1. Bonsoir ophelie félicitations pour ton arrêté de prontalgine,tu prend du ibuprofène cela marche bien pour les migraines ? Tu en prend combien

      1. Ophelie a dit :

        Les 2 premiers maux de tête (pas de migraine) sont passés assez rapidement avec 1 ibuprofène 400mg.
        Il y a 3j j’ai du en prendre 2 d’un coup…je connais ma migraine qui me prend d’un côté du crâne, je sais qu’elle reste environ 2j celle ci 🙁 mais j’ai “subi” jusqu’au lendemain qu’elle passe seule.

        J’avais connu bien pire, donc supportable !

      2. motosso a dit :

        Moi je prends du Nurofen flash 400 et c’est assez efficace.

        1. merianne a dit :

          bonsoir effectivement moi spedifen 400 et en un rien de temps plus de migraine ( egalement les gouttes phapax de lehning sont assez efficaces ce sont des plantes homeopathique 20 gouttes 3fois par jour a titre preventif j ai constatee que mes migraines etaient moins intenses)
          bon courage

          1. Perrine a dit :

            Pareil que vous les filles, je pense être chanceuse, 7 jours d’arrêt et quelques mots de tête gérés par de l’advil ou tu doliprane.une grosse migraine le premier jour et basta. Le manque de codéine passe vraiment!il faut tenir bon et puis y a plus le choix de toute façon!

    2. Caroline a dit :

      Bravo à toi c’est super! Amitiés

  48. dumangin a dit :

    comme toi, je suis accro a la prontalgine depuis que propofan n’existe plus. et maintenant que protalgine est sur ordonnance,cela me fais peur…. comment gerer tous ça

    1. Bonjour dumangin nous sommes tous et toutes dans le même cas.certaines arrête net d autres en progressif. J ai essayer en progressif j ai pas réussie depuis l arrêt de la vente libre soit 2 jours je prends plus rien . c est dur mal aux jambes diarrhée fatigue et insomnie. ..Mais il faut tenir bon.

      1. Courage Lili,
        Les 7 premiers jours sont un peu dur mais après ça va. Le transit est encore aléatoire, la tête lourde mais par contre l envie de prontalgine: Adios.
        Bonne journée

    2. Bonjour à toi Dumangin,

      n’ai pas peur, c’est finalement mieux , toutes addictions est mauvaises pour la santé, surtout les médicaments.
      effectivement ça fait peur et c’est un passage qui est et sera compliqué, mais surement plus rapide que prévu : une grosse grippe pendant une semaine
      hésite pas à en parler. ça fait du bien. et tu n’es pas seul(e) dans ce cas
      Alice

    3. Caroline2 a dit :

      Bonjour à toi,
      Déjà venir sur ce blog aide beaucoup! On se rend compte que nous souffrons des mêmes symptômes. Mais à lire certains qui ont arrêté depuis presque 3 semaines ça donne espoir. C’est vrai que c’est un peu compliqué à gérer ( mais moins que la cigarette je trouve …enfin maintenant je vapote ) Mais plusieurs possibilités s’offrent à toi: l’arrêt progressif avec en remplacement ( si possible aux mêmes heures que les prises de Prontalgine) des efféralgans ou Doliprane ( Les comprimés sont blancs et ressemblent un peu…ça fait beaucoup, c’est psychologique), plus s’il le faut un complément anti stress léger comme Magne B6, ou tu peux aussi aller voir ton médecin. Et écoute ton corps, si tu as des douleurs aux jambes, essaie une crème de massage. Bon courage à toi.

  49. Bonjour à tous,
    et voilà une de plus accro à cette foutue prontalgine.
    j’ai eu ma fille il y a 5ans, tout allait bien, un an après j’ai fais une fausse couche, détruite mais forte je rebondis et je met un stérilet, car je n’étais pas prête à en ravoir pour l’instant, qqes mois passent et des migraines intenses arrivent.
    je vais à la pharmacie et on me conseil prontalgine, au début j’étais pas fan, j’avais des nausées, et puis finalement je suis tombée dedans, jusqu’à l’interdiction j’en prenais entre 8 et 10 par jour, ça me boostait bien évidement…accro donc pendant 4ans avec prise quotidienne.
    lundi 17 juillet je vais à une de mes nombreuses pharmacies et là choc ” désolé ce n’est plus vendu en vente libre “, je ne suis pas partie en crise d’angoisse mais plutôt ” enfin, je vais arrêter “. il me restait 4 ou 5 cachets… j’ai navigué sur pleins de forums, essayée de me faire à l’idée, achetée des bouquins philosophique sur la vie et le bien être, déterminée..mais le sevrage brutal m’a rattrapé.
    forte d’habitude et très active je me suis effondrée de voir à quel point je suis détruite par ce médicament qui à la base était mon petit bonheur.
    j’ai perdu 4kg en une semaine, je pleure , je pleure, je me vide,des fortes douleurs au ventre et une raideur nuque et jambes,insomnies et grosse sueur, aujourd’hui ça fait 5 jours sans codéine , je ne suis pas du tout anxieuse, j’ai vu mon médecin je lui ai tout raconté, elle m’a juste prescrit du spasfon et c’est très bien. en fait j’ai de la honte et du dégout.
    je vois une amélioration aujourd’hui, je bois bcp d’eau , du thé, je fais une cure de magnésium + vitamines, et je suis persuadée d’arriver à bout de ce sevrage rapidement, mais effectivement c’est dur, et l’arrêt de travail est nécessaire, même si j’y croyais pas.
    je souhaite du courage à tous, toutes, je suis sur qu’on en sortira vainqueur de ce cercle vicieux, et je suis très optimiste.
    mon médecin m’a conseillé de faire du sport, de la piscine, plus facile à dire qu’à faire mais soyons courageuses/courageux.
    de toute façon je crois réellement à cette phrase QUAND ON VEUT ON PEUT .
    je vous embrasse
    A.

    1. Je t’envoie plein de courage Alice, on va y arriver !!!

  50. Bonjour à toutes et à tous,
    Vous ne pouvez pas imaginer le bien que m’a fait la découverte de ce blog et surtout de ce post. Je souffre de névralgie d’Arnold depuis une quinzaine d’années et de migraines assez violentes depuis que je suis toute petite. Après de lourds traitements par antalgiques, les choses se sont un peu calmées. Un jour de crise migraineuse où je me suis retrouvée à cours de médicaments, j’ai commencé à prendre du prontalgine sur les conseils de mon pharmacien. Petit à petit j’ai commencé à en prendre tous les jours, j’avais tellement peur que les crises de névralgie reviennent que j’en prenais pour anticiper la douleur, puis petit à petit par accoutumance. J’en était à 9 comprimés par jour jusqu’à ce que la vente sans ordonnance en soit interdite. J’essaie de me sevrer toute seule depuis 4 jours, il me restait deux boîtes de migralgine que j’avais achetées un jour où le pharmacien était en rupture de ma “drogue” habituelle”, j’en suis à 4 par jours, mais je pense que je vais être obligé d’aller me faire faire une ordonnance chez le médecin pour terminer le sevrage en douceur. Je n’ai jamais osé en parler à personne, ma famille n’est au courant de rien, mon médecin non plus, et aujourd’hui je me rend compte que je ne suis pas seule dans ce cas. Merci pour tous vos témoignages qui me font du bien. Bon courage à vous tous.

    Anita

    1. bonjour Anita, effectivement le sevrage brutal est..Brutal, mais je suis aussi persuadée que c’est aussi le plus efficace. Effectivement il faut en parler, et je crois que c’est une mauvaise passe, qui dure allez 1 à 2 semaines, mais sur une vie c’est quoi ?? courage,
      A.

      1. Bonjour.
        2 eme jours sans prontalgine ou codoliprane la nuit fue agiter et les douleurs dans les jambes j en parle même pas ! Je me contient pour ne pas en prendre c est compliqué. Ce qui me gêne le plus c est l état de fatigue j ai l impression de ne plus avancer d etre molle en permanence. J ai plus ce coup de fouet du matin ! Vous prenez quoi vous pour combattre ça ?

        1. Perrine a dit :

          Bonjour, j’ai le même problème que toi, le matin… je prends du magnésium et du café! Je suis bien fatiguée aussi et impossible de faire une bonne nuit! Bon courage

          1. Lili a dit :

            Merci je vais essayer le magnésium. 2 eme jour j ai l impression de penser qu a ca ! Sans compter le transit je sais pas vous mais moi c est diarrhée ( desolee)

        2. Perrine a dit :

          Les 3 premiers jours sont vraiment les plus difficiles, occupes toi l’esprit pour penser à autre chose et dit toi que c’est pour ton bien, d’ici quelques jours ça ira mieux et tu seras fière et soulagée! Pour le transit ça passe aussi, l’arrêt entraîne la diarrhée mais ça va passer. Ce matin j’étais vraiment mal, mal à la tête et j’ai pris un advil et c’est passé. Allez courage, un bon mental positif et ça va me faire! Ce blogspot est top pour en parler en plus alors n’hésite pas!

          1. Lili a dit :

            Merci Perrine c est vrai que ça fait un bien fou d être comprise. Le 1 er médecin ne m avait pas prise au serieux et c est dur a vivre. Le 2 eme m avais suivie 4 mois mais en vain. Je pense que l interdiction de vente libre est un mal pour un bien. Je pense aussi que mon fils de 5 ans ressent ma faiblesse et en profite un peu ce qui m énerve 2 fois plus vite ! J espère sincèrement ne pas craquer mais passer 9 a 0 comprimé c est extrêmement dur.

          2. Perrine a dit :

            Ohlalala ras le bol de correcteur d’orthographe, bref vous m’avez comprise…(j’espère…)

    2. Perrine a dit :

      Bonjour animaux,

      J’étais comme toi, personne ne savait, c’est là toute la différence entre quelqu’un qui prend des médicaments pour soulager une douleur passagère ( et la prontalgine est super efficace!) et quelque un qui en prend pour l’effet qu’il procure en plus de soulager la douleur. C’est le piège de ce médicament. Et même si il a ses bons côtés il peut être dangereux dans le sens où en devient vite accroc! Moi c’est un peu comme la cigarette, j’en fumé 1 j’en fumé 20! Pas de demi mesure! En tout cas courage, tu as réussi à réduire c’est déjà bien!

      1. Perrine a dit :

        OH ZUT J’AVAIS PAS LE “BONJOUR ANIMAUX” LA HONTE… DÉSOLÉE

        1. Pas de problème Perrine !! Merci pour ton message. Pour l’instant j’en suis toujours à 4 mais je vais y arriver, j’ai réussi à arrêter de fumer cette année après 30 ans de clopes, je dois bien pouvoir réussir à me sevrer aussi de cette saloperie !!! pour l’instant je me sens surtout fatiguée, et j’ai quelques problèmes disons digestifs. Bonne journée

    3. Caroline a dit :

      Bonjour anita
      Je suis tout comme toi ce blogspot m’a beaucoup aidé dans ma démarche de sevrage à la codeine. Les moment les plus difficiles, notamment la nuit, je relis tous ses commentaires qui me donnent beaucoup de force. Bon courage à toi

      1. Courage ! Je dors très bien malgré le sevrage et c’est une chance car la fatigue accentue les maux de tête. En revanche j’ai très mal au dos…tu vas y arriver C’est sûr accroche toi !! 11iem jour sans prontalgine mais j’éprouve encore le besoin de vous lire ça fait du bien

      2. Merci Caroline, je me sens moins seule !!!

        1. Caroline a dit :

          Première nuit complète, avec 1 demi donormyl! Je crois que je vois le bout du tunnel après 10 jours d’arrêt, enfin….courage à tous

    4. Caroline a dit :

      Bonjour à vous…J’aurais pu écrire exactement le même témoignage qu’Anita. Je suis sous Prontalgine ( ou plutôt j’étais depuis hier..)pour migraines violentes depuis des années et maux de dents.Il y a quelques années, j’ai réussi à passer de 8 comprimés par jour à 4.Hier , à cours de médicaments, je me rends en pharmacie et on me dit que ce médicament est désormais sous ordonnance.J’ai pris le dernier prontalgine que j’avais en ma possession hier midi. Malgré les 4 comprimés et mon envie de me sevrer, je ne me sens pas très bien aujourd’hui. J’ai très peur de la déprime. Je pense prendre RDV dans le centre d’addictologie de ma ville bien que j’en ai un peu honte. Merci en tous cas, cela fait un bien fou de savoir que l’on est pas tout seul à affronter cette mesure brutale. Bon courage. Caroline

      1. Caroline2 a dit :

        Je pense qu’il y a 2 Carolines donc moi ce sera Caroline2..

        1. Bonjour Caroline2 moi aussi j’ai un peu honte, je me dis que c’est l’occasion d’en sortir, mais c’est difficile. J’ai rendez-vous demain chez le médecin. J’espère tomber sur quelqu’un de compréhensif qui ne me jugera pas, sinon je me tournerai vers le centre d’addictologie de chez moi aussi. On se tient au courant ? Bon courage à toi du fond du coeur.

      2. Bonjour caroline.
        Je comprends tes craintes je suis au 2 eme jours sans prontalgine ou codoliprane et c est très dur de 9 a 0 c est brutal. J ai une boîte au cas où mais je lutte pour ne pas y touché. Je me contente de doliprane si douleur je vais essayer le magnésium comme conseiller par les autres personnes et beaucoup de courage.

        1. Bon, finalement j’ai pris mon courage à deux mains. J’ai contacté Drogues info service par tchat. Ils m’ont dit que mon médecin traitant pouvait être la bonne personne, si j’avais confiance en lui. Or, mon médecin habituel a quitté la région, J’en vois donc un nouveau que je n’ai consulté que deux fois. Du coup, j’ai pris rendez-vous dans un centre spécialisé j’y vais jeudi. Merci à toutes pour vos messages, ça m’a donné plein de courage.

