7 mars 2021 Par Alexandra 3

Deuxième opération de Lara

Bonjour mes loulous,

Aujourd’hui je vais vous parler d’un sujet qui me touche tellement : la deuxième operation de Lara.

Deuxième opération de Lara : le commencement

Pour mes petits nouveaux, voici l’histoire de sa maladie et de sa première opération.

Le 29 mars, nous rentrerons à l’hôpital à Paris pour des examens : test covid, échographie et prise de sang.

Le 30 mars, elle sera opérée. Elle a peur, on a réussi à en parler nous l’avons beaucoup rassuré ; j’ai déjà commencé à lui faire des repères avec des petites peluches en cadeaux quand elle se réveillera, les bisous avant que je la laisse etc …

Elle va mieux, le fait d’en avoir parlé pendant deux heures même si elle ne le souhaitait pas, lui à fait du bien.

Le 18 mars, notre puce a rendez-vous chez le psychologue pour une séance d’hypnose pour enfant.

Je veux tout faire pour qu’elle vive aussi bien que cela est possible cette opération.

Deuxième operation de Lara : la suite

Techniquement ils vont réouvrir son ventre, fermer les muscles qui n’étaient pas fermés depuis un an et demi et réapplatir le ventre : une cure d’éventration après greffe.

Pendant 7 jours, elle ne pourra pas se lever ni s’asseoir elle devra rester allonger sous aide respiratoire.

Normalement, elle aura une péridurale posée pour 7 jours pour éviter la douleur mais on attend encore que l’anesthésiste nous explique sa décision le 29.

Je sais d’avance, qu’elle aura peur, qu’elle va pleurer et c’est ce que je redoute le plus : voir la peur dans ses yeux.

Papa et Samuel seront à la maison et ce sera dur pour bébé qui a déjà trop vécu cela avec la maladie.

Alors je vais créer deux box : une pour Lara et une pour bébé.

Dedans je vais mettre des activités manuelles, des photos, des bisous, des jouets, des peluches ….

Le but est d’alléger la séparation pour Chaton et de donner un peu plus de force pour Mini.

J-22 avant notre entrée à l’hôpital, je compte les jours mais je prends des forces, je me façonne une image ultra positive pour qu’on puisse y arriver.

Donnez nous beaucoup de forces.

On vous embrasse

Alexandra De Mamantestavis