Futur Parent grossesse la famille maman bebe

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé

Bonjour mes petits loups.

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui compte beaucoup pour moi : la relation grande soeur petit frère.

Ma Mini a été fille unique pendant 3 ans, notre petit bijou, la princesse de papa et maman. Au début, quand nous parlions de bébé, elle disait tout net : non je ne veux pas de bébé à la maison ! Puis d’un coup, elle a montré son intérêt pour avoir un frère ou une soeur.

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé : L’annonce

L’attente a été longue avec ma malformation et nous lui répondions toujours : un jour ma chérie, un jour.

Puis j’ai appris que j’étais enceinte. Sur le coup, je me demandais comment elle allait réagir :  supportera-t-elle de partager papa et maman avec un autre bébé.

L’ annonce s’est faite très simplement : nous lui avons dit qu’il y avait un bébé dans le ventre de maman à qui nous pourrions tous donner beaucoup d’amour.

Pendant toute la grossesse, elle était très pressée de le voir. Le soir, elle chantait des chansons près de mon ventre et racontait des histoires.

Elle a participé à toute la préparation de la décoration de la chambre, au collage des stickers, au choix des pyjamas et des bodys etc…

Bref, elle a pris son rôle très à coeur et nous avons tout fait pour la responsabiliser.

A l’arrivée de bébé, cela a été compliqué car c’est un grand prématuré. De ce fait, il est resté pendant un mois et demi à l’hôpital et elle pleurait dès qu’elle y allait. Nous avons donc décidé de la préserver et elle n’y a été que trois fois.

A l’arrivée de Titou à la maison, Mini était ravie, complètement excitée.

Le premier soir, elle lui chantait sa berceuse, participait au bain…

Elle a de suite pris son rôle et curieusement personne ne s’est senti perdu.

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé : Préserver des moments rien qu’à lui

J’ai continué à faire comme avant en lui réservant des moments entre maman fille.

Aujourd’hui, elle est tout le temps avec lui, même dans le parc où elle participe à son éveil.

Elle n’a jamais montré une seule once de jalousie mais bien au contraire beaucoup de bienveillance et d’amour.

Je n’aurais pas pu rêver plus belle relation entre ma fille et mon fils et je suis très fière de ce que nous avons réussi à mettre en place.

Préparer l'aîné à l'arrivée de bébé

A mon sens, tout le travail de préparation de l’enfant est à faire pendant la grossesse. Il est inutile de stresser même si vous pensez qu’au début vous aurez moins le temps pour le grand, celui-ci ne le ressentira pas si vous faites les choses tous ensemble.

Par exemple, pour le bain, voici comment nous procédons : Mini prend son marche pied pendant que je fais couler l’eau dans le lavabo. Elle prépare son gel douche, sa brosse et son éponge.

Je plonge bébé dans l’eau et la puce lui chante généralement une berceuse en mettant un peu d’eau sur son ventre. Une fois lavé, nous séchons bébé et nous choisissons le pyjama ensemble avant de faire un gros câlin à trois dans le canapé. Bien entendu, ce n’est pas toujours simple et un bébé prend du temps mais si vous êtes en confiance avec votre aîné, il se sentira important et valorisé.

Préparer l'ainé à la grossesse

Et vous, comment le grand frère ou la grande soeur a réagi face à votre bébé ?

Si vous n’avez qu’un enfant, redoutez-vous l’arrivée d’un second bébé ?

A très vite pour de nouvelles aventures

Alexandra de Mamantestavis

13 commentaires

  1. Chatry Delphine a dit :

    Je crois que c’est comme un instinct protecteur du grand frère ou la grande soeur que d’être aux petits soins de bébé.
    Il peut arriver le contraire, avec un sentiment de jalousie ou de mise à l’écart, tu es dans le bon cas
    Je suis ravie de tout ce bonheur que tu mérites amplement.

  2. Sophie Strzerzynski a dit :

    Holà !
    Ns avons tous un peu peur de la réaction de nos enfants notammeny qd ils doivent partager les parents. Mais il ne faut pas oublier que nos enfants ont une capacité à s’adapter au changement que ns perdons en grandissant !
    Lorsque ns aurons un deuxieme ns savons que ns allons appréhender la reaction de constance car elle est tres collée à maman (le mot est faible!). Mais lorsque le moment sera venue ns l impliquerons aussi ds la grossesse comme vs l avez fait car c est super important. Elle devient THE grande soeur qd meme !!! Vivement !

    1. Alexandra a dit :

      Oh ca c’est pas un problème si la communication est là. Mini est mon duo toujours collée à maman elle pleure même quand je sors à la pharmacie car elle veut être avec moi …. et pourtant Titou a été accueilli comme un ange, à ses yeux c’est son prince, son chouchou comme elle dit <3

  3. Ma vie de maman severine wuillemier a dit :

    Coucou
    Ça c’est bien passé Ici aussi… On a attendu de passer le premier trimestre pour leur dire à chaque fois.
    On a fait participer aussi

    1. Alexandra a dit :

      J’ai adoré cette période où on peut leur faire faire beaucoup de choses pour les préparations

  4. Bonsoir, pour l’instant nous n’avons qu’un Ptit Loup et pas encore prévu de soeurette ou frérot. j’ai un travail qui m’éloigne beaucoup de la maison. Timéo est beaucoup chez mamie, qui est ravie, mais j’ai j’aimerai déjà avoir plus de tant pour lui. Merci pour tous ces conseils et très belle soirée

    1. Alexandra a dit :

      Il sait que maman l’aime et c’est le principal <3

  5. Chez nous, ça a été compliqué, pendant la grossesse, mon fils avait 2 ans, il était tout excité et faisait plein de bisous à mon ventre, il avait trouver un petit surnom à bébé, se réjouissait à fond de voir bébé. Mais à l’arrivée, la douche froide, il a très mal réagi. A fait des crises de jalousie. Essayait de taper bébé. Période très dure. Mais avec de l’aide extérieure et avec beaucoup d’amour, de patience et de règles, ça va de mieux en mieux. Aujourd’hui bébé est devenue grande et a 16 mois, mon grand bientôt 4 ans. Ils sont devenus super complices et font les 400 coups ensemble.

    1. Alexandra a dit :

      Ah ca termine bien heureusement. C’est toujours un chamboulement et il s’exprime très différemment que nous.
      J’ai eu très peur pour ma grande qui a mal vécu l’hospitalisation de son frère. Elle ne nous a jamais fait autant de crises de colère qu’à ce moment là

  6. Quelle belle complicité.
    Je ne saurais dire comment réagirait Pitchounette et j’avoue, on verra si l’occasion fera le laron.

    1. Alexandra a dit :

      Je suis certaine qu’elle réagira bien <3

  7. angélique joyeux (lolotybaby) a dit :

    Tout pareil, j’ai 4 enfants 2 qui on 17 mois d’écart, la c’était pas simple d’initié la première, mais ensuite 3 ans après la deuz y’a eu le petit frère.
    Je faisais comme toi, je leurs laissé de la place, et c’est généralement papa qui s’occuper de faire le liens entre les 3.
    De bon souvenir.
    Puis est venue la ptite dernière, 7 ans après le dernier et 12 ans après la première, ce fu magique, tous sont de vrai ptites nounou auprès de leurs soeurs.

    1. Alexandra a dit :

      Oh c’est trop mignon ! J’aimerais un troisième mais mon corps ne le supportera peut être pas, j’ai déjà failli mourir à la deuxième …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *