blog de maman Les Peurs maman bebe

Relation maman-fille très fusionnelle

Bonjour à tous. Cette nuit, Mini-Crabe a fait un gros cauchemar. Inconsolable, je l’ai alors pris contre moi dans notre lit. Elle a posé sa main sur mon cou en se serrant contre moi et c’est alors que j’ai réfléchi à ma propre enfance, à ma propre relation maman fille.

Relation maman fille

On dit souvent qu’une fille est plus proche de son papa et qu’un garçon c’est plus du côté de sa maman.

Je suis très proche de mon papa mais j’ai une relation très fusionnelle avec ma maman.

On partage tout : les peurs, les joies, les galères et les moments de réussite.

On s’appelle au minimum deux fois par jour, car évidemment, on a toujours un truc à se dire.

C’est une magnifique relation mais elle a aussi des points négatifs.

Pendant mon adolescence, je ne vivais que dans le regard de mes parents. Ma vie était écrite par eux, non pas parce qu’ils le voulaient, mais parce que cela me paraissait normal.

Je ne me voyais pas habiter à plus de 20 km d’eux et encore moins de ne pas les voir au moins une fois par semaine.

Mais j’ai grandi et malgré la relation fusionnelle que j’entretiens toujours avec eux, je suis partie sur Caen à 150 km.

La distance est pesante et ne fait qu’amplifier la peur de les perdre un jour.

Le temps passe, les années aussi et nous vieillissons.

Mais alors, quand ma maman ne sera plus là qui sera ma confidente ? Qui me connaîtra aussi bien qu’elle ?

Des questions qui me hantent depuis mon enfance.

Alors, je me suis demandé quelle relation je voulais avec Mini-Crabe.

On vit chaque jour l’une avec l’autre en attendant que papa rentre du travail.

Je ne l’ai quittée, en 16 mois, que 4 fois.

 

Blog maman

Relation Maman Fille

4 fois aussi dures pour moi que pour elle.

Hier, en partant à la banque, je l’entendais taper à la porte en hurlant “Maman”.

Je pense qu’on ne choisit pas la relation qu’on aura entre parents et enfants mais que c’est, au présent, difficilement contrôlable.

Par contre, je vais la diriger doucement vers le détachement pour son bien à elle, pour qu’elle ne souffre pas trop pour l’école.

Et vous, quelle relation entretenez-vous avec votre fille ou vos enfants ?

14 commentaires

  1. J’ai beaucoup aimé cet article, puisque j’ai eu l’impression que tu racontes ma vie. Comme toi, j’ai toujours été très proche de ma mère, et cela a des avantages comme des désavantages. J’ai moi aussi atrocement peur de perdre ma maman. Elle est ma meilleure amie. Par contre, contrairement à toi, pour l’instant, je n’ai pas de fille. J’ai un petit bonhomme uniquement. 🙂

    1. Alexandra a dit :

      Nous ressentons la même chose 🙂
      Je ne sais pas comment est votre relation mère fils mais c’est vrai que quand on vient d’une famille unie avec un modèle très proche comme nos mamans et nous, nous avons tendance à refaire le même schéma avec nos loulous.

  2. coucou,

    je me retrouve beaucoup dans ton article. Avant avec ma mère on s’appelait tous les jours, et puis elle appelait aussi sa maman tous les jours. Ma mamie est décédée… et ma mère a pris conscience du vide que la perte de sa maman a occasionnée. Elle a souhaité rendre + faible cette peine avec moi et m’a expliqué qu’il fallait qu’on s’appelle moins (ok on s’appelle mois, mais vive whatsapp lol), pour que “cette habitude” ne deviennent pas un vide encore + béant lorsqu’elle partira (le + tard possible!!!!).
    Avec mes enfants je suis aussi très fusionnelle. Surtout avec Paul, mon 1er. Anna, moins vu que Paul m’accapare par mal.
    Lorsqu’est venu le moment d’accoucher, j’ai eu terriblement peur que Paul soit très triste et très peinée de ne pas être collé à moi pendant 5 jours (il ne s’endort que dans mes bras… outch…), alors j’ai acheté des livres, lui ai parlé, longuement parlé, avec mes mots d’adultes pour lui expliquer que j’allais partir quelques jours, qu’il me verrait dans une grande maison avec plein de monde, et que je reviendrai après plusieurs dodo, que je l’aime, ici à l’appartement, là-bas au parc, ici aussi dans la rue, mais encore + quand je serais dans cette grande maison qu’est la maternité.
    Et étrangement : il n’en a rien eu à faire de moi LOL

    J’ai hâte qu’il rentre à l’école, dans 1 année encore… cela nous fera du bien pour nous, mais surtout pour moi en fait 😉

    très bel article, comme toujours! Merci Alexandra!

    1. Mamantestavis a dit :

      Surement parce que tu lui avais bien expliqué et que tu l’avais préparé 🙂
      Tu as pris cela pour un ” je m’en fiche” mais tu as joué ton rôle de maman à la perfection puisqu’il n’a pas eu peur 🙂

    2. en même temps ça n’a pas changé le fait qu’il me fait de tas de calins et caresses (en ce moment, il aime bien sentir et caresser mes cheveux… j’adore!)

    3. Mamantestavis a dit :

      Oh petit chat c’est trop mignon 🙂

  3. Je suis très proche de ma maman aussi, on a une relation fusionnelle. Et même si je n’ose pas imaginer le jour où elle ne sera plus là. J’espère avoir la même relation avec ma fille car après tout, les instants présent à ses cotés sont les meilleurs, et ça lui fera de bons souvenir je pense.

    1. Mamantestavis a dit :

      Les plus beaux de sa vie 🙂
      Je voie qu’on est beaucoup à avoir cette angoisse …

  4. Carine Montiton a dit :

    Coucou, j’ai la chance d’avoir une super relation avec ma maman et comme toi la vie a fait que je me suis éloignée d’elle et qu’aujourd’hui une grande distance nous sépare (presque 900). Mon plus grand regret dans cette situation c’est de priver mes enfants de partager du temps et des supers moments avec leur mamie. En ce qui concerne ma relation avec mes enfants elle est fusionnelle. Ils sont tous les deux toujours à côté de moi et je me souviens comme le début d’école a été compliqué pour ma grande mais aujourd’hui tout va bien on est encore plus contentes de se retrouver. Il faut profiter un max avec eux, ils grandissent déjà beaucoup trop vite !

    1. Mamantestavis a dit :

      Oh oui, si vite.
      900 km c’est beaucoup et je te comprends.
      Vous devez profiter à fond quand vous vous retrouvez 🙂

    2. Carine Montiton a dit :

      Ca c sur on profite à fond mais c’est pas suffisant. J’ai hâte de la voir et que mes enfants partagent des supers moments avec elle et qu’ils puissent avoir un maximum de souvenirs. Il n’y a pas assez d’occasion pour célébrer la chance d’avoir une maman exceptionnelle et surtout lui dire chaque jour qu’on l’aime. Je suis fière de ma mamounette et pour rien au monde j’aurais voulu avoir une autre maman. Merci pour ton article et plein de bonheur pour vous trois !

    3. Mamantestavis a dit :

      Une maman c’est un vrai bonheur.
      Je ressens exactement comme toi.

  5. Coucou ,

    Avec ma mère une relation qui était compliqué puis qui est devenue fusion.
    Avec ma fille c’est une réelle fusion depuis toujours. Elle est un bout de moi et je suis un morceau d’elle , on s’étouffent parfois…

    1. Mamantestavis a dit :

      J’imagine…
      Je pense que cela va être pareil avec Mini-Crabe.
      J’ai toujours pensée que je serais plus proche d’un fils que d’une fille et je me retrouve tellement en elle que c’est mon double un bout de moi.
      Je me sens si proche que j’ai peur qu’elle ne se réalise pas par elle même

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *