25 novembre 2015 Par Alexandra 12

Lutter contre l’infertilité

Malformation utérine et infertilité

Bonjour mes petits loups.

Nous nous retrouvons aujourd’hui pour le deuxième article sur notre moniteur Lady Comp.

Pour rappel, ce moniteur est conçu pour aider les couples qui n’arrivent pas à avoir d’enfant.

Vous pouvez retrouver le premier article avec les explications par ici.

Cela va faire 4 mois que je teste cet appareil.

Au tout début, j’ai vu ce moniteur comme un sauveur, la petite aide qui allait me redonner le sourire.

Mais avec un utérus unicorne, ce n’est vraiment pas évident et je passe très rapidement de la confiance au découragement.

Depuis le dernier article sur le moniteur les choses ont bien changées et je n’y croyais plus.

Je suis passée par une phase où je m’etais fait une raison, je n’aurais qu’un enfant et puis c’est tout. Puis, finalement, cela me convenait bien, ma fille est l’amour de ma vie et je suis déjà bien contente d’avoir ma beauté avec moi.

C’est assez difficile quand vous êtes dans un état comme celui-ci de maintenir les courbes et de prendre sa fièvre tous les matins.

J’ai donc abandonné l’appareil pendant un mois et demi, trop fatiguée moralement par cette déception.

 

infertilité

Utérus Unicorne

Puis, depuis deux jours, avec tous les événements qui ont touché la France, je me suis ressaisie.

Il n’y a rien de plus beau que de donner la vie et j’ai tellement aimé ma grossesse et la naissance de ma fille que je ne peux pas me résoudre à arrêter d’essayer.

De plus, ce serait tellement égoïste, j’aimerais vraiment que ma princesse grandisse entourée et non pas solitaire.

Lady Comp m’a gentiment proposé le service d’aide et de conseil qu’il propose à toutes les mamans utilisant l’appareil.

Vous transférez les données sur votre ordinateur et vous envoyez tout cela en pièce jointe à Lady Comp accompagné d’un questionnaire en ligne que vous devez remplir.

L’équipe étudiera ensuite avec vous vos données afin de vous donner des conseils.

Voilà où j’en suis actuellement, je transfère mes données pour avoir un avis complet et global sur ma situation.

Le mois prochain, je ferai à nouveau un point avec vous sur l’évolution de la situation et qui sait, nous aurons peut-être une bonne nouvelle à partager ensemble.

Et vous, avez-vous eu des difficultés pour tomber enceinte ?

Si vous n’avez pas d’enfant, le risque d’infertilité vous fait-il peur ?