31 août 2015 Par Alexandra 27

L’allocation Journalière de Présence Parentale

Les aides de la Caf

Bonjour à tous.

Pour commencer cette nouvelle semaine, on aborde ensemble une aide de la CAF que peu de parents connaissent : L’allocation Journalière de Présence Parentale ou autrement nommée L’AJPP.

Si votre enfant est malade, handicapé, s’il a été accidenté ou bien encore s’il est né prématuré et que vous deviez stopper votre activité pour être près de lui, la CAF peut mettre en place cette allocation.

Cela vous permettra de vous occuper de votre bambin tout en étant rassuré d’un point de vue financier.

En effet, la caisse d’allocation familiale vous indemnise à hauteur de 22 jours maximum par mois.

Le montant de cette indemnisation s’élève à 42,97 euros par jour si vous vivez en couple et 51,05 euros si vous vivez seul.

allocation familiale caf

Pour ce faire, vous devez tout d’abord répondre à certains critères : être salarié du secteur privé ou public, être en chômage indemnisé par Pole Emploi ou bien encore être à votre compte.

L’allocation journalière de présence parentale n’est pas cumulable avec le congé maternité, la PAJE et pas davantage avec les prestations de maladie de la Sécurité Sociale ou du RSI.

Pour votre première demande, il vous faudra télécharger un formulaire sur le site de la CAF.

Après avoir complété vos informations, il vous sera demandé un certificat médical confidentiel à faire remplir par le médecin. Votre praticien notera alors l’origine du problème avec le temps prévisible des soins.

Si L’AJPP est accordée, elle sera portée à révision tous les 6 mois. Vous ne pourrez pas excéder 310 jours d’allocations.

Cependant, en cas de nouvelle pathologie déclarée, une nouvelle demande d’AJPP pourra alors être ouverte.

Connaissiez-vous cette aide ?

Pensez-vous être assez informés sur les différentes aides de la CAF ?