28 mars 2018 Par Alexandra 13

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé

Bonjour mes petits loups.

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet qui compte beaucoup pour moi : la relation grande soeur petit frère.

Ma Mini a été fille unique pendant 3 ans, notre petit bijou, la princesse de papa et maman. Au début, quand nous parlions de bébé, elle disait tout net : non je ne veux pas de bébé à la maison ! Puis d’un coup, elle a montré son intérêt pour avoir un frère ou une soeur.

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé : L’annonce

L’attente a été longue avec ma malformation et nous lui répondions toujours : un jour ma chérie, un jour.

Puis j’ai appris que j’étais enceinte. Sur le coup, je me demandais comment elle allait réagir :  supportera-t-elle de partager papa et maman avec un autre bébé.

L’ annonce s’est faite très simplement : nous lui avons dit qu’il y avait un bébé dans le ventre de maman à qui nous pourrions tous donner beaucoup d’amour.

Pendant toute la grossesse, elle était très pressée de le voir. Le soir, elle chantait des chansons près de mon ventre et racontait des histoires.

Elle a participé à toute la préparation de la décoration de la chambre, au collage des stickers, au choix des pyjamas et des bodys etc…

Bref, elle a pris son rôle très à coeur et nous avons tout fait pour la responsabiliser.

A l’arrivée de bébé, cela a été compliqué car c’est un grand prématuré. De ce fait, il est resté pendant un mois et demi à l’hôpital et elle pleurait dès qu’elle y allait. Nous avons donc décidé de la préserver et elle n’y a été que trois fois.

A l’arrivée de Titou à la maison, Mini était ravie, complètement excitée.

Le premier soir, elle lui chantait sa berceuse, participait au bain…

Elle a de suite pris son rôle et curieusement personne ne s’est senti perdu.

Préparer l’aîné à l’arrivée de bébé : Préserver des moments rien qu’à lui

J’ai continué à faire comme avant en lui réservant des moments entre maman fille.

Aujourd’hui, elle est tout le temps avec lui, même dans le parc où elle participe à son éveil.

Elle n’a jamais montré une seule once de jalousie mais bien au contraire beaucoup de bienveillance et d’amour.

Je n’aurais pas pu rêver plus belle relation entre ma fille et mon fils et je suis très fière de ce que nous avons réussi à mettre en place.

Préparer l'aîné à l'arrivée de bébé

A mon sens, tout le travail de préparation de l’enfant est à faire pendant la grossesse. Il est inutile de stresser même si vous pensez qu’au début vous aurez moins le temps pour le grand, celui-ci ne le ressentira pas si vous faites les choses tous ensemble.

Par exemple, pour le bain, voici comment nous procédons : Mini prend son marche pied pendant que je fais couler l’eau dans le lavabo. Elle prépare son gel douche, sa brosse et son éponge.

Je plonge bébé dans l’eau et la puce lui chante généralement une berceuse en mettant un peu d’eau sur son ventre. Une fois lavé, nous séchons bébé et nous choisissons le pyjama ensemble avant de faire un gros câlin à trois dans le canapé. Bien entendu, ce n’est pas toujours simple et un bébé prend du temps mais si vous êtes en confiance avec votre aîné, il se sentira important et valorisé.

Préparer l'ainé à la grossesse

Et vous, comment le grand frère ou la grande soeur a réagi face à votre bébé ?

Si vous n’avez qu’un enfant, redoutez-vous l’arrivée d’un second bébé ?

A très vite pour de nouvelles aventures

Alexandra de Mamantestavis