          1. Lili a dit :

            Bonjour anita le 1 er médecin ne m as pas prise au sérieux ça solution etait 15 jours dans un hôpital psy ! Le 2 eme parfait il m as suivi 3 mois mais j avais pas suffisamment de volonté. Aujourd’hui 2 eme jour sans de 9 comprimé a 0 .je ne m autorise pas d écart de peur de replongé.
            C est très dur et merci a ce forum qui m aide beaucoup

          2. Caroline2 a dit :

            Effectivement, journée assez difficile sur le plan psychologique: Je prenais ces comprimés à certaines heures, de façon régulière et aujourd’hui j’ai senti l’angoisse monter à l’approche de ces heures. Aussi dès ce matin, j’ai aussi pris des dolipranes en remplacement, les comprimés ressemblent quelque peu..c’est une aide ..Cette après-midi, j’ai été chercher du magneB6 et de l’Euphytose nuit car la nuit dernière, j’ai peu dormi et me suis réveillée à chaque fois très angoissée. On verra bien…Le plus dur, ce n’est pas essentiellement sur le plan physique ( Bien que des douleurs dans les jambes, les bras, la nuque et la fatigue ont persisté toute la journée) mais c’est à l’idée qu’en cas très difficile qui peut survenir à n’importe quel moment, je ne peux plus y avoir recours…Il faut faire son deuil. J’aurais aimé le faire graduellement car je n’étais pas au courant de la mesure..Bon courage, vous lire fait du bien, je me sentais bien seule au monde hier..

          3. Carole a dit :

            Les douleurs persistent qq temps malheureusement. 12iem jour pour moi et je ne les ai presque plus mais je me suis aidée de patchs chauffants aux huiles essentielles pour détendre les muscles. Je dirais que la première semaine est très très difficile à gérer mais après on se surprend à se dire “tiens je n’ai plus mal à la tête “…pour info je prenais entre 6 et 12 comprimés par jour ! Alors tiens bon car franchement j’ai l’impression de revivre !!

          4. Caroline2 a dit :

            Anita, s’agit-il d’un centre CSAPA rattaché en principe à l’hôpital? Si oui, tu me diras comment s’est passé l’entretien..Je pense aussi prendre RDV si mes malaises persistent ou augmentent. Merci!

          5. Anita a dit :

            Caroline2, oui c’est un centre CSAPA qui gère ce genre d’addiction en ambulatoire. J’y vais jeudi aprèm, je te dirai comment ça s’est passé. Bonne journée, bon courage

      3. Caroline2 a dit :

        Merci Anita! Bon courage!

        1. Anita a dit :

          Bonjour Caronline2,
          Comme promis, je débreaf mon RDV au CSAPA de jeudi. En fait j’ai été reçu par un éducateur, qui “débroussaille” le terrain avant qu’on rencontre le médecin. Le rendez vous a duré une heure, je suis tombé sur un type vraiment à l’écoute, j’ai pleuré comme une madeleine, mais je me suis sentie soulagée. En fait je me suis rendu compte que cette addiction est en fait l’arbre qui cache la forêt et qu’elle découle de plein d’autres choses. J’ai rendez-vous avec le médecin addictologue le 18 août (à cause des congés). J’ai donc dû me résoudre à prendre rendez-vous chez mon généraliste parce que je ne me sentais pas capable de me sevrer brutalement notamment à cause de mon boulot. Bref, j’y suis allée la peur au ventre, j’ai tout déballé et elle s’est vraiment montré super compréhensive et on a mis en place un protocole le temps que je vois l’addictologue. Je sais que le travail sera long mais je me sens hyper soulagée. Merci encore à vous tous.

          1. Nico a dit :

            Bonjour Anita,

            Je passe par la même phase que vous et tout comme vous, j’ai remarqué que l’arbre cachait la forêt. Je suis ravi que votre rdv c’est bien déroulé. Tout se passera bien maintenant et sans se précipiter.
            Bon courage
            Amitiés

          2. Caroline2 a dit :

            Bonsoir Anita, merci pour débreaf cela est encourageant pour beaucoup d entre nous. On réalise enfin que l’on est pas seul et que l on peut avoir de l aide sans pour autant recourir à des traitements addictifs. Le gros point positif est que tu te sentes soulagée, là peut démarrer un véritable sevrage. Moi, j’attends le mois de septembre ( mois sensible pour moi) Si je me sens à nouveau fragile je n ‘hésiterai pas à consulter le centre…Grand merci à toi!

    5. Bonjour Anita,

      Je vous ai lu avec beaucoup d’intérêt. Mon histoire est semblable à la votre. Migraines depuis que je suis petit + Névralgie d’Arnold. Et lorsque l’un d’eux me fait souffrir, il est suivi de près par l’autre quelques heures ou jours après…
      Je prenais prontalgine pour anticiper les douleurs dès que je sentais que le nerf se réveillait.

      Pour m’en sortir, je suis également passé par un CSAPA pour un sevrage en douceur. Il faut juste être vigilant car on a voulu me donner un traitement de substitution, à savoir, de la méthadone ! J’ai catégoriquement refusé en leur expliquant que j’avais un nouveau médecin traitant suite au décès de celui qui me suivait depuis des années et que je prenais ces médicaments pour gérer mes douleurs et non pour me shooter ! Donc le suivi est différent et ils (psychologue et médecin) me prescrivent des boites pour procéder à un sevrage par palier. Pour le moment, ça fonctionne bien et on peut véritablement parlé d’un sevrage en douceur (pas trop d’insomnies et les douleurs plus légère que l’arrêt brutal que j’avais fait il y a quelques semaines).
      Bon courage à vous !

      1. DESVALLEES a dit :

        Bonjour Nico,
        Merci pour votre message qui me rassure, j’ai rendez-vous jeudi et j’appréhende. Les douleurs que vous décrivez sont exactement celles que je subies. Je prends cette nouvelle interdiction de délivrance sans ordonnance comme une chance d’arrêter. J’y pense depuis longtemps, mais je n’avais encore jamais eu le courage de franchir le pas. Je ne veux pas de Méthadone non plus !! Je vous tiens au courant. Merci encore

  51. Véronique a dit :

    Bonjour tout le monde.
    Je viens de lire tous vos témoignages et je me retrouve dans tous.
    J’ai arrêté de prendre ces cochonneries de klipal, prontalgine et codoliprane le 15 juillet dernier.
    Plus rien la journée mais j’ai pris ceux qui me restaient la nuit car depuis je suis devenue assomniaque.
    Si j’ai dormi 4h en une semaine et demie c’est bien tout.
    Finalement c’est plus le manque de sommeil qui est entrain de me prendre la tête que le sevrage. Enfin pour l’instant.
    Et vous comment gérez vous les insomnies ?? Je prend du donormil plus tisane mais rien n’y fait une vraie zombie.
    Bon courage à toutes on va y arriver à avoir un corps (tout neuf) sans cette cochonnerie

    Amitiés

    1. Caroline a dit :

      Bonjour véronique, cela fait maintenant 9 jours que j’ai arrêté la codéine. Physiquement, je me sens beaucoup mieux. Je suis également insomniaque depuis que j’ai arrêté mais je me dis que c’est un symptôme du sevrage qui va également disparaître avec le temps ! Je te souhaite beaucoup de courage, on va y arriver

      1. Véronique a dit :

        Merci beaucoup Caroline pour ta réponse. Donc je ne suis pas la seule à être assomiaque mais bon sang que c’est dure. Heureusement que je suis en vacances j’aurais pas pu bosser, me lever à 5h pour commencer à 6h et faire mes 9h.
        C’est finalement une “bonne chose” que cette lois soit passée en période de vacances.
        J’ai commencé à prendre du magnésium et des vitamines aujourd’hui et je ne vais pas prendre de donormil ni tisane ce soir pour dormir je verrais bien.
        Et toi prends tu qq chose pour dormir ?!
        Amitié sincère en ces durs moments

        1. Caroline a dit :

          J’ai tenté donormyl mais non efficace. Je pense également du magnésium. Je me dis que ça va passer. Je suis également en vacances heureusement ! C’est peut-être pas les meilleurs vacances que j’ai passé, mais je me dis que le résultat sera là ! Bon courage à toi aussi

  52. J’ai lu attentivement les commentaires publiés. Je suis d’accord avec toutes et tous. Ce qui ne veut pas dire que je d’accord pour moi ! A 17 ans, j’ai eu un accident avec mon cheval (style : l’Homme qui murmurait à l’oreille des chevaux !). Fracture du crâne, hématome sur le cervelet, fractures des poignets, fracture ouverte du tibia qui a explosé mon genou. Grâce à des médecins “d’enfer”, que je bénirais tous les jours de ma vie, j’ai gardé et ma vie et ma jambe. Mais on a prévenu mes parents, j’aurai des séquelles. En fait de séquelles, je souffre ou plutôt j’ai souffert de migraines, qu’on peut qualifier d’épouvantables. A passer des journées couchée par terre, la tête sur une planche, au point que mon mari envisageait de me faire hospitaliser. Et… un beau jour, en entrant, en rampant dans une pharmacie, la pharmacienne (quelle bonne fée et non pas quel monstre !) m’a tendu un verre d’eau et deux prontalgines. 1/2 heure après je vivais. Cela date de 1990 plus ou moins, c’était un nouveau médicament. Et depuis j’en ai toujours pris. Ces dernières cinq années (je ne sais pas pourquoi) les migraines ont faibli. Et ma consommation de prontalgine aussi. J’en ai toujours avec moi, par précaution, et j’en prends une par jour ou deux. Et m’en porte bien. Mon foie affiche à la prise de sang des taux un peu élevés en “je ne sais pas quoi”. Mais bon, ça n’affole pas les foules. Pourquoi, m’obliger à partir de maintenant, à me fustiger, me sentir coupable, vouloir me “sevrer”, si ce n’est au nom de… peut-être consortium pharmaceutique (avez-vous lu que le labo qui fabrique prontalgine a vendu ce médicament et quelques autres fin 2016, pour quelques milliards à un autre grand groupe, moi je l’ai lu, renseignez-vous), grands groupes = gouvernement ? faut-il remplacer certains médicaments, par d’autres qui rapporteront plus ? je ne sais pas. Mais permettez-moi de douter de l’empathie que nos gouvernements actuels ou passés éprouvent pour nous. La mort de deux, trois ou cinquante personnes par consommation de médicaments n’affectent surement pas les nuits de nos dirigeants. Quant à se tuer par consommation médicamenteuse, désolée, mais c’est qu’il faut vraiment vouloir mourir, et qu’on trouvera certainement le moyen pour. Avez-vous déjà pris, plus de 10 prontalgines en quelques heures, je vous garantie que vous les aurez vomi avant d’en être décédé. Donc, effectivement, sevrons-nous. J’en fait partie comme vous tous. Mais je ne le crains pas beaucoup. Mais de grâce, arrêtons de nous faire des reproches ou de reprocher à nos médecins ou pharmaciens d’avoir voulu nous soulager. C’est un peu longuet, mon discours, veuillez m’en excuser, mais je n’en peux plus de lire que médecins et pharmaciens sont des criminels en puissance, parce qu’ils nous fournissent des “drogues” maléfiques. A bon entendeur, salut.

    1. Bonjour tu a raison sur certaines choses , mais le faite que cela reste dangereux, et que dans ce médicament il y a un risque de dépenses. Chose pour laquelle nous sommes sur ce forum, et ceux qui fabrique ce médicament le savent bien er se font de l’argent comme l industrie du sucre qui rendent certaine personne accros et obèse ,

    2. Je suis en partie d’accord avec toi, personnellement j’assume totalement ma dépendance à ce médicament (même si je ne pensais pas l’être autant) et jamais mon médecin ne m’a fait de prescription pour d’ailleurs. Je n’en veux personnellement à personne. Et je suis d’accord aussi sur le fait que bien utilisé ce médicament est formidable pour les douleurs. Et vu ton histoire tu le sais déjà. C’est mon 10iem jour sans codeine et sincèrement je n’ai plus autant de mots de tête sauf ceux liés à la fatigue ou douleurs dorsales. J’apprends à me calmer autrement. Je prenais les médicaments par 1 puis par 2 puis par 3….tellement de migraines malgré un traitement de fonds. Environ 9 à 12 par jour c’était trop évidemment mais plus de douleurs…trop de stress, trop de fatigue voilà les vraies raisons. Mais on ne l’analyse pas comme ça quand on est dopé. C’est la peur de la douleur et d’une énième migraine qui commande…
      Alors si tu gères très bien tes douleurs et la prontalgine il n’y a en effet pas de soucis. Bonne continuation à toi.

      1. Bonjour, ce n’est pas tant le médicament qui est mis en cause mais le fait qu il était délivré sans ordonnance. s’il est si efficace contre les migraines c est qu il est fort. Mais le véritable problème c est qu il est addictif. C est justement grâce à des lois comme celles-ci que les médecins retrouvent leur rôle. Pour toi je comprends que ça n’a été que bénéfique mais malheureusement on voit bien que ce n’est que peu le cas. Merci pour ton témoignage qui apporte un autre point de vue. Bonne continuation

  53. Ophelie a dit :

    Bonjour à tous ,

    Un ptit bilan après le 11eme jour d’arret ; plus d’état de manque physique (juste un peu psychologique par moment) mais ça passe vite.
    Quelques maux de tête mais supportable, comme beaucoup je ne dors pas bien.

    Courage à tous ! Il faut tenir bon

    Bonne journée

    1. Bonjour Ophélie, pour moi 10eme jour aujourd’hui. La dépendance psycho: J ai l impression que c est fini, transit :ok, éternuements: Toujours là, moral: Montagnes russes, mais problème majeur: Mal de dos qui me donne des céphalées en fin de journee . Ça, c est le plus difficile.
      Par contre, je dors bien, je me sens mieux au réveil.
      Alors je vais globalement mieux qu il y a 15 jours !!!
      Bonne continuation à vous tous

  54. Alexandra a dit :

    Bonjour à tous,
    J’ai reçu énormément de messages et je suis désolée de venir vous voir en retard je suis en début de grossesse à risque et j’ai du arrêter mon traitement pour les migraines un effet un peu brutal que j’ai du travailler et prendre sur moi mais vous voyez bien tous aujourd’hui de quoi je parle car chaque médicament a un effet addictif.

    Du jour au lendemain enlever ce prontalgine et autre du marché alors que nos pharmaciens les vendaient en boites de 2 avec des promos c’est une hérésie. Ils se moquent du monde et nous avons du faire face à des morts pour qu’ils prennent tout cela au sérieux.

    Voici mon conseil n’arrêtez pas brutalement et surtout osez en parler !
    Ici avec moi, avec nous tous avec vos familles peu importe mais parlez c’est très important.
    Votre médecin peut vous faire une ordonnance pendant quelques temps le temps de baisser les doses sinon bouteille de coca et doliprane et serrer très fort les dents plusieurs jours. Cela passe vite vous verrez dès la première semaine vous verrez votre corps reprendre ses droits.

    Le côté psychologique jouera beaucoup on le sait, cette molécule avait la faculté de vous rendre si ce n’est invulnérable plus euphorique.

    Je compte sur vous tous, ne laissons pas gagner les laboratoires pharmaceutiques et battons nous pour retrouver notre liberté de corps.
    Bon courage vous y êtes presque.

    1. Caroline a dit :

      Bonsoir,
      Cela.fait aujourd’hui 6 jours que je n’ai pas pris de prontalgine. Il semble que je commence à aller doucement mieux. Le seul souci c’est cette immense fatigué causé je pense par des nuits très agitée. Qui rencontré ce problème d’insomnie depuis l’arrêt de prontalgine ? Ce forum m’a vraiment aidé à lutter contre mes démons, bon courage à tous

      1. Perrine a dit :

        Moi aussi j’ai des grosses insomnies, je ne dors pas bien déjà en temps normal… mais la c’est pire , quand les enfants m’appellent la nuit je n’arrive pas à me rendormir. Allez plus que 3 jours et je suis en vacances !

        1. Caroline a dit :

          Cc pérrine
          Ça me rassure, je me demandais si ça avait un lien avec l’arrêt de prontalgine, je vois que tu es dans le même cas que moi. Cela fait 7 jours d’arrêt et j’ai l’impression que je vais un peu mieux, malgré quelques petites angoisses et surtout les insomnies. Je te souhaite beaucoup de courage pour la suite. Au plaisir de te relire

    2. Bonjour.
      Je me permet de me joindre a vous.
      En effet je suis a une plaquette par jour soit 9 prontalgine.
      Sauf que depuis ce matin grosse detraisse impossible d en avoir 5 pharmacies et même discours. J avais vue un medecin durant 6 mois les différents traitement m ont permis de réduire mais pas d arrêter ! A l heure actuelle les effets de manque douleurs dans les jambes mal de tête. ..Une horreur.

      1. Perrine a dit :

        Bonjour Lili,

        C’est un mauvais moment à passer, même si j’en prenais moins que toi, au bout de 5 jours ça va. Il faut avoir un bon moral et se dire que c’est terminé! Les maux de têtes sont horribles je te l’accorde mais ça va finir par passer! Les anti migraineux type relpax fonctionne bien pour moi. Attention à ne pas en abuser bien sûr!Si vraiment tu n’y arrives pas va voir ton médecin! Courage le début est le plus difficile !

        1. Bonjour perrine oui je vais chez le médecin demain un arrêt brutal n est pas possible ! J ai eu 6 mois traitement en vain ! Relpax est il avec ordonnance ? Je supporte pas ce mal de tête

  55. Aurelie Cote a dit :

    Bonjour j’ai lue ce que vous avez écrit
    Je me vois car j’ai ce problème là aujourd’hui
    J’ai de gros soucis
    Comment avez vous fait comment faire pour m’en sortir

    1. Perrine a dit :

      Hello aurelie, combien en prenais tu par jour? Moi je n’en prenais que 3 /jours et honnêtement aujourd’hui après 3 jours sans, ça va. Pas de migraine, un manque certain mais supportable, quand il arrive je pense à autre chose, je positive cet arrêt forcé.je ne connais pas ta dose quotidienne, mais si c’est insupportable va consulter un médecin. Ne reste pas seule. Courage!

      1. Bonsoir depuis 3 jours que tu a arrêté prend tu autre chose comme médicament ?

        1. Perrine a dit :

          Bonjour CC,

          Je prends du doliprane et du magnesium/b6 (j’en prenais déjà avant). Samedi j’ai pris un Relpax pour calmer la migraine. Ce matin ça va toujours, je fais très attention à tenir ma tête comme me l’a expliqué le kiné pour éviter les problèmes de cervicales. Le manque ce matin est vraiment supportable, je fais comme si de rien était à vrai dire! Ça va toi?

          1. Cc a dit :

            Bonsoir péroné, pour l’instant je n’ai pas arrêté prontalgine,je suis à 3 comprimé par jour ,je vais essayé de passée à 2 ,mais j ai tout les jours mal à la tête des que je suis fatiguée,,doliprane ne fonctionne pas ..il faudrai que je trouve un médicament efficace mais’ ne crée pas de dépendance ,et ca c’est assez rare !!! Tu prenais beaucoup de prontalgine ??? Depuis combien de temps ? Bravo à toi en tt cas

          2. Carole a dit :

            C’est mon 9iem jour sans prontalgine..arrêt sec ! La semaine passée horrible ! J’ai cru devenir folle…Depuis samedi grande amélioration. Quasi plus de courbatures et plus de maux de tête sauf si douleurs dorsales et elles sont fortes. Le doc m’a prescrit un anti inflammatoire et je me colle des patchs chauffants aux huiles essentielles + éventuellement decontractyl. J’ai commencé pharpax samedi = homeopathie en gouttes (traitement de fonds anti migraine). moi qui prenais entre 6 et 12 prontalgine par jour…en fait les prendre entraine de nouveaux maux de tête ! Je te conseille d’arrêter à ton rythme mais je pense que tant que tu prendras de la codeine tu auras mal à la tête. Il faut être lucide, courageuse et accepter d’avoir mal quelques jours pour aller mieux ensuite. En revanche il faut aussi se questionner sur la raison des maux de tête (les vrais) et pour ça il me semble qu’il faut être sevrée. J’ai un carnet où je note chaque jour mes douleurs (heure, intensité, “localisation” de la douleur) afin d’essayer de comprendre les raisons. Je te souhaite bon courage tu vas y arriver !!

          3. Cc a dit :

            Perrine LOL faute de frappe desole

          4. Perrine a dit :

            Hello , 5eme jours sans prontalgine, alors bilan: plus de maux de tête, un peu le matin mais je pense que c’est du à la fatigue je dors très mal! Je me sens beaucoup moins nerveuse, moins agitée, plus posée! Je prends du doliprane le matin et tjs le magnesium, tenez bon honnêtement ça passe! Et oui le manque est là dans la journée par moment mais c’est vraiment supportable enfin pour moi, j’imagine que pour les grosses consommatrice de cette m××××, ça doit être beaucoup plus difficile!Je suis tellement contente de ne plus avoir cette boîte dans mon sac à main! Allez courage à toutes!

  56. Perrine a dit :

    Hello, 2 jours d’arrêt, hier migraine soignée l’apres midi avec du relpax.je me suis couchée vers 23h et j’avoue que ce matin ça va, une petite angoisse au levée mais je m’occupe, l’avantage du ménage pour une fois! J’ai mal dans le cou mais rien de terrible pourvu que ça dur! Je me prévois une sieste cette après midi. Occupez vous l’esprit, essayez de ne pas focaliser sur l’arrêt ou le manque, et surtout dite vous que c’est pour votre bien. Belle journée à tous!

    1. Truc au top pour les contractures : patch chauffant aux huiles essentielles ! Purressentiel ou st Bernard Ça m’aide beaucoup ! Du coup plus de douleurs qui montent à la tête. J’essaie aussi Pharpax : gouttes homéopathiques pour lutter contre les migraines. Decontractyl si vraiment trop de douleurs au dos. Aujourd’hui 7iem jour de sevrage et honnêtement depuis hier ça va beaucoup mieux ! On tient le bon bout

      1. Perrine a dit :

        Mais oui la première semaine est la plus difficile! Moi perso c’est le matin qui me stress, mes cervicales sont toujours bloquées, je vois un kiné ça m’aide pas mal, mais je me demande si finalement ça vient pas de la prontalgine..le cercle vicieux… j’ai pensé au decontractyl je crois que c’est pas mal. On verra demain au boulot avec une journée le nez sur l’ordi… et je tenterai le patch chauffant. Merci pour les conseils et 7 jours c’est encourageant je trouve , bravo!

        1. 7 jours aussi et ce matin ça va vraiment mieux.
          Les douleurs du dos diminuent, j’ai moins la barre dans le crane.
          ça fait du bine . Alors courage et belle journée à vous

          1. Perrine a dit :

            Bravo! Le manque doit être parti à ce stade là ! Le côté psy est le plus dur c’est comme la cigarette….

      2. Caroline a dit :

        Cc ça carole, je tenais à te dire bravo 9 jours c’est drôlement bien ! Moi cela fait 7 jours et ça n’a pas été une partie de plaisir. J’espère aller de mieux en mieux chaque jour. Bon courage à toi et encore bravo

        1. Chaque jour un peu mieux c’est tout à fait ça ! Il faut tenir bon, le corps reprend ses droits !

  57. motosso a dit :

    Bonjour,
    Je crois qu’après complet sevrage, je vais aussi arrêter de fumer pcq franchement, ca peut pas être pire!!

    1. Carole a dit :

      Je me disais exactement la même chose !

  58. Claire a dit :

    Bonsoir
    Comme promis je vous donne des news
    Je suis allee voir mon medecin… Lui ai avoué que j etais dépendante ( 6 par jour.. En les prenant 2 par 2!)
    Il m a fait une ordonnance pour que le sevrage soit possible
    Etnon brutal
    MON CONSEIL ALLEZ VOIR UN MÉDECIN … Marchez / respirer / et si la crise est terrible pensez au gel glacésur le front / la nuque
    Ne vous focalisez pas sur la douleur inspirez /expirez … Pendant 5mn
    Prenez du magnesium B6 le matin et le soir ( c est un décontractant en cas de stress
    Je vais deja mieux …. Alors tenez bon

    1. Laetitia a dit :

      Bonjour à tous
      Je poursuis également mon sevrage et pour éviter l angoisse ou le stress je fais effectivement une cure de magnésium marin et 3 fois par jour je prends des fleurs de Bach Rescue. Vu que mes migraines viennent du cou j applique de la crème à base d Arnica et dans la journee je prends des gélules d Arnica. Si la crise est trop forte je vais me coucher pas le choix et sinon je marche beaucoup et je fais toutes les activités qui me font du bien. Je suis suivie par un nouvel ostéopathe aussi pour mettre toutes les chances de mon côté pour soigner cette douleur. Bon courage à tous

  59. kamisamaneko a dit :

    etonnant, pour ceux qui en prennent + de 20 par jour, ou plus ou moins, pendant des années, si cette lois etais passé par exemple en janvier, est ce que ça aurais été le meme impact ?

    ça c’est passé en juillet, au moment ou en majorité somme en vacance mais imaginons que des centaine de gens sois viré de leur boulot a cause du sevrage ? je suis sur a “100%” que j’aurais étais viré. (je reste 4h eveiller et le reste la douleur memporte dans morphée a cause du sevrage)
    meme si cela me parrais evident qu’il fallais stoper, pourquoi le faire en juillet ? ça me rapelle les papiers de ma banque ou autre lois qui arrive dans ta boite aux lettre aprés le 1er janvier ” en mode discretion”

  60. Perrine a dit :

    Bonjour,

    Je vois que nous sommes nombreuses à vivre ce sevrage. Moi je prenais 3 comprimés par jour, celui du matin était indispensable, ça me donnait un coup de fouet pour démarrer ma journée…. ça fait 10 ans que je prends ce médocs de m×××××, j’ai arrêté lors de mes 2 grossesses sans trop de problèmes, mais cette fois ci avec l’arrêt ” forcé” c’est très compliqué, maux de tête, vertiges, tremblement, j’ai honte…Combien de temps va durer cet état commateux ? Je n’en prenais que 3 des fois 4.je suis malgré tout contente parce-que il fallait que sorte de cette dépendance mais on se sent bien seule d’un coup..

    1. Caroline a dit :

      Bonjour pérrine
      Je suis dans le même cas que toi à 6 comprimé par jour. Cet arrêt forcé est une aubaine. Cela fait 5 jours maintenant que j’ai arrêté. Hier la journée a été terrible si bien que j’ai pris mon courage à 2 main et j’ai été voir le docteur pour tout lui dire. Elle a été formidable, non jugeante et très rassurante. Quel bien d’avoir enfin fait ce pas. Elle m’a mis sous stresam 15 jours pour m’aider à passer le cap du sevrage. Aujourd’hui, après une nuit néanmoins agitée, je vais beaucoup mieux. Je te souhaite beaucoup de courage, on va y arriver.

      1. Perrine a dit :

        Bonjour caroline,

        Merci pour ta réponse, ça fait du bien, j’hésite à aller voir un médecin, je me sens tellement honteuse.. je me dit que la douleur et les maux de têtes vont finir par partir non? Pour l’instant c’est gerable, j’ai mal aux tempes et au coup mais c’est pas encore la grosse migraine et je croise les doigts pour demain…j’ai mes petits à gérer et avec une migraine c’est dur dur..j’avais une ordo de relpax pour mes migraines mais je remets pas la main dessus pffff. En tout cas ce forums me fait du bien!!!

        1. Caroline a dit :

          Tu ne dois pas avoir honte tu sais, la vie nous fait faire des choses parfois bizarre. L’important c’est de pouvoir en parler et du coup ce forum me fait du bien aussi

          1. Cc a dit :

            Bonjour ,il ne faut pas en avoir honte c’est comme ça ,il y en n’a qui sont accros à la bouffe ,d’autre au tabac enfin bref ,le fait de reconnaître ca dépendance est un grand pas je pense

        2. Bonjour Perrine,
          Nous sommes tous je pense dans ce sentiment de honte, mais qu’est-ce qu’on y peut. Un pharmacien, un ami…nous a conseillé cette m***e et le stress de a vie fait qu’on devient dépendant. Les seuls qui peuvent avoir honte, c’est ceux qui ont laissé un médicament contenant un dérivé d’opium en vente libre.
          bon courage à toi

          1. Alexandra a dit :

            Vous pouvez vous parler librement sur ce blog de famille, sans jugement et avec beaucoup de tolérance si vous avez besoin je suis là.
            N’hésitez pas à me biper sur la page Facebook du blog si je ne réponds pas dans l’immédiat.

    2. Bonjour ,même cas que toi ,nombres de comprimé également pareil que toi par jour,j ai tenu 5 jours sans ,mais j ai pris beaucoup d’autre antidouleurs pour mes migraine,du retour au médecin qui ma fait une ordonnance pour prontalgine,mais il faudra bien un jour que j arrête !!!dur dur tout ca ,bon courage à toi en tout cas

      1. Perrine a dit :

        Cc, tu en prenais 3/jours comme moi? Et au bout de 5 jours tu avais toujours le manque? C’est dur…
        J’ai retrouvé mon ordo de relpax et ma migraine est passée, quel soulagement. Pour le manque de codéine en vrai je suis contente. Il faut tenir bon. Je suis révoltée qu’on aie laisse ce truc en vente libre pendant des années, et que maintenant le gouvernement se réveille et laisse des gens perdus sur le bord de la route! Même si une fois de plus je suis convaincu qu’il fallait en passer par la. Allez courage!!!

        1. Oui 3 par jour voir 4 jamais plus ,et oui au bout de 5 jour j était pas bien ,fatigue,énervée ,alors j ai été voir le médecin qui m’en n’a prescrit ,mais bon c’est une solution à court terme

          1. Perrine a dit :

            Quelle poisse… courage à toi j’ai déjà fait ce sevrage et je me souviens que j’avais galéré 1 semaine. Pour cette fois je sais que c’est plus dur pcq les migraines sont plus fortes mais la prontalgine c’est bel et bien terminé! Essaie de réduire, c’est moins violent que d’un coup,surtout si tu tourne à 3/4 par jour, c’est faisable!

  61. Caroline a dit :

    Bonsoir,

    Je souhaite à tous beaucoup de courage et surtout la réussite.

  62. Stephanie Dutoit a dit :

    Bonsoir,

    Insomnie du à l arret brutal de la codeine. Cela fait maintenant 5 jours qui j’ai arrêté, pas facile. Je vois que je ne suis pas seul vos messages me donnent espoir.

  63. Ophelie a dit :

    Bonsoir tout le monde ,

    Je viens un peu aux nouvelles ?
    Comment ça se passe de votre côté ? Déjà plus d’une semaine !

    J’ai juste du mal à aller chercher ma respiration par moment et je baille, je baille …
    Comme si c’était nerveux.

    Bonne soirée

    1. Carole a dit :

      Bonjour ! 6iem jour et pas simple. J’ai très mal au dos notamment en haut du dos et ça remonte dans le cou et évidemment jusqu’aux tempes…peu de répit pour l’instant mais pas envie de codeine

      1. Bonjour Ophélie, Bonjour Carole,

        Moi aussi,6ème jour et j’ai mal au dos également . je me demandais si ça avait un lien. En plus je suis dans la mauvaise période mensuelle et là c’est dur…Ce matin, j’avais la tête dans le coton.
        Par contre, je sens la dépendance s’amenuiser. J’aimerais juste me sentir un peu mieux.*
        On va dire qu’il faut un peu de temps.

        1. Courage ! Aujourd’hui bcp moins mal ! Un patch chauffant pour decontracter les muscles mais pas parfait qd même. Ce matin impecc mais là mal au crâne…pas de migraine mais mal au dessus du crâne. Je ressens globalement une amélioration quand même.

          1. ld44 a dit :

            C est chouette Carole. On tient le bon bout. On va être bien après 🙂

  64. J ai laissé umn message ce matin msis apres avoir lu les temoignages j ai pris les choses en msin et ca marche
    1/. Les excercices de respiration des que le manque srrive
    2./ la marche rapide pendant une heure en respirant bien
    3/ si la transpiration apparait avec maux de tete ingérable … S allonger et poser sur le front et sous la nuque deux gels bleus refrigerants envloppes dans un linge fin ( j ai tenu 2 heures … Et ma crise de manque , ma audation de ouf , mon mal de tete … Ont reellement disparu
    Demain je vois un medecin
    Je vous tiens su courant
    Claire

    1. Bravo ! Et merci pour les conseils ! Je vais tester

  65. Claire a dit :

    Bonjour
    Merci de votre témoignage sur prontalgine
    Professeur, j avais souvent de violentes migraines pendant les cours
    Un collegue m a donné ce prontalgine un beau matin et c est devenu tres vite l infernal engrenage
    Vendus depuis 1 an par boite de deux a un prix record dans certaines pharmacies … Je faisais mon stock !!!
    Je ne fume pas ne bois pas je suis sportive …. Donc aux yeux de tous j etais saine
    L envers du decor c etait cette merde : le PRONTALGINE
    Tres vite j en prenais deux entre deux cours pour etre boostee
    Cela a duré 5 ans sans que personne ne le voit ( je suis d une famille de medecons et de pharmaciens … Un comble !!!!)
    Je viens d arreter car depuis qq jours ( juillet 2017 ) suite à la MORT de 2 ados …. Prontalgine est retiré de la vente libre
    J ai depuis 8 jours des maux de tete jours et nuit qui me pourrissent la vie je ne sors pas je vais du lit a la douche je ne lis pas j ai vomi et je n arrive plus à m alimenter
    Je dois me sevrer seule et c est super dur mais au bout je sais que j ai la vie et non la mort
    Mon message est une mise en garde
    NE JAMAIS TOMBER DANS LA CODEINE!

    1. C’est un peu le même schéma pour tout le monde finalement. Un pharmacie, un ami… qui conseille et puis…
      On se dit, c’est en vente libre donc ça doit pas être nocif sauf qu’au final c’est une petite drogue.
      J’étais comme toi, personne n’était au courant et cette semaine j’ai pu en parler à mon mari. ça m’aide beaucoup. je lui ai expliqué que si je ne pouvais pas lui dire avant c’est que lui parler voulait dire arrêter d’en prendre.
      Il ne m’a pas demandé la quantité que je prenais, il m’a dit qu’il ne m’en voulait pas, et au moins, maintenant, il peut comprendre si ça ne va pas.
      Alors, si tu as quelqu’un d’assez proche, de compréhensif, il ne faut pas hésiter.
      Bon courage à toi !!

  66. Bonsoir. J’ai arrêté prontalgine samedi…le pharmacien me dit ” mauvaise nouvelle la prontalgine c’est sur ordonnance désormais”…effroi et incompréhension devant le comptoir…la peur aussi…mes migraines…comment gérer ?? Dernière prise samedi soir après une dizaine d’année à en prendre 6 à 12 par jour…resultat dimanche migraine d’enfer vomissements de douleurs : l’enfer…suée froide puis trop chaud, difficulté à dormir, impatience dans les jambes…lundi le doc semble dans un premier temps minimiser ce que je lui explique quand à mon addiction et je lui dis ” je suis addict, accro, junky quoi” et je lui explique les stratagèmes pour jongler avec les pharmacies etc…longue discussion et prescription de lexomil et un anti depresseur. Je ne suis pas du tout dépressive j’ai toujours la patate alors je n’ai pas touché l’anti depresseur. Lexomil : pris une tablette depuis lundi mais peux pas dire que je ressente grand chose. Je ne suis pas tellement anxieuse de nature et je ne crains pas de ne plus avoir de prontalgine je crains juste ces énormes mots de tête et migraine qui me gâchent la vie depuis l’enfance. Alors depuis l’arrêt j’ai mal partout surtout en haut du dos, barre au dessus des sourcils et mal derrière les yeux…éternuements aussi et des maux de tête qui passent de droite à gauche et diarrhées sévères. Et tres grosse fatigue. Visiblement pas de sauts d’humeur ni de gros stress. J’ai pris qq doliprane 6 en 5 jours quand vraiment la douleur tourne au vinaigre mais je n’ai jamais pris aussi peu de médicaments depuis des années. J’ai hâte d’être en vacances pour me reposer. J’ai l’espoir que ça fonctionne et que les maux de tête s’estompent mais je songe déjà à consulter un centre anti douleur car j’aurai je pense toujours des céphalées sévères. Merci pour vos témoignages…sincerement un boost pour moi

    1. Bonjour Carole,

      Je trouve bien regrettable l’attitude des médecin. Le mien avait minimisé les faits lorsque je lui parlais d’une dépendance au prontalgine. Au lieu de prévenir, ils attendent qu’on soient malade pour guérir.
      Je ne suis pas médecin, mais je trouve bien que vous n’ayez pas touché aux anti-dépresseurs. Le corps aussi va s’y habituer et vous aurez une dépendance sur le long terme.
      Il faut faire un sevrage doux du prontalgine et non brutal.

      Tout comme vous, j’ai des migraines affreuses depuis l’enfance et c’est justement ce médicament qui m’a aidé. Lorsque j’en avais pas, je redoutais ces fichus migraines qui allaient me pourrir un dimanche entier à rester couché avec des nausées te le reste…Donc il me fallait toujours un stock.

      Avez-vous déjà essayé de consulter un ostéopathe ? Ca fonctionne pour pas mal de migraineux en réduisant les fréquences d’apparition de la migraine. Cela a fonctionné dans mon cas.

      Bon courage à vous
      amitiés

      1. Je vois l’osteo régulièrement mais je vais y retourner sevree cette fois-ci et ça aura certainement plus d’effet. Merci pour votre réponse ça fait plaisir et aujourd’hui j’ai senti du mieux plus longtemps que d’habitude mais ce soir c’est reparti côté gauche..

        1. Bonjour Carole, Bonjour Nicol,
          je viens de commander du phapax – anti migraine homéopathique (traitement de fond je pense)
          Avez-vous déjà essayé?
          Nico a raison, ton médecin n’est pas très malin je pense. Soigner une dépendance par une autre ce n’est pas l’idéal.
          Bon courage !

          1. Carole a dit :

            Merci pour l’info sur le traitement de fonds homéopathique ! Prête à tout essayer de naturel évidemment

  67. Laetitia a dit :

    Bonsoir à tous
    Je consomme comme vous tous depuis plusieurs mois/années du prontalgine et à vous lire je me rends compte que je suis dépendante. Avec cette nouvelle loi je ne peux plus acheter de prontalgine et le sevrage sera donc dur et d’un seul coup je ne sais pas comment je vais gérer mes douleurs qui sont comme vous tous extrèmement handicapante et difficiles à gérer sans cachet …….. Mais je dois dire que ce forum me redonne espoir je ne suis pas seule !!!!!

    1. Bonsoir et non tu n’est pas seule !!! Bienvenue à toi si je peut dire ça comme ça , combien de comprimé prend tu ? Tout les jours ? Migraine je suppose ,moi c’est mon cas prontalgine tt les jours à cause de migraine depuis 11 ans ,

  68. Nathalie a dit :

    Quand même, ils auraient pu prévenir un peu avant pour que l’on puisse réagir en conséquence. Quand mon pharmacien me l’a dit, Bonjour la montée d’adrénaline et l’angoisse! Maintenant ça va mieux mais c’est short pour se sevrer. Il me reste une boîte et après plus rien. Quelle angoisse! Même si je suis plutôt contente de mettre enfin un terme à cette dépendance. On va y arriver

    1. Bonjour Nathalie,
      quand j’ai appris l’arrêt, je me suis dit, je vais me faire un stock, ça passe quand exactement.
      Et quand j’ai appris que c’est le lendemain…oulah
      Maintenant, avec du recul, je me dis tant mieux.
      Sinon j’aurais fait un stock de 6 mois ou plus 😉
      je suis comme toi. C’est dur, mais ravie de sortir de tout ça

  69. Bonjour je faisais des recherches sur le net pour savoir si on pouvait faire une dépendance au prontalgine et je me rend compte que oui! Anciennement dépendante au tramadol j’ai vraiment eu du mal à m’en sortir donc je ne voulais pas recommencer avec le prontalgine. Ayant essayer un traitement de fond pour la migraine pendant 3 mois sans succès je me suis de nouveau rabattu sur le prontalgine malgres l’avertissement de mon médecin. J’arrive à 6 voir 8 par jour et la je viens de lire vos com qui disent que maintenant cest sous ordonnance? Il m’est arrivé fin juin de prendre pour la 1 ère fois du migralgine le pharmacien m’a dit que c’était exactement les mêmes composant que prontalgine
    Savez vous si ce médicament est aussi sous ordonnance?
    Courage à vous avec la volonté tout est possible

    1. Bonjour tout les médicaments à base de codéine son sous ordonnance maintenant

    2. Bonjour,
      Migralgine est identique que le prontalgine. Il y a juste une dose supplémentaire de caféine dans migralgine. Le pharmacien m’avait conseillé prontalgine car je n’arrivais pas à dormir avec l’autre.

  70. Bonsoir,

    Comme je l’avais écris antérieurement, j’ai essayé de me sevrer seul. Malheureusement, j’ai rechuté au bout de 3 jours car mon corps me faisait affreusement souffrir. Depuis la nouvelle loi sur la codéine, je me suis dis que je n’avais plus le choix. J’ai réduis mes doses. Pas plus de 2 cachets/jour et depuis vendredi dernier, j’en prends tous les 48h. Ca fait moins mal. Prochain objectif, tenir 72h puis à nouveau 2 cachets, ainsi de suite….

    Je vous souhaite à toutes (et peut-être à tous) beaucoup de courage. Rien est impossible.

    Ah, j’oubliais : en cas de crise de manque, marchez ! Faites des balades et du jardinage si vous le pouvez. Occupez-vous l’esprit et au pire, faites des exercices de respirations : inspirer 5 sec – retenez 5 sec – expirez 5 sec – souffler 5 sec. Le tout pendant 5 minutes. Le manque s’estompe

    Amitiés,
    Nico

    1. petite erreur de frappe – ne souffler plus mais retenez 5 secondes en fin d’exercice. Vous risquerez de devenir bleu lol

      1. Merci pour ses conseils !! C’est bien de diminué les doses ,je pense que cela peut être une bonne méthode pour arrêté définitivement .ou du moins ne prendre que des comprimé lorsque l’on n’a vraiment une migraine et non une migraine provoqué par le manque de codéine ..

    2. Bonjour Nico,
      Jour 4 sans de mon côté et ça commence à aller mieux physiquement.
      Alors tiens bon !!

      1. Merci Idd44 pour le soutien. Oui, il faut tenir bon sans se laisser envahir par la peur. Comme la majorité des personnes sur ce forum ce n’est pas trop la dépendance mais la peur des violentes migraines qui m’angoisse…

  71. On va toutes se soutenir les filles !!!!

    1. Carlier a dit :

      Personnellement, il n’y a que ce médicament qui fonctionne pour moi en cas de migraine et règles douloureuses, donc je m’en fait prescrire par le médecin… Et mon addiction est réduite à 1/2 par jour (dont je n’arrive pas à me passer pour l’instant)

  72. Ophelie a dit :

    Ah aussi …savez-vous si dans les “symptomes de sevrage” et mise à part’ ceux qu’on connaît, les éternuements en font partie ???

    Je n’arrête pas depuis 3j !!!??

    Merci

    1. Bonjour ,pour les éternuements je ne sais pas ,mais tremblement et énervement peuvent en faire partie ,pour mois ca été le cas

      1. kamisamaneko a dit :

        moi vu que ça fesait + de 7 ans avec 23 par jour, les douleurs etais si forte que je pouvais rester eveiller 4h max! le reste c’est dodo cauchemar

        1. Bonjours et depuis tu a arrêté totalement ?? Rien d’autres en remplacement du prontalgine ?

      2. motosso a dit :

        Bonjour, je suis en train de me sevrer, j’en suis à 2/jours contre 8 ou9 depuis 20 ans et c’est vrai que j’ai eternue plusieurs fois ces jours derniers. Bizarre!

        1. Ophelie a dit :

          Oui c’est étrange hein !!
          1 semaine sans rien …fini les éternuements mais je suis tristounette depuis 2j , de mauvaise humeur, mon homme ne comprend pas (il ne sait pas).

          J’ai hâte de retrouver ma joie de vivre comme avant !!

          Depuis j’ai géré mes maux de tête avec de l’ibuprofene + sieste..et ça passe !

          Mais je suis en congé…j’appréhende le retour au bOulot.

          Bon courage à tous …heureusement qu’il y a ce forum ça m’aide

          Bonne journée

          1. Nico a dit :

            Bonjour,

            Si vous êtes proche de votre homme, n’hésitez pas à lui en parler. Il vaut mieux qu’il sache pourquoi afin de ne pas se poser trop de questions.
            Ensuite, il vaut mieux éviter d’en parler lorsque nous sommes en état de manque. J’avais entamé une discussion avec ma femme alors que je n’avais rien pris depuis 72h. Ce fut une grosse erreur. il n’y avait que du négatif en moi et rien pour rassurer mon épouse.

            En ce moment, je prends aussi de l’ibuprofène mais ça ne calme pas toujours mes migraines…

            Bon courage à vous. Dites vous que ce que vous faites est une très bonne démarche.
            Amitiés

    2. Bonjour j’ai le même problème que tous le monde sur ce site et j ai commencé le prontalgine à cause d une rage de dent et de lumbago à répétition ça fait 6 ans que j en prenais et j ai arrêté hier à 12h mais complètement grâce au claradol caféine car je travaille et je peux pas me permettre de rester coucher à attendre que ça passe car je suis seule avec mes enfants et du coup le claradol me booste grâce t la caféine et j ai juste eu un peu des cauchemars et une diarrhée et je revis car j’ai plus mal aux intestins et je me sent mieux on verra par la suite mais c est très bien qu il ont interdit le prontalgine car ça m a gâché la vie bonne chance à tous

      1. Bonjour,mais n’a tu pas peur de recrée une dépendance avec le claradol ?

        1. Peut être mais ça reste de la caféine et ça m aide à enlever la codéine de mon corps et surtout d aller bosser mais même avec ça j ai quand même des diarrhée des bouffées de chaleur et hier une grosse migraine que j ai réussi à gérer et toi?tu as arrêté sans rien

          1. Nanou a dit :

            Et pour ceux qui ont arrêté sans rien prendre d autres est ce que vous avez réussi à aller bosser?

          2. Ophelie a dit :

            Pour le moment je suis en vacances …mais je redoute le 3 août !
            6j sans rien et 2j que je suis exécrable…j’en chialerai.

            Pourquoi 4j tout allait pour le mieux et là ça va plus bizarre ..

        2. motosso a dit :

          Bonjour, c’est quoi le claradol?

          1. Cc a dit :

            Bonjour le claradol est un antidouleurs à base de caféine je crois , mais sans codéine

          2. Nanou a dit :

            Effectivement le claradol est à base de paracetamol et de caféine et je prend du smecta pour les diarrhée ça fait depuis lundi 12h que je n ai pas pris de prontalgine j en souffre un peu mais je quand même bossé mais je ne craquerais pas car mon porte monnaie est content et j’ai repris ma lucidité que j avais plus je pense que ds quelques jours ça ira mieux mais je veux plus en prendre courage à tous

          3. Nanou a dit :

            Et est ce que quelqu’un peut me dire combien de temps dure le sevrage

          4. Ophelie a dit :

            Bonjour Nanou,

            Le sevrage dure environ 1 semaine (symptomes physiques)
            Ensuite , je pense que la dépendance psychologique dure bien plus longtemps…ne plus y penser , résister à se procurer une ordonnance et.c…

            Apres il y a ceux qui en prennent 20 par jour depuis des années et d’autres moins , voire beaucoup moins etc…

            Tout dépend aussi du niveau d’addiction.

            Courage à toi

    3. moi aussi Ophélie j’éternue et des éternuements super impressionnants.
      C’est bizarre ça.

  73. Bonjour à tous.depuis ce matin je lis vos articles et c est en effet effrayant! Depuis jeudi 13 cest interdit en vente libre.ayant la volonté d un deuxième enfant je me suis stop on arrete tout ! Il m en reste une plaquette du coup vendredi j en ai pris 5 samedi 2 et dimanche 2 .aujourd jui rien du tout! Je me suis réveillé cette nuit et à 4h impossible de me rendormir ! Ce matin j étais tres nerveuse avec des douleurs surtout dans les bras.je ne vous raconte pas ce week end ou j’étais plié en deux et tres fatigué! Je me suis mise à cette saloperie sur avis du pharmacien car j ai des migraines et avànt je prenais du spedifé 400.le pharmacien m’a conseillé prontalgine. Cela fait 6 ans et je le regrette bien à la naissance de mon fils.Je suis à une consommation journalière constante d une plaquette par jour.jai besoin de savoir s’il vous plaît ce qui m’attend sur le sevrage et combien de temps cela dure. Encore merci pour votre aide.

    1. Bonjour , a tu toujours ses migraines? Et combien de prontalgine prend tu au maximum par jour ?

      1. Bonsoir.merci à tous . J’étais à une plaquette voir une plaquette et demi par jour.bizarrement plus de migraines! Par contre angoisse qui m’empêche de dormir!!! Jai eu pareil ce matin! CeSt dur dur! Merci à vous pour votre soutien

        1. Bonjour,

          Je comprends votre détresse. J’ai commencé à consommer cette cochonnerie pour des migraines de plus en plus douloureuse et sur l’avis d’un pharmacien.

          Le seul conseil que je peux vous donner serait d’aller consulter un médecin compétant. Il ne faut surtout pas arrêter brutalement. Les effets de manque sont : anxiété, stress, diarrhées,douleurs musculaires. C’est comme si on a une grosse grippe qui dure sur plusieurs jours.

          Il faut réduire pas à pas. Réduire les doses par jour, puis, des jours sans, genre 1 sur 2 puis 1 sur 3 etc
          Il ne faut pas culpabiliser. On ne prends pas ça pour planer mais pour réduire des douleurs. Ensuite, il faut savoir que la codéine cache un mal être. C’est pour cela que le corps en réclame.
          Donc pas à pas, avec l’aide d’un médecin compétant, vous pouvez y arriver. il vaut mieux faire un sevrage doux, qu’un arrêt brutal.

          Bon courage
          Amitiés

    2. Ophelie a dit :

      Je pense que les symptômes physiques durent 1 petite semaine ,( pour certains mal de ventre , migraine, douleurs de grippe…)ensuite il faut combattre la dépendance psychologique pour ne pas y retourner …même si ça sera compliqué car il faudrait voir un doc pour une ordonnance 2 fois par semaine.

      En ce qui me concerne, je n’en n’avais plus depuis jeudi , du coup j’ai pris cette interdiction au prontalgune sans ordonnance comme un signe …avant qu’il ne soit trop tard.
      J’étais à 2 ou 3 max par jour depuis 2 ans.

      À ma grande surprise, 4j après l’arrêt (a part un mal de tête vendredi) pas d’autres désagréments.
      Et bizarrement, je me sens moins nerveuse, plus patiente, sereine …que lorsque j’en prenais.

      Si ça peut t’encourager !!!

      Tu vas y arriver , on est là…comme tu le vois , plusieurs dans ce cas. On se soutient

      1. Pour moi ça a été 2 jours à 1 comprimé par jour et plus rien depuis 4 jours.
        J’ai très mal au dos, mais ce matin je me sens mieux psychologiquement. J’y pense moins, je me sens bien de ne plus avoir à penser à faire le tour des pharmacies, à calculer “quand ai-je pris le dernier pour pouvoir en reprendre un autre…”
        Bref aujourd’hui je commence à sourire à moins sentir la chape de plomb dans ma tête…
        Quelle aubaine cette interdiction de vente libre !! Et puis on commence tous le sevrage ensemble alors finalement c’est plus facile d’en parler
        Belle journée à vous tous

        1. Bonjour je suite accord avec toi mais moi par contre c est les diarrhée et l estomac qui me fatigue mais psychologiquement ça va mieux je suis plus lucide et pas envie d en reprendre en fait va fait comme si j avais une gastro courage à plus

    3. merianne a dit :

      meme cas une boite pa jour a cause de migraine en faites c est uncercle vicieux car ce medoc provoque les maux de tete pour que le corps obtienne sa dose
      des que les cachets ne font plus effet le mal de crane leger et lancinant revient donc on en reprends car pr ma part je me sentais tres bien apres ( c est insupportable ce mal de crane en continue )
      j ai diminuee progressivement ( rapidement aussi) depuis 6 jours et c est vrai que c est pas rigolo

      leger maux de tete , douleurs dans tt le corps courbatures mal au ventre diarhees transpiration excessive nez qui coule fort et depuis 2 j des impatiences tres forte a l endormissement qui met un temps fou a arriver j espere que cela va s arreter car 6 j c est dure je suis actuellement a 2 prises de 3 cachets au lieu de 18 par jour soit une boite bon courage et quelle cochonnerie

  74. kamisamaneko a dit :

    bonjour, bon bah tous ceux qui sont ad dicte comme moi, du genre 23 cachet par jour pendant + de 7 ans, doivent être sur le cul…

    depuis le jeudi 13 juillet 2017,que sur ordonnance, c’est une bonne nouvelle mais de passer a 23 cachet à 0 c’est pas évident, de plus je me suis dit que sos medecin m’aurais pas tellement aider vu que c’est les seul d’ouvert (exepter les hôpitaux) en période férier et week end je dois attendre lundi 17 et j’en est pas pris depuis le 13. c’est terrible … il y a sans doute des gens comme moi qui se demande si on peut remplacer par des drogue banal de type alcool mais pour linstant jessaye de resister a la tentation.
    23 cachet par jour depuis + de 7 ans ..

    1. Bonjour, je vous comprend surtout 23 cachets par jour cela fait beaucoup.. je suppose que vous avez commencé à cause de migraine ? Moi oui je ne suis pas à autant de cachet mais ma consommation et quotidienne ? Et la depuis 4. Jours pas de prontalgine mais je me venge sur des doliprane, efferalcan je ne sais pas si c est mieux… j ai toujours ce mal de tête et une grande fatigue et je sais que si j aurai un prontalgine j’irai mieux …. que faire ?? Au moins je ne suis pas seul

      1. Moi je prené 25 klipal par soir et la je suis dans la merde tout passe sur ordonnance donc je doit comblé le manque zn fumant quelque joins mais bref

        1. Bonjour , pour quelle raison à la base vous preniez du klipal ? Et quelle effets cela avez sur vous ? Je pense que beaucoup de gens maintenant vont se venger sur autre chose ou prendre peut être d’autre chose pire que ce qu’ils prenais à la base ,

    2. Caroline2 a dit :

      Kamisamaneko, j’espère que tu tiens le coup…très dure en effet pour les personnes dont le cerveau marche plus vite que nos pas…Plein de courage à toi!!

  75. Bonjour.

    Il y a 3 ans environ ou 2 j’ai pris du prontalgine suite à de violentes migraines que je n’arrivais pas à soulager. Plus le temps passait plus je devenais dépendante. Je l’ai été 1 an. J’ai voulu tout arrêté d’un coup et j’ai été tres malade. Après un passage chez le médecin j’ai réussi à m’en sortir. J’ai accouché il y a presque 1 an et 3 mous après j’ai repris du prontalgine pour migraine et je suis redevenue dépendante. Cependant ce médicament est maintenant sur ordonnance. Et je souhaite arrêter. J’en suis a 12 comprimé par jour parfois moins. Avez vous des astuces piur arrêter calmement? Merci

  76. Bonsoir, je cherchais sur internet si l’on pouvais devenir accro au prontalgine, et je vois que oui… j’en prend depuis quelques années Aussi mais pas au point d’être accro à ce médicaments. 1à 2 comprimés par semaines en moyenne, mais ça commence comme ça je pense puis après onn’ensarrete plus… c’est surtout quand je suis au travail et que jai un gros mal de tête qui m’empêche d’avancer, je suis chef caissière au Lidl et dans cette enseigne il faut être au top de la forme, Alors c’est vrai que ces cachets rebouste et stop assez rapidement les maux de têtes… en vous lisant tous j’ai donc décider de finir la boite qu’il me reste et de ne plus en racheter. Je ne voudrais pas tomber dans l’addiction de ce médicament. Merci de vos témoignages en tout cas Ca fait réfléchir…. bonne continuation et bon courage à ceux qui essai de s’en sortir

    1. Bonjour depuis 2jours la prontalgine est interdit en vente libre ,il faudra une ordonnance,je pense que cela va peut-être aide certain a arrêté et d’autres bien sûr à ne pas commencé … bon courage à tous

      1. Ophelie a dit :

        Oui c’est ce qui me motive depuis 2j …
        À suivre , j’ai eu mal au crâne tout l’après-midi.. mais j’en n’ai plus !

        Donc je subi ! Ça devrait se calmer d’ici qlqs jours ..

        Bonne soirée

        1. Je te souhaite bon courage en tout cas !!! C’est comme la cicarette on dit que c’est les 3 premier jour les plus dur ..:

  77. Bonjour, félicitation à vous d’avoir arrêté ,cela fait 11 ans que je prend prontalgine ,j ai commence à la naissance de mon fils a cause de migraine,et un état de fatigue,et prontalgine a très bien fonctionné plus de douleurs et comme vous dite un état euphorique du moins je n’étais plus fatiguée au contraire même , j ai 3 enfants chaque grosse j ai arrêté la prontalgine ,mais je me venge sur des doliprane ,efferalcan à dose supérieur.donc ce n’est pas mieux ,actuellement je suis à 3 voir 4 comprimé par jour et pour l instant je n’ai pas la force d’arrêté ,et c’est déprimant car je m inquiète pour ma santé

    1. bonjour CC,
      Mon histoire est quasi similaire à la tienne. J’ai commencé à la naissance de ma fille il y a 10 ans. Au début c’était 1 ou 2 par semaines… puis….5 à 6 par jour aujourd’hui. Jeudi dernier, en voiture, j’apprends que cette loi passe. Première réaction : bon, il faut que je m’organise…sauf que j’apprends que c’est effectif dés le lendemain. L’angoisse … Puis je me dis: “peut-être enfin l’occasion de me sortir de cette m***e”. Il me reste l’équivalent de 2 boîtes. Je passe à la pharmacie jeudi soir : beaucoup de monde … je me dis “n’en prends pas”, t’as enfin la possibilité de t’en sortir, de ne plus avoir peur de chopper un truc au foie, un cancer, une crise cardiaque …de faire une fausse route (la prise de médicaments régulière favorise les étouffements alimentaires) … car c’est tout ça qu’il y a derrière … Et puis, tous ces achats en pharmacie, pour trouver la dose nécessaire, les commandes sur internet. Cette loi aurait existé il y a 10 ans, on n’en serait pas là. ALors c’est un mal pour un bien. Un peu inattendu et dur à gérer mais bon, on va y arriver. Ce weekend j’en ai pris 2 1/2 le vedredi , 1 le samedi et 1 le dimanche. je me sens à la fois mieux, plus lucide et moins bien car j’ai l’impression d’avoir mal partout (dos, ventre…). Objectif du jour : 1/2 au max. Mais j’aimerais échanger avec quelqu’un pour m’aider.Je pourrai le faire avec mon mari qui est adorable. Il sait que j’en prends mais n’imagine pas à quel point. Ça m’aiderait de lui en parler mais j’ai honte et j’ai l’impression d’avoir été malhonnête de ne pas lui avoir dit pendant toutes ces années. Pourtant j’arrive à tout lui dire, même mes erreurs du passé, mais ça, je n’arrive pas. ALors merci d’avance si on peut se soutenir. Bonne journée.

      1. Merci beaucoup Alexandra pour cet espace qui va certainement m’aider comme vous toutes !
        C’est vraiment ce dont j’ai besoin

      2. Ophelie a dit :

        Bonjour,

        Si vous vous sentez en confiance avec votre mari alors dites lui…on est toujours plus fort à 2 😉
        Vous allez y arriver ! Dites vous que 5/j c’est pas insurmontable au final , regardez il y a bien pire !!

        En ce qui me concerne , j’ai eu de la chance car finalement je ne pense pas que j’ai créé cette dépendance physique car depuis jeudi j’en n’ai pas pris un seul …et juste vendredi ou j’ai eu mal à la tête…depuis ça roule ! J’y pense mais me sert de cette loi comme signe “c’est le moment, prends cette loi qui interdit la codéine sans ordonnance pour t’en défaire avant qu’il ne soit trop tard”

        J’étais à 2, voir 3 prontalgine par jour depuis 2 ans …

        Courage ! Écrivez ici pour marquer vos efforts, vos doutes…
        On est là !!

        Bonne journée

        1. merci Ophélie. Je vais en parler à mon mari ce soir. C’est la décision que j’ai prise ce matin. Je pense que je vais mettre tout ce que j’ai à la poubelle aussi, comme ça pas le choix !!
          Aujourd’hui, je n’ai rien pris, et je me sens mieux.
          Mais là, je ne travaille pas. J’appréhende juste demain. Un métier stressant qui optimise les prises
          je pense que cet espace va devenir mon ami !!
          belle journée

      3. Bonjour idd44 déjà félicitations tu a réussi à diminué c’est déjà un grand pas, moi je n’ai pas pris de prontalgine depuis 5 joues mais j’avoue que je ne suis pas au mieux de ma forme!!! Maux de tête , bouffe de chaleur et fatigue et je prend doliprane sur doliprane mais qui au final n’ont aucun effet…dur dur

        1. CC. Pas de prontalgine aujourd’hui et je pense que tout va partir à la poubelle. Ce sera le plus simple.
          J’ai commandé un mélange homéopathique et un des huiles essentielles à passer sur les tempes en cas de douleur.
          J’appréhende ma reprise de travail demain et ma grosse migraine mensuelle qui arrive à grands pas.
          ça me fait du bien de pouvoir en parler et je suis sûre qu’on va y arriver !! le but c’est de ne pas retomber dans une autre dépendance !!
          Bravo à toi pour cet arrêt total et je comprends ce que tu dis quand tu parles des effets secondaires du sevrage.
          Merci encore, bon courage et belle journée à toi

          1. Ophelie a dit :

            J’appréhende également ma migraine mensuelle, en fin De moi normalement…et qui dure parfois 3 jours.
            Je vais tester menthe poivrée et huiles essentielles.

            Je ne sais pas si c’est une coïncidence ou non, 4j sans prontalgine et je suis beaucoup plus zen, patiente et plus sereine. Mais je suis en vacances …donc à voir ?
            Savez vous si ça peut jouer sur l’humeur ?

        2. Bonjour cc. Alors comment cela se passe pour toi? De mon côté, j ai jeté une boite de prontalgine dans les toilettes (qui l aurait cru) et j ai réussi à parler à mon mari (avec larmes) et bien entendu il a été adorable. Il a pris la seconde boîte qu il a cachée et qui ne servira que si migraine ophtalmique sévère. Je me sens toujours à la fois mieux: Moins dépendante physiquement mais le plus dur c est la dépendance psychologique. …mais quel bonheur de ne pas stresser en se disant : Il faut que j aille en pharmacie !!! J espère que pour vous également ça commence à aller mieux!!

          1. Ophelie a dit :

            Bonjour,

            Ton mari est génial et c’est une chance …saisie la pour aller jusqu’au bout

            Pour ma part , 6j sans …et bien depuis hier je suis mal lunée et je traîne ma peau , comme si tout était lourd à effectuer.

            J’y pense quoi …c’est ça la “dépendance psychologique” pfff car je n’ai eu aucun symptomes de sevrage réellement.

            Bon courage à tous

          2. Cc a dit :

            Bonjour idd44 ,j’ai craqué en profitent d’un rdv chez le médecin je lui ai demandé une ordonnance,qu’il m’a bien sûr faite ,je suis à 3 comprimé par jour,pendant 5 jours je n’en n’ai pas pris parcontre je prenais beaucoup de doliprane,efferalcan à haute dose mais j avais toujours mal à la tête épuisé ,irritable,c’est grave quand même ,toi tu es sur la bonne voie alors continue !!!! C’est bien de pouvoir parler

        3. Cc. Allez , malgré cette petite rechute, tu va y arriver.
          Dis-toi que ce que tu as fais pendant 5 jours, c’est toujours mieux que rien pour ton corps. On a besoin de se désempoisonner.
          Et puis ton médecin ne va pas te faire des ordonnances tout le temps donc par la force des choses ça va t’aider . Tu lui as dis que tu avais cette dépendance.
          Moi je te conseille d’y aller progressivement. C’est ce que j’ai fait de 5 à 6 , je suis passée à 2 1/2 le premier jour puis 2 fois 1/2 les 2 jours suivants puis plus rien.
          Fais-toi un pti plan d’action pour gérer la chose. Et puis en cas de coup de mou tu penses à nous tous/toutes. Moi ça m’aide de me dire que je ne suis pas toute seule !!
          En tous cas, dis-toi que lundi c’est grâce à vos messages que j’ai tenu le coup.

          1. ld44 a dit :

            Ophélie,
            j’espère que ça va mieux pour toi aujourd’hui.
            Personnellement je trouve que la chaleur n’a pas aidé ce début de semaine.

          2. Ophelie a dit :

            Coucou id44,
            Oui , je me suis senti mieux ce matin , moins “lourde”, avec plus d’entrain
            J’ai fait du tri/ménage et ça fait du bien de ne plus traîner sa peau. En effet, il fait moins chaud. C’était affreux ces 2 derniers jours ! La chaleur beurkkk

            Les éternuements j’en n’ai plus lol , trop bizarre ! Comme si le corps rejetait les “mauvaise toxines”, de cette manière !??

            Je trouve ça génial qu’on puisse se serrer les coudes !

            Bonne journée

          3. Cc a dit :

            Coucou idd44 merci de ton soutien , oui je pense que je vais un jour finir par arrêté ,le propleme c’est dès que je n’ai plus ou pas dE prontalgine, je prend d’autre antidouleurs,j ai des maux tête quasi tt les jours après est ce de vrais migraine ???bonne question !!! La prontalgine me booste c’est fou !!au maximum je suis à 4 comprimé par jour au mieux 3 mais tout les jours …c’est une dépendance physique et psychologique de tte façon ,enceinte j ai réussi à ne pas en prendre mais c’était dur ,je prenais du doliprane sans grand effet … mais j’hallucine le nombre de personne dans mon cas ,dans un sens ca rassure et dans l’autre c’est flippant,merci de prendre des nouvelle ,j espère que toi tu tiens bon et que ca va ??

          4. ld44 a dit :

            Bonjour Cc,
            J’espère que ça va mieux aujourd’hui et que petit petit tu commences à pouvoir prendre moins d’antidouleur.
            Mois je prends 250mg de paracétamol (1/2 efferalgan) depuis 3 jours car j’ai vraiment mal au dos ( à priori symptôme du sevrage). Mais vu que je ne prends plus de codéine le sevrage se fait tout de même.
            Je dois en plus affronter la période mensuelle pourrie qui chez moi est assez difficile à supporter. Je pense donc que cette semaine, j’ai la totale et que la semaine prochaine sera plus simple.
            LE plus génant pour moi aujourd’hui c’est ce mal de dos et la petite diarrhée qui est toujours là.
            J’espère que dans quelques temps on pourra juste s’écrire que tout va nickel 😉
            bon weekend !

  78. Bonjour. Je ai le même problème. Je suis une grosse migraineuse et le prontalgine est le seul médicament qui me soigne. ..du moins, c est ce que je croyais car mon neurologue m à expliqué que le manque de codéine provoque lui aussi des migraines… donc je suis tombée dans un cercle vicizux. Min traitement de fonds anti migraineux est de ce fait inefficace . Il me faut des abord me sevrer du prontalgine et me débarrasser des migraines qu il provoque avant de pouvoir réessayer un traitement de fonds pour mes premières migraines…

    1. Coucou idd 44 merci de prendre des News ,toujours 3 cachets par jour ,et oui c est pas bien ,moi aussi je suis dans la mauvais période du mois et a chaque fois les migraine sont plus fortes et le mal de vente n’en parlons pas !!! Bravo de tenir le coup en tout cas ..:

  79. Donjon a dit :

    Je viens de lire votre message au sujet de prontalgine ,je le prends depuis des années mais bien sûre pas une boîte par jour ,il est le seul médicament à me soulager pour mes migraines car à l’opposé de vous le tramadol et autres dérivés m’ont rendu plutôt mal (maux d’estomac , nausées et j’en passe.Chacun de nous réagissons de différentes façons à la prise de médicaments ,notre corps nous étant personnel.Personnellement je pense que prendre une boîte par jour d’un médicament n’importe lequel peut rendre dépendant.Merci d’avoir pris le temps de lire mon témoignage.

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour tout à fait mais sachez que je n’ai pas commencé à prendre une boite par jour 😉
      Le corps s’habitue très vite et au bout de quelques semaines 3 comprimés n’agissent plus et la dose augmente. Mon article n’est pas fait pour pointer du doigt la façon de s’en servir mais pour prévenir du danger des médicaments et de leurs prises non controlée.

  80. solene a dit :

    Bonjour, j’ai le même problème que vous. J’ai trouvé quelque chose de génial pour soulager rapidement maux de tête quand ils apparaissent et qui calme aussi la dépendance.
    Ne riez pas mais… les huiles essentielles! hyper efficace, sur un coton, je mets gaulthérie et menthe poivrée, je le renifle jusqu’à ce que cela passe (inhalation sèche) ma soeur fait une inhalation humide avec ravinstara, menthe poivrée et lavande.
    Je vous le conseille vivement,

    bon courage à toutes 🙂

    1. Alexandra a dit :

      Je ne rigole pas ce sont mes meilleurs amies en ce moment 😉

  81. Eleis a dit :

    Prontalgine,pas pentagone 🙂

  82. Eleis a dit :

    Re bonjour ,je complète mon précédent message. C est en octobre que les migraines sont devenues plus fortes pour un problème de lunettes ,mais je n ai augmenté la pentagone à 6 comprimés par jour que depuis fin janvier donc 2 mois et demi. J espère que l arrêt sera possible. Est ce que c est mieux de diminuer progressivement ou tout d un coup?

    Bonne journée.

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour pardonnez moi pour ce délais non progressivement.
      Voici ce que je vous conseille : 5 pendant 3 jours puis 4 pendant 3 jours et ainsi de suite au bout d’un seul coupé le de moitié pendant 3 jours également 🙂

  83. Eleis a dit :

    Bonjour,
    J ai commencé à prendre prontalgine pour mes migraines quotidiennes quand le propofan auquel je n1avais aucun phénomène d accoutumance à été supprimé. Je suis passée de 2 tous les soirs à 1,5 midi 2 le soir ,efficace plusieurs années,mais depuis octobre il m’en fallait 6 par jour,3 fois 2 et encore la douleur baissait mais disparaissait jamais. Médecin indifférent! J ai fini par voir un neurologue qui m’a donné un traitement de fond et des triptans qui m ont fait plus de mal que de bien .enfin mon généraliste a réagi,c est à dire m a fait faire des analyses pour le foie ,tout est ok,et un traitement homéopathique drainage du foie, et à “promis” de parler d un éventuel sevrage à un neuro qu’ il connaît,mais comme ça traîne j essaie d arrêter toute seule,avec juste du paracétamol caféine, du lysanxia et du donormyl,mais c’est dur, réveil au milieu de la nuit,jambes qui bougent, impression de flotter. J en suis au 4 ème jour sans,je voudrais savoir si les symptômes persistent longtemps, je n étais pas vraiment à des doses maxi.
    Merci

    1. Bonjour , Mon ami est dans le même cas , puis je prendre contact avec vous par mail pour en parler?

    2. Alexandra a dit :

      Bien sur je vous attends en message privé

  84. Karolyne a dit :

    Bonjour

    Je viens de voir le neurologue pour des maux de tête H24 bien évidemment je suis sous prontalgine depuis plus de 2 ans
    Je prends environ 2 boîtes par 24h jusqu’à presque 80 en 5 jours voir plus certains jours … avec en parallèle du doliprane jusqu’à 1 boîte par jour en plus quand j’arrive à la fin des prontalgine j’ai l’impression que ça va me soulager aussi
    Les maux de tête sont toujours là
    L’estomac me fait mal à en mourir
    Du coup j’ai du faire une PDS ce matin pour voir si mes organes ne sont pas touchés
    Je n’arrive plus à m’en défaire
    Des que je n’ai plus de comprimés je commence à paniquer , j’ai les mains qui tremblent et je rentre dans des crises d’énervement… j’ai peur d’avoir mal au crâne
    Je suis arrivée à un stade où je cachais les boîtes à la maison et je me cachais pour en prendre toujours plus
    Une façon de ne pas être critiqué ou pour me laisser engloutir tout ça sans que quelqu’un me voit… comme une honte
    Avant de voir la neurologue je prenais tous les messages de dépendance comme des messages abusifs !!!! Je me disais mais non les gens abusent ça soulage c’est génial blabla
    Et ba non J’étais dans le déni
    Donc aujourd’hui moi aussi je vous dis STOP faites attention
    Je dois me désintoxiquer avec l’aide de la neurologue sinon direction un addictologue pour m’aider à me débarrasser de cette merde
    Voilà mon histoire
    Bonne journée à vous

  85. Amandine a dit :

    Bonjour, j’ai 22 ans je prends du prontalgine maintenant depuis 3 ans je consomme une boite par jour mais même quand j’en prends j’ai toujours mal à la tête et à l’estomac en plus mais je n’arrive quand même pas à arrêter des que j’essaie c’est pire et j’ai peur de plus réussir à supporter mon travail si j’arrête ..
    En tout cas Merci beaucoup pour ces témoignage ça m’encourage à arreter.

    1. Smati a dit :

      C’est la codéine qui te donne cet dépendance essaye de prendre du Co-doliprane ou efferalgan codéine avec beaucoup de cafe et apres commence à baissé tranquillement

  86. Bonjour
    Après plusieurs hesitation,je me lance..
    Je suis addicte a cette saloperie de prontalgine depuis environs,4ans a cause de ces migraines permanente..
    Je suis a 5comprimés par jours,j’ai vraiment besoin darrter cette merde,mais des que j’en ai plus et que je n’ai pas ls moyens d’en prendre,mon corps me fait très mal,je suis pas bien du tout..pour ceux qui ont reusdit a arreter,combien de temps fait.il tenir pour enfin ne plus avoir mal?
    Merci a vous et courage pour ceux qui vont enfin arreter cette merde..

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour et bravo, car vous avez la démarche de vouloir.
      C’est difficile je ne vous le cache pas.
      Surtout si comme moi, vous ne savez pas pourquoi au départ vous avez eu des migraines.
      J’ai essayé tellement d’alternatives que je ne peux toutes les citer : homéo, laroxyl, cortisone, tramadol …
      Puis au final, je suis revenue au point de départ ma douleur.
      Je n’ai maintenant des migraines uniquement lors de mes règles et de ms ovulations ce qui fait beaucoup sur un mois complete et je prends du Prontalgine.
      Grâce à Dieu, pas autant qu’avant mais j’en prends car aujourd’hui, aucune alternative n’a été trouvée.

  87. Bonjour Alexandra,

    Voici un énième témoignage pour appuyer vos propos à l’encontre de cette drogue, car c’est bien d’une drogue qu’il s’agit. J’ai 31 ans et je me souviens encore clairement comment ce calvaire a commencé. Je n’avais jamais été migraineuse par le passé et sans la prontalgine, je ne le serais je pense, toujours pas.

    Il faut savoir que les pharmaciens proposent ce médicament pour soulager les règles douloureuses et c’est ce qu’il s’est passé pour moi. Un jour alors que j’étais harassée par la douleur pendant un cours particulier (j’avais 14 ans), ma maman est venu me chercher et est allé à la pharmacie pour acheter du spasfon. A la place le pharmacien lui a donné des prontalgines. Durant 4 ans j’en ai pris une boite par mois, notant que ce médicament me rendait euphorique, j’avais presque hate d’avoir mes règles pour en prendre. Cela a dérapé quand j’ai eu mon premier emploi, un job d’été stressant. J’en prenais 2 systématiquement pendant mon service pour me rendre plus détendu et souriante.

    Durant 6 ou 7 ans, j’ai continué une consommation plus ou moins modérée jusqu’au jour ou j’ai eu mon premier boulot à responsabilité, avec un patron très pénible, qui a duré 5 ans. Durant la quasi totalité de ces 5 années j’ai consommé des prontalgines à raison de 3 ou 4 X 2 comprimés par jour. J’ai essayé d’arrêter plusieurs fois, j’ai parfois tenu un mois mais j’y suis toujours revenu.

    A l’heure ou j’écris ces ligne je suis en train d’essayer de baisser progressivement, pour le moment de 2 à 4 comprimé par jours. Je crains qu’un ulcère soit en train de s’installer dans mon ventre, ce qui au moins a le mérite de me motiver à arrêter.

    Navré pour ce pavé, mais tous ça pour dire qu’une conso occasionnelle peut déraper à tout moment.

    Je vous félicite d’avoir arrété Alexandra, et si je peux donner un conseil à celles et ceux qui tomberont sur ce commentaire, surtout ne commencez pas, il est très très difficile d’arrêter (je ne souhaite à personne de subir des symptômes de manque lors d’une grosse journée de boulot), et on ne s’en rend souvent compte qu’une fois qu’on est déjà accros.

    A vous Alexandra et à tous ceux qui bataille avec les addictions, vous avez tout mon soutien et toute mon affection.

    1. Alexandra a dit :

      Merci à vous, votre message me fait beaucoup de bien et je trouve au fond cela bien triste que nous soyons tellement à partager cette expérience.
      J’ai toujours de terribles migraines et il m’arrive de prendre encore du Protalgine pourtant j’avais arrêté…
      La douleur n’est pas comprise et traîtée en France et c’est le plus triste.

  88. Bonjour, je crois avoir moi aussi développé une dépendance à prontalgine… j’avais déjà arrêté il y a 14 ans puis j’ai eu mes enfants et suis partie vivre dans un pays où il n’yen à pas .. j’ai recommence il y a 2 mois, pour soigner un mal de tête.depuis j’en prends tous les jours et j’augmente les doses. Je ne capte pas mais je pense en avoir pris 6 il y a deux jours… j’ai essayé de ne pas en prendre aujourd hui mais j’ai senti l’agressivité monter et je ne pensais qu’a ça. .. j’en ai donc pris un.. que dois je faire ? Diminuer progressivement ? J’ai peur de devenir impossible pour mon entourage… et puis,c’est bizarre, mais lorsque je pense à ma vie sans ça, j’ai l’impression que je vais être… seule… merci pour vos conseils et votre soutien.

    1. Alexandra a dit :

      Le prontalgine tout comme la cigarette ou autre comble un manque.
      Le manque dépend de la circonstance et de l’entourage moi, c’était la solitude.
      Cela devient une habitude, un rituel, il est là on le prend, est-ce que sur le coup on a mal à vrai dire on ne sait même pas.
      Le plus triste dans tout cela est même si les migraines peuvent être à la fin médicamenteuse elles ont une source au départ qui n’est jamais pris en considération.

  89. Bonjour à toi Alexandra, bonjour à tous

    j’avais laissé un commentaire il y a quelque temps maintenant (le 20/04/16) et j’ai laissé courir le temps (afin de savoir si je tenais sur la distance). Je te remercie par ailleurs de ta réponse, réconfortante, aidante.

    Depuis ce commentaire, je n’ai plus jamais repris de prontalgine (arrêt d’un seul coup car comme avec la cigarette baissé ma consommation ne m’aide pas à arrêter bien au contraire) et j’avoue que cela a été très dur (symptôme de seuvrage ++)!

    Aujourd’hui, j’ai moins mal à la tête et je prends du MIGPRIVE quand j’ai une migraine qui “pousse” ou du paracétamol seul ou de l’ibuprofène.

    Je suis fière de moi et je le serai totalement quand j’arrêterai la cigarette (mais un challenge après l’autre).

    Bref, ceci est un parcours personnel mais oui il est possible d’arrêter de consommer cette drogue (pour ma part plus de 20 ans avec jusqu’à une dizaine de comprimés quotidiennement sur les dernières années).

    Je me sens mieux aujourd’hui, ma santé aussi, mon porte-monnaie me remercie et mon conjoint qui perdait patience aussi. Mon regard sur certains pharmaciens à changé et je boycotte quelques pharmacies qui ont fait de cette drogue un fond de commerce …

    Je vous souhaite à toutes et à tous de vous sortir de ce cercle vicieux !

    1. Alexandra a dit :

      Bravo ! Vraiment du fond du coeur bravo !
      Je sais que c’est un combat très dur contre nous même c’est une volonté terrible qu’il faut trouver et tout comme la cigarette tout est bon pour en prendre encore un.

  90. Elora2510 a dit :

    Bonjour, ton témoignage m’a touché car je te comprends, tout comme toi je suis dépendante des prontalgines depuis 3 ans, je suis migraineuse depuis des années et j’ai commencé à prendre ses saloperies qui au début étaient magiques mais par la suite traites… Je suis agressive, fatiguée puis juste après je ne cesse de parler en permanence mais le pire c’est que je n’arrive pas à cesser d’en prendre… Je ne trouve pas de solutions

    1. Alexandra a dit :

      Parler, trop de parler. Je connais que trop bien le cerveau marche plus rapidement que notre bouche …
      Il n’y a pas de solution miracle malheureusement on espère de tout notre coeur que ce foutu médicament sera enlevé de la vente mais tant qu’on y est encore on espère juste que la pharmacie ne sera pas dévalisée …

      1. nikkko a dit :

        Ca y est, c’est fait : fin de la vente libre et début d’une difficile période

  91. pinsard a dit :

    oui,moi aussi je suis accro au prontalgine(6 par jour) mais je me rends compte que cela ne va pas bien du tout tremblements ,nervosités,je dirais presque agressivité pour moi,cela fait bien plus longtemps que vous,je dirais environ 6 ans.est ce cela qui m’a fait prendre tant de poids,il faut dire aussi que je ne bouge pas beaucoup de la maison
    SI quelqu’un quelques parts peut m’aider,cela m’enlèverait un gros poids.Merci d’avance
    bien à vous
    nanou

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour Nanou,
      Alors en ce qui me concerne Prontalgine m’a fait perdre beaucoup de poids, je suis tombée en quasi anorexie à 42 kg. C’est simple je n’avais plus la sensation de faim.
      Où en êtes vous aujourd’hui ?

  92. Bonjour,

    Je suis tombé sur votre site en faisant des recherches sur le protalgine et plus particulièrement des addiction qu’il engendre. Je suis un homme de 36ans, père d’un petit garçon de 4ans. Migraineux depuis l’enfance j’ai pris pas mal de médicaments mais jamais de traitement de fond. Depuis 3 ans, je vois un ostéo mais pas de chance, je souffre aussi de névralgies d’Arnold ! Des douleurs intenses quasiment tous les jours. L’Ibubrofène fonctionnait très bien jusqu’au jour où cette molécule ne stoppais plus mes douleurs. Puis, un pharmacien me conseille prontalgine… Miracle ! Les douleurs s’en vont et étant mal dans ma peau et un peu en dépression depuis quelques mois, ce médicament me rendait (et me rends toujours) mieux, relaxé et euphorique.
    J’en suis a 6 prises par jour max. J’ai depuis quelques jours remarqué par le biais de mon épouse que j’y devient addict. Les week-end je suis en stress s’il y en a plus. Lorsque ma femme m’en achète à la pharmacie, je cours vite vers une autre le même jour pour avoir un plus gros stock.
    Pardon de dire cela, mais je me sens à demi soulagé lorsque je lis que vous étiez à 18 prises par jours ! Mon Dieu, quel calvaire vous avez dû vivre !
    J’espère sincèrement pouvoir m’arrêté à temps. J’ai juste peur de mes migraines. Elles ont parfois si violentes que dès les 1ers symptômes je prends ce fichu médicament. Même lorsque la douleur est très légère, j’en prend car je sais qu’il y aura également un “bien-être” qui comblera très bien mon état dépressif actuel.

    Merci pour votre témoignage et je voulais vous apporter le mien.

    Tout de bon à vous

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour Nico,
      Vous m’avez fait sourire c’est vrai que c’est difficile de faire pire que cette énorme prise de 18 comprimés.
      Oui, effectivemnt et c’est vraiment le problème de ce dérivé morphinique : le sentiment de bien être et d’euphorie.
      Quand j’ai commencé, j’étais aussi très mal dans ma peau, je quittais une adolescence difficile avec des douleurs céphalées terribles.
      Le combo parfait, non seulement je ne souffrais plus puis j’étais bien dans ma pau enfin.
      1.2.3.6.8.12, un jour le nombre 1 ne fait plus, le 3 n’ont plus et on monte, on monte, on monte et là et le danger.
      Vous l’avez vu avec l’ibu tout allait bien et hop, on change de molécule.
      Le corps s’habitue très vite et garde en mémoire beaucoup de choses.

      Je ne sais pas quoi vous conseiller pour les migraines et je ne vais vous sortir la phrase bateau que j’ai tant entendue : ce sont les médicaments qui vous provoquent les migraines. Cette phrase m’a toujours agacée car même si effectivement les médicaments avec une prise élevée ou réccurente en provoquent, au début, il y a bien eu une douleur et un déclencheur.

      Avez vous déjà effectué un scann ou vu un neurologue car vous me ditez avoir cela depuis l’enfance donc ça ressemble bien à des migraines et non à des maux de tête.

      Tenez moi au courant, à très vite.

      1. Bonjour,

        Merci de votre retour. Je suis ravi de lire que tout ceci est derrière vous maintenant.

        J’avais passé un scanner il y a plusieurs années ainsi qu’une IRM. Rien n’a été trouvé (heureusement) mise à part une forte activité cérébrale. C’est tout ce que l’on m’a expliqué.
        J’étais passé voir un neurologue mais j’avoue que je n’avais pas envie de prendre le traitement car il était lourd. Un traitement comme celui-ci, ça veut dire à vie. Alors que dans ma vision, ces migraines ont une cause, un départ. Je pense que c’est lié à mon enfance qui ne fut pas simple. J’ai remarqué que la méditation fonctionnait bien pour les atténuer. Le problème, c’est qu’il faut le temps ! Lorsque l’on vit le “métro, boulot, dodo”, ce n’est pas évident !

        Sinon, j’ai parlé avec une pharmacienne, pas très sympathique d’ailleurs, sur mon soucis et mon début de dépendance du prontalgine et migralgine et ce, juste après avoir commandé 2 boîtes. Elle m’a proposé du claradol et elle a repris les prontalgine. J’ai de suite répondu que je prenais quand même les prontagines car une coupure net m’angoisse rien que d’y penser ! Je commence donc un sevrage à partir d’aujourd’hui et j’espère que je vais y parvenir…

        Tout de bon

        Nico

        1. Alexandra a dit :

          Bonjour Nico, je viens aux nouvelles, avez-vous progressé ? 🙂

          1. Nico a dit :

            Bonjour Alexandra,

            Malheureusement, je suis toujours à 6 comprimés/jour. Mais maintenant, c’est pratiquement tous les jours. J’ai beaucoup de mal à décrocher.
            Point positif : je suis allé consulter un hypnothérapeute qui fait un très bon travail sur la source de mes douleurs. Je prends de bonnes initiatives et j’ai espoir de stopper cette cochonnerie ! Je dois prendre un soucis après l’autre. Chaque jour en son temps !

            Merci de m’avoir demandé de mes nouvelle c’est très touchant.
            Amitiés,
            Nico

  93. Le poupou a dit :

    J’ai connu ça aussi, mais dans les années 1980. Un pharmacien me l’avait recommandé pour mes migraiens. C’était bien pire à l’époque car le Prontalgine contenait alors de l’amibarbital (un barbiturique aujourd’hui substance contrôlée). Pendant des années, j’en ai pris jusqu’à 20 co par jour. Mon budget en a souffert, mais moi encore plus. Sans compter les excursions quotidiennes dans les pharmacies de partout pour ne pas éveiller les soupçons. Le pire, c’est l’effet rebond. Si on n’en a plus dans le corps, la migraine revient sans cesse. Un cercle infernal. J’ai fait ça pendant 6 ans. J’ai arrêté net un jour, parce que je n’en pouvais plus. Ce fut extrêment pénible. La désintox a duré une semaine, mais ensuite, il a fallu tenir. Comme une droguée! Méfiez-vous des opiacés et des barbitutiques. Ce sont d’horrible pièges.

    1. Alexandra a dit :

      Merci pour ce témoignage qui conforte ma position

  94. kamisamaneko a dit :

    Je sais pas pourquoi mais quand je lis votre histoire, bah je suis très triste, à la limite des pleures, pourquoi ? parce que c’est ma vie…. mon Foix me fais mal, tout ce que vous avez dit, je le ressent, ça fais 6 ans que je prend la prontalgine, je suis passez d’une vitalité d’adulte a celui d’un gars de 70 ans (j’ai 32 ans), avec defois une couleur de ma peau blanche a jaune.

    Mes bébé a moi sont l’alto et le violoncelle, pas tout le temps mais souvent, la seul rigueur dans ma vie, c’est dans prendre plus ou peu les jours de cour, car la musique c’est ma vie .

    1. kamisamaneko a dit :

      j’en suis a 20 par jour

    2. Alexandra a dit :

      Bonsoir,
      Votre message me fait beaucoup de peine et me prouve encore une fois les dégâts incroyable que provoque le prontalgine.
      Malheureusement, vous le savez, je vais vous dire qu’il faut réagir et vite car avec ce que vous me décrivez votre foi est en train de s’intoxiquer et ce n’est pas bon.
      Vous avez deux solutions soit le faire vous même en diminuant chaque jour un peu plus soit en vous faisant aider par un professionnel de santé, il y aura des jours pas faciles mais quand vous verrez vos forces revenir, vous serez heureux et fier du chemin accompli.

  95. Lola82 a dit :

    Bonjour,
    Je suis contente de trouver des gens qui ont le même problème que moi, je prends prontalgine depuis au moins 8 ans, avec des périodes où j’en prends jusqu à 6 par jours et des fois 2… J’ai des projets de grossesse et cela me fait très peur, mais pas seulement pour la dépendance, j’ai peur que ces mollecules qui sont maintenant dans mon organisme puissent créé des malformations ? Je ne trouve pas d’études sur le sujet…

    1. Alexandra a dit :

      Bonjour Lola,
      Quand j’ai appris ma grossesse je prenais beaucoup trop de prontalgine …8 voir 9….
      Puis cela m’a fait un électro choc car comme vous j’avais peur des malformations.
      Puis, au premier rendez-vous le docteur m’a rassuré me disant que non pas de risque de malformation mais que mon bébé devra rester quelques jours de plus à l’hopital pour faire un sevrage et là j’ai eu un vrai déclic !

      Il était hors de question que mon bébé subisse ça j’ai pris une feuille et chaque jour je régressais d’un comprimé puis j’y suis arrivé et j’ai fini ma grossesse sans prontalgine.

      1. Ophelie a dit :

        Bonjour ,

        Ton post date de qlqs mois mais je me permets tout de même de poser 2/3 questions;

        J’ai commencé prontalgine il y a 1 an et demi, comme bcp pour mes migraines…puis je dirai 1 à 2 par jour depuis 1 an. Ça calme les migraines et l’effet que le comprimé procure est agréable mais éphémère donc je le dis ATTTENTION , j’ai fouiné sur internet et je tombe sur votre histoire , mon dieu ? Je suis dépendante !!!?
        J’ai les boules et j’ai peur. Je vais donc stoppé dès à présent.
        Mais vu ma consommation…j’espère ne pas subir les effets de sevrage si ??? Ça ressemble à quoi au juste ???

        Merci et félicitations pour cet arrêt !

        1. Bonjour,
          Je suis enceinte de 2 mois et demi et j’en suis encore à 2 voir 3 cachets (1 la nuit, 1 le midi et parfois 1 le soir) j’aurais aimé savoir à quel mois vous avez réussi à etre sevrée totalement… Je sais que je vais devoir arrêter totalement mais pour l’instant je n’y arrive pas encore…
          Merci pour votre réponse,

          1. Alexandra a dit :

            Bonjour,
            Vers le 4 ème mois.
            Ne vous stressez pas trois cela est encore bon.
            Le mieux est de passer à 2 et demi.
            Faites ce qui est le plus facile pour vous : si c’est le midi, passez à la moitié d’un et petit à petit plus de entier mais que des moitiés pour ensuite arrêter les moitiés.
            Et si vous avez besoin, je suis là 🙂

        2. Alexandra a dit :

          Bonjour Ophélie,
          Vous êtes à une prise très raisonnable mais vous en prenez quand même tous les jours donc oui attention quand même au risque du sevrage même si cela restera très léger, je m’explique :

          Prontalgine c’est : paracétamol, codéine et caféine un mélange calmant mais qui sur des doses élevés crée ce qu’on lutte : des migraines.

          Avec un effet de sevrage brutal, le corps réclamera “sa dose” et un effet de migraine ou d’énervement pourra apparaître.

          Je vous conseille de passer à un puis 4 jours après la moitié d’un puis ensuite d’arrêter.

          Si vous avez besoin, je suis là.

  96. Sarah a dit :

    Bonjour, merci pour ce témoignage. Je viens de prendre conscience du même problème que vous. Quelle horreur. Et c’est en vente libre ! Avant je prenais du propofan ( son grand frère remboursé et très prescrit)…plus délivré car risque de dépendance. Ah ah ah quelle hypocrisie. Bref j’ai tout arrêté hier et si hier cela allait aujourd’hui cela se gâte puisque je me réveille avec une migraine et là ben je suis déjà moins fière de moi. Je vais tenir. J’espère que depuis l’écriture de ce post vous avez pu stopper le tramadol.

    1. Alexandra a dit :

      Malheureusement non. Comme vous Propofan mon ami, puis prontalgine et comme vous dîtes une belle hypocrisie !!
      Le souci de l’arrêt brutal est que vous allez souffrir puisque l’effet rebond va s’accentuer.
      La descente doit vraiment être progressive car vous avez la force de tout plaquer mais votre corps ne suivra pas si c’est brutal je le subit actuellement 🙁